à la une

L.Europa - L'OGC Nice se fait gifler par le Bayer Leverkusen (analyse)

Commentaire(s)
Nice a sombré
Nice a sombré 1E JOURNéE C3

Opposé au favori du groupe C dès son premier match d'Europa League, l'OGC Nice s'est lourdement incliné 6-2 face au Bayer Leverkusen. Les Aiglons payent leur entame de match manquée.

LE FAIT DU MATCH

Le ballon perdu par Schneiderlin à l’heure de jeu qui permet à Leverkusen de prendre le large. Alors que Nice dominait depuis la réduction du score, se procurant même plusieurs occasions à l’image de cette frappe de Gouiri stoppée par Hradecky (55ème), les Aiglons ont commis une erreur impardonnable en Coupe d’Europe. Dans une jeune équipe inexpérimentée en Coupe d’Europe, c’est paradoxalement l’un des hommes qui connaît le mieux le haut niveau, Morgan Schneiderlin, qui a commis cette bourde.

LES BUTS

1-0 (11ème) : sur le côté droit, Leon Bailey rentre dans l’axe et sollicite le une-deux avec Lucas Alario. Le Jamaïcain réalise une super passe dans l’intervalle de la défense niçoise pour trouver Nadiem Amiri. Le milieu de terrain devance Dante et s’offre un petit pont sur le Brésilien avant d’enchaîner avec une frappe croisée du droit qui trompe Benitez.

2-0 (15ème) : Baumgartlinger trouve Lucas Alario d’une subtile louche. Dos au but, l’attaquant argentin s’excentre sur la gauche de la surface avec son contrôle. Le numéro 13 parvient tout de même à se retourner et à envoyer un missile du gauche sous la barre de Benitez.

2-1 (30ème) : servi depuis la droite par N’soki, Amine Gouri contrôle à l’entrée de la surface et crochète Baumgartlinger. L’attaquant niçois enchaîne avec une superbe frappe du plat du pied à ras de terre et au ras du poteau.

3-1 (60ème) : sur une passe anodine de Dante, Benitez veut relancer court sur Schneiderlin. À l’entrée de la surface, le milieu de terrain français contrôle mais se retourne trop lentement. Palacios tacle et le ballon atterrit dans les pieds de Moussa Diaby. Seul face à Benitez, l’ancien Parisien ne tremble pas et permet à Leverkusen de faire le break.

4-1 (78ème) : à la retombée d’un corner repoussé plein axe par la défense niçoise, Karim Bellarabi contrôle à l’entrée de la surface et élimine Gouri. L’Allemand tente sa chance, sa frappe croisée est trop puissante pour que Benitez intervienne.

5-1 (82ème) : Leverkusen met en pratique une combinaison sur corner. Seul à plus de 25 mètres des buts, Karim Bellarabi envoie une frappe du droit déviée par la défense niçoise et prend Benitez a contre pied.

6-1 (87ème) : Trouvé sur le côté gauche, Moussa Diaby déborde et centre à ras de terre au second poteau. Fraîchement entrée en jeu, Floriant Wirtz place son plat du pied.

6-2 (89ème) : Sur un centre de Myziane Maolida mal dégagé par la défense allemande, le nouvel entrant Alexis Claude-Maurice reprend et vient sauver l’honneur.

L'HOMME DU MATCH

Moussa Diaby (Bayer Leverkusen) : Auteur d'un but et d'une passe décisive, Moussa Diaby a fait beaucoup de mal à la défense niçoise. L'ancien du PSG a été à l'initiative de nombreuses actions du Bayer Leverkusen et confirme sa progression.

LES CONSÉQUENCES

Avec cette claque, Nice se retrouve dernier du groupe C avec une différence de but de -4. Cette défaite ne devra pas démobiliser les Niçois dans leur quête de qualification. Les hommes de Patrick Vieira devront se rattraper à domicile le 29 octobre prochain face à l’Hapoel Beer Sheva.