L.Europa - L'OM s'est fait très peur à Konyaspor (analyse et notes)

Commentaire(s)
L.Europa - L'OM s'est fait très peur à Konyaspor (analyse et notes)
Thauvin et l'OM sont toujours en bonne position pour se qualifier ! OM KONYASPOR 5E JOURNéE C3

L'OM a frôlé le faux-pas à Konyaspor ! Les Phocéens, qui ont encore concédé une ouverture du score tardive, s'en sont remis à Clinton Njie pour égaliser dans le temps additionnel.

Ligue Europa - 5e journée (groupe I)
Konyaspor - Olympique de Marseille : 1-1 (0-0)
Buts : Skubic (82e) pour Konyaspor ; Moke (93e csc) pour l'OM.

LE FAIT DU MATCH

L’OM a été trop brouillon. Dans un match ouvert, du fait que Konyaspor devait l'emporter pour avoir son destin en mains, Morgan Sanson et ses coéquipiers ont eu beaucoup d'espaces et d'occasions de se porter vers l'avant. Mais les joueurs offensifs Marseillais, notamment l'ancien Montpelliérain, ont souvent manqué de justesse dans leurs transmissions pour pouvoir s'approcher dangereusement des buts de Kirintili. Il a fallu l'entrée en jeu de Clinton Njie, beaucoup plus frais que ses partenaires, émoussés pour la plupart, pour faire enfin la différence.

LES BUTS

1-0 (82e) : une frappe lointaine et contrée retombe dans la surface marseillaise, où Amavi est en retard sur Bourabia. Ce dernier, seul face à Mandanda, s’apprête à frapper, mais se fait bousculer dans le dos par l’ancien Niçois. L’arbitre désigne logiquement le point de pénalty et sort, froidement, le carton rouge. Skubic donne l’avantage aux siens en prenant Steve Mandanda à contre-pied.

1-1 (93e) : sur un long ballon de Rami par-dessus la défense, Njie prend son vis-à-vis de vitesse et parvient à redresser son ballon après l'avoir laissé passer devant le portier adverse. Son tir n'est pas cadré, mais Moke revient en catastrophe et marque contre son camp. Entré vingt minutes plus tôt, l'attaquant camerounais évite une défaite qui aurait pu coûter cher à l'OM !

L’HOMME DU MATCH

Hiroki Sakai. Le latéral droit japonais a effectué un travail impeccable derrière. Rarement inquiété défensivement, au contraire de son pendant à gauche Jordan Amavi (voir plus haut), il s'est porté vers l'avant à de nombreuses reprises. Peu après la demi-heure de jeu, il a même failli apporter un pénalty à l'OM, accroché par Bourabia dans la surface. L'homme en noir n'a pas bronché, à tort.

LES NOTES DE L’OM

Mandanda (5) - Sakai (7), Rami (6), Rolando (4), Amavi (3) - Zambo Anguissa (5), Gustavo (6) - Thauvin (5), Sanson (5), Ocampos (4) - Germain (4).

LES CONSÉQUENCES

Salzburg ayant battu Guimaraes (3-0), Marseille avait l’occasion de valider son billet pour les seizièmes de finale dès ce soir, à une journée de la fin de la phase de poules. Pour ce faire, il fallait battre Konyaspor, c’est raté. Cela aurait tout de même pu être pire pour les hommes de Rudi Garcia, qui ont encore craqué à l'approche des dix dernières minutes (ils avaient encaissé l’unique but du match contre Guimaraes à la 80e minute, le mois dernier). Sans l'inspiration de Clinton Njie, ils auraient cédé leur deuxième place à leur adversaire du soir !

Finalement, ils ont toujours deux points d'avance et gardent leur destin entre leurs mains, mais devront l'emporter face à Salbzurg, dans deux semaines, pour éviter d'avoir à regarder ce qu'il se passe dans l'autre rencontre. En cas de nul ou de défaite, ils devront espérer que Guimaraes et Konyaspor se neutralisent. De quoi nous promettre une dernière journée animée ! D’ici là, l’OM recevra Guingamp, avant d’enchaîner deux déplacements, à Metz et à Montpellier, en championnat.