L.Europa - Le barrage strasbourgeois a cédé... (résumé Francfort-Strasbourg)

Commentaire(s)
L.Europa - Le barrage strasbourgeois a cédé... (résumé Francfort-Strasbourg)
Le RC Strasbourg Alsace s'est incliné face à l'Eintracht Francfort (3-0), ce jeudi soir en Ligue Europa. BARRAGES C3

Le beau parcours du Racing Club Strasbourg Alsace sur la scène continentale s'est donc arrêté à la dernière marche... Lourdement battus par l'Eintracht Francfort (3-0), ce jeudi soir lors des barrages retours, les protégés de Thierry Laurey ne verront pas la phase de groupes de la Ligue Europa 2019-2020.

Ligue Europa - Playoff

Eintracht Francfort
3 - 01 - 0 Strasbourg
S. Mitrovic (CSC) 26'
F. Kostic 60'
D. da Costa 66'

Dans une Commerzbank-Arena pleine à craquer et chauffée à blanc, le Racing réalisait une plutôt bonne entame de match. Bien organisés, les Alsaciens résistaient courageusement à la pression des locaux, qui parvenaient malgré tout à monter en puissance au fil des minutes. Après deux première banderilles décochées par Martin Hinteregger (17ème) puis Daichi Kamada (18ème), l'Eintracht prenait la tête, avec une touche de réussite... À la suite d'un très bon travail signé Ante Rebic, le malheureux Stefan Mitrovic déviait la tentative allemande contre son propre camp (1-0, 27ème). Menés au score, les coéquipiers d'Alexander Djiku étaient ensuite dépassés dans tous les secteurs de jeu. Il fallait un énorme Matz Sels, auteur d'un sublime arrêt devant Gonçalo Paciência, pour entretenir l'espoir (38ème). Ludovic Ajorque, moins de 120 secondes plus tard, offrait la première vraie occasion au Racing mais tombait sur un Kevin Trapp vigilant (40ème). Une réaction de courte durée puisque le RCSA continuait d'être sous pression et de balbutier son football. À quelques secondes de la pause, les Bleu-et-Blanc soufflaient un petit peu lorsque Rebic, auteur d'un geste violent sur Sels, voyait rouge (44ème).

Liénard perd ses nerfs et plombe son équipe

Un rouge qui allait rabattre les cartes ? Oui et non... Peu après la reprise, Lamine Koné, de la tête, passait proche de l'égalisation (53ème). Mais ce sursaut d'orgueil était très vite éteint avec l'expulsion de Dimitri Liénard pour un geste d’humeur après une énorme faute de Dominik Kohr (55ème). Réduit à dix, le RCSA en payait très vite les conséquences sur un coup-franc somptueux botté par Filip Kostic (2-0, 60ème). Sonné, le club français réagissait par une tentative de Kévin Zohi, solidement stoppée par un Trapp concentré (63ème). Finalement, l'Eintracht mettait fin à tout suspense quelques petites minutes plus tard, après une action parfaitement construite sur la gauche du terrain, joliment conclue par Danny da Costa (3-0, 67ème). K-O, les Bleu-et-Blanc passaient ensuite tout près d'un quatrième but mais la barre transversale puis le poteau repoussaient une nouvelle frappe surpuissante de Kostic (70ème). Ce dernier, virevoltant, s'essayait encore quelques minutes après mais tombait un sur un Matz Sels au niveau (79ème) puis n'attrapait pas le cadre sur une reprise en pivot (90ème+1). Décevants et fébriles, les Strasbourgeois ont payé leur manque d'expérience. Leur beau parcours européen s'arrête là, à quelques mètres de la phase de poules.

L'HOMME DU MATCH

Filip Kostic : S'il a été discret lors du premier acte, l'ailier serbe de l'Eintracht Francfort a livré un second acte de haut vol. Intenable, il a inscrit le but du break d'un coup-franc magnifique puis a flirté avec le doublé sur une frappe canon qui a percuté la barre puis le poteau.