L.Europa - Lyon n'a pas chaviré face au sous-marin jaune (analyse et notes)


La défense lyonnaise a tenu bon à Villarreal.
L.Europa - Lyon n'a pas chaviré face au sous-marin jaune (analyse et notes)

Alors qu'on s'attendait à la voir souffrir à Villarreal, l'équipe lyonnaise a tenu le choc pour conserver et même accroître son avance sur le club espagnol (0-1), validant ainsi son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Ligue Europa - 16e de finale retour
Villarreal CF - Olympique Lyonnais 0-1 (1-4 en score cumulé)
But :
Traoré (85e) pour l'OL.

LE FAIT DU MATCH : LE DOUBLE-SAUVETAGE DE BONERA

Après une première mi-temps globalement dominée, l'OL est mis sous pression en début de deuxième et se met à opérer en contre. À la 56e, Mariano Diaz en joue un très mal en oubliant Depay qui s'était démarqué sur la gauche, mais Tanguy Ndombélé récupère dans la foulée et parvient à servir Fekir dans le dos de la défense adverse.

Seul face à Asenjo, le meneur de jeu Rhodanien le dribble mais, déporté sur la droite, il ne parvient pas à donner assez de force à sa frappe. Bonera parvient ainsi à sauver sur sa ligne, mais Depay a bien suivi et reprend à bout portant, d'un tir encore contré par Bonera, du dos. À l'heure de jeu, la plus grosse occasion de la rencontre est ratée par l'OL, qui n'en fera heureusement pas les frais...

LE BUT

0-1 (85e) : suite à une grosse phase de possession, Houssem Aouar, entré quelques minutes plus tôt, profite de sa fraîcheur pour franchir le premier rideau défensif balle au pied, avant de servir Fekir à la limite du hors-jeu, entre Gaspar et Alvaro. De nouveau en tête-à-tête avec Asenjo, l'international français choisit l'altruisme et décale sur sa droite Bertrand Traoré, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide.

L'HOMME DU MATCH : TANGUY NDOMBÉLÉ

Remplacé à la 77e par Houssem Aouar, il a fini sur les rotules et c'est bien normal. Grâce à sa bonne technique (4 dribbles, 90% de passes réussies) et son gros volume de jeu (59 ballons touchés), il a permis de briser les lignes adverses et d'apporter le surnombre en attaque, pendant que Lucas Tousart s'est astreint à un intense travail de récupération devant la défense. Son principal fait d'armes, une passe presque décisive pour Nabil Fekir peu avant l'heure de jeu (voir plus haut).

LES NOTES DE L'OL

Lopes (6) - Rafael (6), Marcelo (6), Morel (5), Mendy (3) - Tousart (7), Ndombélé (7) - Traoré (4), Fekir (6), Depay (4) - Mariano (4).

LES CONSÉQUENCES

Lyon se rassure. En difficulté en championnat (3 défaites et 1 nul sur les 4 derniers matchs) avant d'aborder le derby contre St-Etienne ce dimanche, les Gones ont fait le travail sur la scène européenne en l'emportant de nouveau sur une triste mais âpre équipe de Villarreal (Jaume Costa s'est fait exclure en fin de match après plusieurs fautes grossières). Ils connaîtront leur prochain adversaire ce vendredi, aux alentours de 13h30, après le tirage au sort des huitièmes de finale.

Fortement décriés pour leur manque d'investissement à Lille (2-2) il y a quatre jours, les attaquants Lyonnais Mariano, Depay et Traoré n'ont pas franchement convaincu sur cet aspect, affichant encore une nonchalance assez surprenante sur certaines actions. Le gaucher burkinabé, buteur et plus remuant que les deux autres, sort tout de même du lot. En revanche, défensivement, Marcelo et ses coéquipiers ont retrouvé un brin de solidité et Anthony Lopes, qui n'avait plus réalisé de clean-sheet depuis 9 matchs (victoire 0-2 à Guingamp le 17 janvier), peut s'en réjouir.

Ligue Europa

Lyon

Villarreal

Bertrand Isidore Traoré

Tanguy Ndombélé

OL Villarreal Ndombele 16es C3

Photos associées