Facebook Twitter Google+

L.Europa - Marseille-Salzburg : pour l'instant, tout va bien... (résumé et notes)

Thauvin et l'OM s'en sortent avec un résultat très favorable en vue du retour.
L.Europa - Marseille-Salzburg : pour l'instant, tout va bien... (résumé et notes)

L'OM l'a emporté dans la douleur face au RedBull Salzburg, ce jeudi soir en demi-finale aller de la Ligue Europa, mais son succès 2-0 le place en ballotage très favorable avant d'aborder le retour dans une semaine...

Ligue Europa - 1/2 finale aller
Olympique de Marseille - RB Salzburg : 2-0 (1-0)
But : Thauvin (15e) et Njie (63e) pour l'OM.

L'OM pouvait difficilement rêver mieux. En quête d'une cinquième finale européenne dans son histoire, le club phocéen a parfaitement entamé sa double-confrontation face à Salzburg, en demi-finale, en empochant une victoire 2-0 au Vélodrome. Un "clean sheet" qui tombe extrêmement bien quand on sait l'importance du but à l'extérieur dans ce type de confrontation. Dire que les hommes de Rudi Garcia ont maîtrisé leur sujet serait toutefois très exagéré.

Malgré un public une nouvelle fois chauffé à blanc, Dimitri Payet et ses coéquipiers ont eu du mal à imposer le rythme comme ils l'avaient fait contre Leipzig (5-2), il y a deux semaines. Quelques jolis mouvements collectifs leur ont permis d'approcher les cages de Walke, mais à l'exception de leurs deux buts et d'une frappe de Sanson passée de peu à côté (20e), ils se sont rarement montrés dangereux.

Des décisions arbitrales favorables

Globalement dominateur, l'OM n'a pas volé son succès, mais il est impossible de ne pas noter que des erreurs d'arbitrage ont fait la différence en sa faveur. Une faute non sifflée de Maxime Lopez sur Lainer dans sa surface (53e), mais aussi et surtout une main de Florian Thauvin, sur l'ouverture du score de l'ancien Bastiais, lorsqu'il a voulu reprendre de la tête le très bon coup-franc de Payet (15e).

Le but du break, offert par Clinton N'Jie, ne doit en revanche à rien d'autre qu'au talent des joueurs offensifs Marseillais. Entré en jeu quatre minutes plus tôt à la place de Lopez, l'attaquant camerounais a réalisé un superbe contrôle orienté avant de servir Payet, qui lui a remis à l'entrée de la surface. Oublié par Ramalho, à la rue dès le début de l'action, Njie a alors pris le temps de contrôler avant d'ajuster Walke d'un plat du pied droit dans le petit filet (63e).

Pelé assure le résultat

Un but d'autant plus soulageant qu'il est arrivé au coeur d'un temps fort autrichien, où Yoann Pelé a été mis à contribution par Wolf (53e), Berisha (65e) puis Ulmer (79e). Le portier Phocéen était par contre totalement battu par la reprise de Gulbrandsen, lâché au marquage par Amavi mais mis en échec par le poteau (77e). Des décisions arbitrales favorables, un brin de réussite... L'OM avait les impondérables de son côté ce soir.

On ne s'en plaindra pas pour le football français, qui renforce ses chances de placer un représentant en finale d'une compétition européenne pour la première fois depuis la saison 2003-2004. À l'époque, Monaco avait sombré en Ligue des Champions contre Porto (3-0), tandis que l'OM, déjà lui, s'était incliné devant Valence en Coupe UEFA. Quatorze ans plus tard, les Olympiens ont l'occasion de retenter leur chance et il se pourrait que ce soit de nouveau face à un club espagnol, l'Atlético Madrid ayant glané un nul intéressant à Arsenal (1-1). Ils ont leur billet en main, il leur reste à le composter !


LES NOTES

Marseille : Pelé (7) - Sarr (6), Rami (6), Gustavo (7), Amavi (4) - Sanson (6), Lopez (5) - Thauvin (6), Payet (7), Ocampos (6) - Mitroglou (4).

Salzburg : Walke (4) - Lainer (6), Ramalho (2), Caleta-Car (5), Ulmer (3)- Haidara (6), Samassékou (6), Berisha (3) - Wolf (4) - Hwang (3), Dabbur (5).

OM 1/2 C3 Salzburg

Publié par ,

Ligue Europa

Marseille

Florian Thauvin

Clinton N'Jie

Photos associées

Articles associés