L.Europa - Nice se heurte au froid réalisme du Lokomotiv et prend la porte (analyse)

Commentaire(s)
L.Europa - Nice se heurte au froid réalisme du Lokomotiv et prend la porte (analyse)
Le parcours européen de l'OGC Nice a pris fin ce jeudi, à Moscou. NICE LOKOMOTIV MOSCOU 16ES C3

Ce jeudi en fin d'après-midi, dans le froid russe (-15°C au coup d'envoi), Nice a à nouveau subi la loi du Lokomotiv Moscou, s'inclinant (0-1), en seizièmes de finale retour de la Ligue Europa. Battus à l'aller (2-3), les Aiglons de Lucien Favre sortent de la compétition.

L.Europa - 1/16es de finale retour
Lokomotiv Moscou - OGC Nice : 1-0 (1-0) (4-2 en score cumulé)
But : I.Denisov (30ème) pour le Lokomotiv Moscou.

LE FAIT DU MATCH

La réussite fuit les Aiglons. Dominateurs dans le jeu, les coéquipiers de Dante ont manqué de réalisme et de chance face au leader du championnat de Russie. Mario Balotelli, par deux fois en début de première mi-temps, a trouvé les montants. D'abord sur une tentative lointaine du pied droit, qui s'est écrasée sur la transversale de Guilherme (11ème), puis sur un coup-franc parfaitement enroulé, toujours du pied droit, qui a connu le même sort (19ème). Rageant !

LE BUT

1-0 (30ème) : Le Lokomotiv Moscou ouvre le score ! Anton Miranchuk est trouvé sur le côté gauche de la surface et adresse un centre en retrait. La défense des Aiglons peine à se dégager et le cuir parvient finalement jusqu'à Igor Denisov. Le joueur russe frappe droit devant lui, du pied droit, et trouve le petit filer d'un Walter Benitez masqué.

L'HOMME DU MATCH

Anton Miranchuk (Lokomotiv Moscou). À l'origine du seul et unique but de la rencontre, le milieu de terrain a livré un très bon match dans l'entrejeu. Présent dans tous les bons coups, il a fait étalage de ses grandes qualités techniques. Tout proche d'inscrire un but, mais sa frappe enroulée du pied droit est venue heurter le poteau de Walter Benitez (67ème).

LES CONSÉQUENCES

Démarrée le 26 juillet dernier face à l’Ajax Amsterdam (Pays-Bas), l’aventure européenne des Aiglons s'est achevée ce jeudi sur la pelouse du Lokomotiv Moscou. Battus à deux reprises par le club russe (2-3, 1-0), les Aiglons ont affiché bien trop de manques dans les deux surfaces pour espérer mieux. La formation azuréenne, sur une série de six matches de rang sans succès toutes compétitions confondues, va désormais pouvoir se concentrer sur la Ligue 1 et la course à la cinquième place.