L.Europa - Rennes gâche tout face au Betis Séville ! (résumé et notes)

Commentaire(s)
L.Europa - Rennes gâche tout face au Betis Séville ! (résumé et notes)
Diego Lainez, ici au duel avec Benjamin André, a fait mal au SRFC. 16ES C3

Le Stade Rennais, qui a mené deux fois par deux buts d'écart, s'est fait rejoindre en fin de match par le Betis Séville (3-3). Un résultat, on ne peut plus logique, qui ne facilitera pas la tâche des Bretons au retour dans une semaine.

Ligue Europa - Seizième de finale (aller)
Stade Rennais - Betis Séville : 3-3 (3-1)
Buts : Hunou (2ème), Javi Garcia csc (9ème) et Ben Arfa sp (45ème+3) pour Rennes ; Lo Celso (32ème), Sidnei (62ème) et Lainez (90ème) pour le Betis.

Tout avait pourtant bien commencé pour le Stade Rennais. Comme excité par le contexte du premier match à élimination directe de leur histoire en Coupe d'Europe, joué dans une ambiance de folie au Roazhon Park, Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers ont débuté la partie tambour battant. Dès la 2ème minute de jeu, l'ancien Parisien a donné le tournis à Guardado avant de décaler Zeffane, dont le centre tendu à permis à Adrien Hunou d'ouvrir le score, de près. Haletante, l'entame de match allait encore tourner à l'avantage des Bretons quelques minutes plus tard, quand Javi Garcia détournait dans ses propres buts un ballon repoussé par son gardien Joel (9ème). Ce but du break, validé après quelques secondes de flottement malgré une position douteuse mais finalement licite de Mbaye Niang, a incité les Rennais à calmer le jeu et attendre les Andalous dans leur camp. Ça ne leur a pas réussi.

Très fins techniquement, à l'image de l'intenable Diego Lainez, entré en jeu suite à la blessure de Junior Firpo, les hommes de Quique Setien, se sont petit à petit rapprochés des buts de Koubek. Auteur d'un premier arrêt devant Loren, le gardien Rennais n'a rien pu faire pour empêcher Giovani Lo Celso de réduire le score. Avec un peu de réussite, l'ancien Parisien a profité d'un service de Loren, étrangement seul entre Mexer et Da Silva à vingt mètres des buts, suite à une perte de balle coupable de Ben Arfa (32ème). Ce dernier a récidivé six minutes plus tard, mais Canales n'a pas su faire preuve d'assez de précision pour égaliser. Il a ensuite fallu deux nouveaux arrêts de Koubek, devant Lainez (40ème) puis Loren (42ème), pour empêcher le Betis de revenir au score, mais ce sont les Bretons qui, contre le cours du jeu, ont eu le dernier mot avant la pause, quand Hatem Ben Arfa a transformé un pénalty généreusement accordé à Ismaïla Sarr (45ème+3).

Sarr et Grenier blessés, André suspendu au retour

Ce nouveau but, juste avant de rejoindre les vestiaires, aurait pu mettre un coup sur la tête des Sévillans. Loin de baisser les bras, ils sont entrés dans la deuxième mi-temps comme ils avaient terminé la première et, après seulement six minutes, Sergio Canales a trouvé le montant droit de Koubek après un magnifique enchaînement contrôle de la poitrine - reprise de volée (51ème). Totalement acculés devant leur but, incapables de se donner de l'air dans le camp adverse, les Rouge-et-Noir ont fini par flancher une seconde fois, sur un coup-franc déposé par Joaquin sur la tête d'un Sidnei seul au deuxième poteau (62ème). Et ce que l'on redoutait arriva, quand les errances de la défense rennaise ont permis à Lainez d'égaliser d'une belle reprise de volée, à la retombée d'un corner mal dégagé (90ème).

Trois partout score final. Les pensionnaires du Roazhon Park pourront nourrir des regrets au vu du scénario, mais sûrement pas contester le résultat d'un match qui leur a échappé beaucoup trop tôt. La qualification pour les 8es de finale, qu'ils devront aller chercher la semaine prochaine chez l'actuel 7e de Liga, quatre jours après leur déplacement sur la pelouse de Reims ce week-end (25e journée de Ligue 1), reste à portée. Mais le Stade Rennais, qui devra faire sans Benjamin André (suspendu) voire Ismaïla Sarr et Clément Grenier (blessés et remplacés en cours de jeu), a raté une belle occasion ce jeudi soir...



LES NOTES

Rennes : Koubek (6) - H.Traoré (5), Da Silva (4), Mexer (2), Zeffane (6) - André (6), Grenier (5) - Sarr (6) puis Bourigeaud (5), Ben Arfa (6), Hunou (6), M.Niang (5).

Betis Séville : Joel (4) - Mandi (5), J.Garcia (3), Sidnei (5) - Joaquin (5), Carvalho (5), Guardado (4), Junior (non noté) puis Lainez (8) - Canales (7), Lo Celso (6) - Loren (6).