L.Europa - Rennes se casse les dents à Cluj et prend la porte (résumé)

Commentaire(s)
L.Europa - Rennes se casse les dents à Cluj et prend la porte (résumé)
Le Stade Rennais est tombé sur la pelouse du CFR Cluj (1-0), ce jeudi soir en Ligue Europa. 4E JOURNéE C3

Incapable de concrétiser sa domination au tableau d'affichage, le Stade Rennais s'est finalement fait surprendre par le CFR Cluj (1-0), ce jeudi soir à l'occasion de la 4ème journée de la phase de groupes de la Ligue Europa. Suite à cette nouvelle contre-performance, assortie à la défaite de la Lazio Rome contre le Celtic Glasgow (1-2), le club breton est officiellement éliminé de la compétition.

Ligue Europa - Phase de poules / Groupe E

CFR 1907 Cluj
1 - 00 - 0 Rennes
M. Rondón 87'

Lanterne rouge de la poule E avec un petit point au compteur, le Stade Rennais ne ratait pas son entame de match. Sur un bon service de Raphinha, Adrien Hunou, après un bon contrôle, décochait la première banderille de la rencontre en demi-volée mais voyait sa tentative être repoussée par Giedrius Arlauskis (5ème). Le portier de Cluj s'interposait à nouveau quelques minutes plus tard sur une très belle frappe enroulée du droit décochée par M'Baye Niang (13ème). Maîtres de leur sujet, les hommes de Julien Stéphan se montraient encore menaçants via Raphinha, dont la tentative puissante du pied gauche n'attrapait pas le cadre (19ème). Sur le reculoir, les Roumains ne montraient rien... Rennes continuait alors son travail de sape et flirtait avec l'ouverture du score sur une tête de M'Baye Niang, consécutive à un très bon centre du gauche de Raphinha (35ème). Malheureusement pour les Rouge-et-Noir, tout de blanc vêtus ce jeudi soir, le dernier rempart de Cluj réalisait une nouvelle superbe parade. Rageant pour le Stade Rennais, qui rejoignait les vestiaires sans avoir concrétisé ses temps forts.

Après la pause, la partie reprenait sur les mêmes bases. Les locaux continuaient de ronronner mais parvenaient, enfin, à se montrer dangereux. Sur un tir lointain décoché par Emmanuel Culio, Romain Salin devait s'employer pour garder sa cage inviolée (51ème). Son homologue de Cluj ne s'en laissait pas compter et lui répondait quelques instants plus tard en réalisant un arrêt sublime de la jambe devant Romain Del Castillo (54ème). La domination bretonne perdait ensuite un peu de son intensité. Seul Benjamin Bourigeaud, à deux reprises (76ème, 77ème), de loin, tentait sa chance. Sans réussite... En manque d'efficacité dans le dernier geste, les coéquipiers de Damien Da Silva éprouvaient plus de difficultés en fin de rencontre. Mario Rondon, de l'extérieur du droit, tentait de profiter de ce répit et, de l'extérieur du droit, passait tout proche du poteau de Romain Salin et de l'ouverture du score (82ème). Finalement, le club roumain parvenait à s'offrir le hold-up, grâce à ce même Rondon, homme de cette fin de match. À la suite d’un corner botté par Ciprian Deac, le Vénézuélien faisait d'abord mouche d'une tête décroisée (1-0, 86ème), avant de voir rouge pour un faute grossière (90ème). Faitout Maouassa, d'une frappe lointaine et flottante (90ème+2), puis Joris Gnagnon, d'une volée en angle fermée (90ème+6), tentaient ensuite le tout pour le tout. Mais c'était trop tard : défait en Roumanie, le Stade Rennais quitte la Ligue Europa la tête basse.

L'HOMME DU MATCH

Giedrius Arlauskis : Le dernier rempart du CFR Cluj a été le grand bonhomme de cette partie, participant activement à la défaite rennaise, synonyme d'élimination. Impérial dans son but, il a purement et simplement tout repoussé (10 arrêts, 1 dégagement des poings).