L.Europa - Rennes stoppé net par Arsenal (résumé et notes)

Commentaire(s)
L.Europa - Rennes stoppé net par Arsenal (résumé et notes)
Benjamin André et le Stade Rennais sortent de la Ligue Europa. 8ES C3

Vainqueurs 3-1 à l'aller à domicile, les Rennais n'ont pas réussi à livrer la même prestation sur la pelouse d'Arsenal et ont vite plié sous les assauts des Gunners (3-0).

Ligue Europa - Huitième de finale (retour)
Arsenal - Stade Rennais : 3-0 (4-3 au score cumulé)
Buts : Aubameyang (5ème et 72ème) et Maitland-Niles (15ème) pour Arsenal.

Il n'y a plus de club français en coupes d'Europe. Dernier représentant, le Stade Rennais s'est fait éliminer à Arsenal en 8e de finale de la Ligue Europa, malgré sa victoire 3-1 à l'aller, en s'inclinant sur le score de 3-0. Il n'a pas fallu longtemps aux Gunners pour rattraper leur retard. Dès la cinquième minute, Maitland-Niles, en dribblant Bensebaini sur sous couloir droit, a pu transmettre à Aaron Ramsey, dont le centre en se retournant a trouvé Pierre-Emerick Aubameyang, pas assez gêné par les défenseurs Rennais pour manquer d'ouvrir le score, de près.

Totalement dépassés, les Bretons ont gâché leur avance dix minutes plus tard quand une nouvelle connexion entre Ramsey et Aubameyang, légèrement hors-jeu, a surpris l'arrière-garde rouge et noire. Le centre de l'ancien Stéphanois a alors trouvé le jeune Ainsley Maitland-Niles (21 ans), appliqué pour placer sa tête au deuxième poteau et remettre les deux équipes à égalité sur l'ensemble des deux matchs (15ème). Grâce à la règle du but à l'extérieur, les Gunners rejoignaient la pause avec la qualification virtuellement en poche.

Niang frappe le poteau, Aubameyang s'offre un doublé

Inhibés offensivement et déstabilisés défensivement par le système en 3-4-1-2 mis en place par Unai Emery, les hommes de Julien Stéphan n'ont pas existé dans le premier acte, mais sont revenus avec de meilleures intentions après la pause. Dès la reprise, après une récupération haute de Grenier, M'Baye Niang a fait passer un premier frisson dans les travées de l'Emirates Stadium, garnies par la présence de 6 000 supporters Rennais, en envoyant sa frappe croisée du droit sur le montant de Petr Cech (47ème). Un quart d'heure plus tard, l'attaquant des Rouge-et-Noir a bien décalé Ismaïla Sarr, mais ce dernier a trop tergiversé face au but avant de se faire reprendre par Kolasinac (55ème).

Sans parvenir à vraiment imposer leur rythme et à s'installer dans le camp londonien, Damien Da Silva et ses coéquipiers ont tout de même commencé à se découvrir et se sont fait punir à vingt minutes du terme, avec un nouveau but d'Aubameyang à la conclusion d'un centre tendu de Kolasinac (72ème). Un but aurait encore pu emmener les français en prolongations, mais rien n'a plus été marqué jusqu'au coup de sifflet final, malgré quelques fulgurances d'Hatem Ben Arfa, globalement très décevant, en fin de match. L'épopée du Stade Rennais, la plus belle de l'histoire du club breton en coupe d'Europe, est terminée.


LES NOTES

Arsenal : Cech (5) - Mustafi (5), Koscileny (6), Monreal (5) - Maitland-Niles (8), Ramsey (7), Xhaka (6), Kolasinac (6) - Lacazette (5), Aubameyang (7).

Rennes : Koubek (4) - H.Traoré (4), Da Silva (4), Mexer (4), Bensebaini (4) - André (5), Grenier (5) - I.Sarr (3), Ben Arfa (4), Bourigeaud (4) - M.Niang (4).