L.Europa - St-Etienne s'est fait peur à Qabala (résumé et notes)

Commentaire(s)
L.Europa - St-Etienne s'est fait peur à Qabala (résumé et notes)
D'un coup-franc surpuissant, Oussama Tannane a inscrit le premier but de l'ASSE à Qabala.

Menée 1-0 à Qabala, l'ASSE a finalement décroché une victoire très importante en Azerbaïdjan, dans l'optique d'une qualification pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa.

Ligue Europa - 4e journée (groupe C)
Qabala - AS Saint-Etienne : 1-2 (1-1)
Buts : Gurbanov (39e) pour Qabala ; Tannane (45+1) et Beric (53e) pour l'ASSE.

L'AS Saint-Etienne a failli se saborder à Bakou. Dans l'obligation de l'emporter face à Qabala, dernier du groupe avec zéro point au compteur avant cette 4e journée de Ligue Europa, les Verts sont pourtant très bien entrés dans leur match : possession presque sans partage, récupération dans le camp adverse, circulation rapide, occasions... Tout y était, sauf les buts.

Mais après une première demi-heure de jeu totalement maîtrisée, au gré de quelques frayeurs défensives, les Stéphanois se sont liquéfiés. Et logiquement, les azéris ont pris le dessus, puis l'avantage, au terme d'un cafouillage invraisemblable au coeur de la surface de Stéphane Ruffier. De retour dans les cages après trois matches de suspension sur la scène européenne, le portier tricolore fut impuissant sur la tête de Gurbanov, seul sur la ligne de but. 1-0, les Stéphanois devaient vite réagir et n'allaient pas tarder à le faire. C'est un éclair d'Oussama Tannane, très bon ce soir, sur un coup-franc qu'il avait lui-même provoqué aux trente mètres, qui permit à l'ASSE de recoller au score juste avant la mi-temps.

L'ASSE est 2e de sa poule

Les compteurs remis à égalité, les français allaient pouvoir reprendre sur de meilleures bases après la pause. Mais ils n'ont même pas eu besoin de forcer leur talent puisqu'au retour des vestiaires, c'est la défense adverse qui leur a offert sur un plateau le second but. Profitant d'une relance désastreuse, plein axe, Henri Saivet lança Robert Beric, qui, en deux touches, parvint à loger le ballon dans le petit filet de Besotosniy, d'une frappe croisée du droit (53e). La différence était faite et les Verts n'avaient plus qu'à gérer, ce qu'ils ont plus ou moins bien fait jusqu'au trois coups de sifflet finaux.

Dès l'annonce du calendrier, Christophe Galtier avait jugé cette double-confrontation face à Qabala primordiale dans la course à la qualification pour les seizièmes de finale. Et il avait raison, puisque les deux victoires acquises par ses hommes, ce soir et il y a deux semaines à Geoffroy-Guichard (1-0), leur permettent aujourd'hui de bien figurer dans leur poule C. Pendant qu'ils ont peiné à se défaire de Qabala, Anderlecht a facilement disposé de Mayence (6-1), prenant ainsi la tête du groupe avec huit unités. Les Verts, au même nombre de points, ne sont que deuxièmes, mais comptent désormais trois longueurs d'avance sur les allemands et huit sur leurs adversaires du soir, d'ores et déjà éliminés.

LES NOTES DE L'ASSE

Ruffier (5) - Malcuit (4), Perrin (5), Pogba (3), M'Bengue (5) - Veretout (5), Selnaes (6), Saivet (7) - Tannane (7), Beric (6), Monnet-Paquet (5).