à la une

L1 - Amiens et Toulouse se neutralisent

L'Amiens SC et le Toulouse FC se sont neutralisés (0-0), ce samedi soir en Ligue 1.
L'Amiens SC et le Toulouse FC se sont neutralisés (0-0), ce samedi soir en Ligue 1. 22E JOURNéE L1

Crispées, les formations de l'Amiens Sporting Club et du Toulouse Football Club n'ont pas livré un grand match en ce samedi soir et sont quittées sur un score nul et vierge (0-0), à l'occasion de la 22ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 22e Journée

Amiens
0 - 00 - 0 Toulouse

Dans ce match de la peur opposant le 18ème du classement au 20ème, les Picards de Luka Elsner réalisaient la meilleure entame. Sur un bon coup-franc à l'entrée de la surface, Sehrou Guirassy décochait la première banderille de la rencontre et contraignait Lovre Kalinic à la parade (4ème). Positionnés haut sur le terrain, les coéquipiers de Régis Gurtner offraient quelques séquences intéressantes à leurs supporters. Malheureusement, l'efficacité n'était pas au rendez-vous. Ainsi, après un beau numéro, Gaël Kakuta n'attrapait pas le cadre sur sa tentative enroulée du gauche (23ème). Dominés dans cette première moitié de période, les Violets réagissaient sur une frappe des 25 mètres signée Efthymios Koulouris (24ème). Un petit quart d'heure plus tard, l'attaquant grec offrait un bon ballon à Wesley Saïd, dont la reprise de volée avec rebonds mettait le dernier rempart picard à contribution (39ème). Le repos était sifflé peu après et les deux équipes regagnaient les vestiaires dos à dos.

Après la pause, le second acte démarrait de la même manière que le premier. L'ASC prenait très vite la maîtrise du cuir, dominait les débats, mais le TFC faisait plus que résister. Appliqués et solides, les Violets parvenaient à contrecarrer les velléités offensives amiénoises. Issiaga Sylla, d'un retour décisif, empêchait ainsi Juan Otero de décocher une frappe des 6 mètres (74ème). Puis Lovre Kalinic se montrait impérial sur sa ligne en détournant une reprise en pivot de Sehrou Guirassy, consécutive à un bon contrôle de la poitrine (80ème). Malgré une deuxième période à sens unique, l'ASC, en manque de réalisme et de justesse dans le dernier geste, devra donc se contenter d'un tout petit point, qui lui permet de rester au 18ème rang (19 points). Solides à défaut d'être géniaux, les hommes de Denis Zanko mettent, quant à eux, fin à leur horrible série de revers en championnat (11). Si le TFC reste bloqué à la dernière place (13 points), ce résultat de parité devrait faire du bien au mental des Violets.

L'HOMME DU MATCH

Ruben Gabrielsen : Le défenseur central norvégien a rendu une copie solide en Picardie. Intraitable, il n'a rien laissé passer (9 dégagements, 1 interception, 1 tacle, 8 duels remportés). Il s'est même essayé sur le plan offensif, sans réussite (1 tir non cadré).