L1 - Amiens maîtrise Nîmes (résumé)

Commentaire(s)
L1 - Amiens maîtrise Nîmes (résumé)
L'Amiens SC a pris le meilleur sur le Nîmes Olympique (2-1), ce samedi soir en Ligue 1. 28E JOURNéE L1

Ce samedi soir, l'Amiens Sporting Club a réalisé une superbe opération comptable dans l'optique du maintien en disposant du Nîmes Olympique (2-1), dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 28ème journée
Amiens SC - Nîmes Olympique : 2-1 (0-0)
Buts : S.Guirassy (49ème), E.Pieters (64ème) pour l'ASC ; R.Alioui (53ème) pour le NO.

Face à des Crocodiles presque sauvés, les Picards réalisaient la meilleure entame. Déterminés à faire la différence rapidement, les protégés de Christophe Pélissier se montraient menaçants mais manquaient de précision dans le dernier geste. Ou de réussite... En effet, après un très bon service de Cheick Timité, Serhou Guirassy, pourtant seul aux six mètres, expédiait sa reprise de volée sur la barre transversale de Paul Bernardoni (27ème). Dans un gros temps fort, l'ASC multipliait les occasions, toutes repoussées par un dernier rempart gardois décisif. Tout proche de la correctionnelle, le promu nîmois flirtait ensuite avec l'ouverture du score, contre le cours de jeu. Sur une contre-attaque parfaitement lancée par Sada Thioub, Sofiane Alakouch, bien décalé sur la droite, voyait Régis Gurtner détourner sa tentative d'un arrêt de la jambe droite (35ème). À quelques secondes de la pause, Saman Ghoddos décochait la toute dernière banderille de ce premier acte animé et plaisant, évidemment stoppée par un Bernardoni chaud bouillant (45ème).

Après le repos, l'Amiens Sporting Club parvenait enfin à débloquer la partie. À la réception d'une longue touche d'Erik Pieters, Guirassy faisait mouche d'un très bel enchaînement contrôle poitrine-volée du droit (1-0, 49ème). Un avantage mérité mais qui s'avérait de très courte durée puisque les Crocos égalisaient rapidement sur une tête de Rachid Alioui, réaliste et très adroit à la réception d'une déviation signée Renaud Ripart (1-1, 53ème). Sonnés pendant quelques petites minutes, les joueurs picards repartaient vite de l'avant et reprenaient l'avantage peu après l'heure de jeu. Sur un centre de Moussa Konaté, Pieters plaçait une tête gagnante pour s'offrir son tout premier but dans l'élite hexagonale (2-1, 64ème) ! À nouveau derrière au tableau d'affichage, Nîmes n'abdiquait pas et Alioui flirtait avec le doublé mais sa belle frappe enroulée du droit, décochée des 25 mètres, venait s'écraser sur la transversale de Gurtner (73ème). Amiens avait eu chaud et parvenait, malgré le coup-sang de Guirassy (voir ci-dessous), à conserver son avantage. Au classement, l'ASC grimpe à la 16ème place (28 points). Nîmes, de son côté, reste 11ème (36 points).

L'HOMME DU MATCH

Serhou Guirassy : Prêté par Cologne au cours du mercato d'hiver, l'ancien attaquant du Lille OSC a livré une très belle partie face au Nîmes Olympique... jusqu'à la 90ème minute de jeu. Malchanceux en milieu de premier acte, il a été l'auteur de l'ouverture du score sur un sublime enchaînement. Outre son but, il a été omniprésent sur le front de l'attaque amiénoise (7 tirs, 12 duels aériens remportés). Son agression les deux pieds décollés sur Denis Bouanga, qui a entraîné son exclusion (89ème), est incompréhensible.