à la une
Dimanche 5 Avril

L1 - Angers accroché par Nice

Commentaire(s)
L1 - Angers accroché par Nice
Le SCO Angers et l'OGC Nice se sont quittés sur un score de parité (1-1), ce samedi soir en Ligue 1. 20E JOURNéE L1

Ce samedi soir, malgré une domination globale, le SCO Angers a concédé le match nul face à l'OGC Nice (1-1), pour le compte de la 20ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 20e Journée

Angers
1 - 11 - 1 Nice
S. Thioub 37'
45' +5 W. Cyprien (P.)

Dans un Stade Raymond-Kopa copieusement garni, les Blanc-et-Noir démarraient pied au plancher. Sur un petit centre rentrant déployé par Thomas Mangani, Angelo Fulgini s'offrait la première banderille de la rencontre en se fendant d'une reprise du pied droit, parfaitement détournée par Walter Benitez (2ème). À peine quelques petites secondes plus tard, Sada Thioub s'essayait à son tour, d'une frappe croisée du gauche, également repoussée par le dernier rempart des Aiglons (4ème). Vincent Manceau, d'une reprise de volée de l'extérieur du pied droit en première intention, n'avait ensuite pas plus de réussite, voyant le cadre se dérober de peu (13ème). Dominateurs, les Angevins délivraient une copie très consistante et Angelo Fulgini, d'un enroulé du droit, obligeait encore Walter Benitez à la parade (23ème). Sous pression, le Gym finissait logiquement par céder. Après une sublime talonnade de Thomas Mangani, Sada Thioub décochait une frappe enroulée du pied gauche à ras de terre qui allait se loger dans le petit filet du but azuréen (1-0, 37ème). Un avantage mérité pour les hommes de Stéphane Moulin, qui connaissaient ensuite une fin de premier acte très compliquée. En effet, après la sortie sur blessure (fracture de la mâchoire) et sur civière de Rayan Aït-Nouri (43ème), les Blanc-et-Noir concédaient un penalty pour une très légère faute d'Ismaël Traoré sur Ignatius Ganago (45ème+3). Wylan Cyprien ne se faisait alors pas prier pour le transformer d'une frappe du droit en lucarne (1-1, 45ème+5) et renvoyer les deux équipes aux vestiaires sur un score de parité.

Après la pause, la partie reprenait sur la même physionomie et Thomas Mangani, sur un bon centre de Pierrick Capelle, expédiait sa reprise au-dessus du but (47ème). Ce même Capelle s'essayait ensuite de la tête sur un service de Théo Pellenard, mais Walter Benitez veillait - à nouveau - au grain (53ème). Ensuite, les minutes défilaient et les Aiglons de Patrick Vieira parvenaient à équilibrer les débats. À un quart d'heure du terme, le SCO pensait obtenir la balle de la victoire et un penalty, mais l'arbitre se ravisait après consultation des images. Selon lui, la main de Christophe Hérelle sur le centre de Sada Thioub ne méritait pas d'être sifflée. Angers avait beau pester, il fallait retourner à l'assaut du but niçois. Baptiste Santamaria s'en chargeait le premier et, d'une belle frappe du droit déclenchée des trente mètres, obligeait Walter Benitez à une nouvelle parade (77ème). Ce dernier, impeccable dans sa cage, se montrait encore une fois décisif, en fin de match, sur deux tentatives vicieuses de Rachid Alioui (87ème, 90ème+1). Les Angevins devront donc se contenter d'un tout petit point, qui leur permet toutefois de grimper provisoirement au 8ème rang (29 points). Les Aiglons, eux, restent une longueur derrière (28 points), à la 11ème place du classement.

L'HOMME DU MATCH

Sada Thioub : Dans son couloir, l'ancien offensif du Nîmes Olympique a fait forte impression. Outre son très joli but pour l'ouverture du score, il a été omniprésent (61 ballons touchés, 86% de passes réussies, 2 passes clés, 3 centres, 6 dribbles, 10 duels gagnés, 3 tacles).