L1 - Angers renverse Bordeaux (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Angers renverse Bordeaux (analyse et notes)
Angers a dominé Bordeaux (3-1) 1E JOURNéE L1

Le SCO Angers a affiché un visage tout bonnement séduisant ce samedi soir face aux Girondins de Bordeaux (3-1) pour la reprise de la Ligue 1. Menés au score après un but sur coup franc très tôt dans la partie, les Angevins ont totalement renversé le match. Devant, le duo Reine-Adélaïde - Pereira Lage a fait exploser la défense girondine.

Ligue 1 - 1e Journée

Angers
3 - 13 - 1 Bordeaux
J. Reine-Adelaide 27'
M. Pereira Lage 33'
T. Mangani 45'
4' N. de Préville

LE FAIT DU MATCH

Un SCO à réaction ! Cueillis à froid par l'ouverture du score rapide de De Préville sur coup franc (4e, voir ci-dessous) et bousculés en début de rencontre, les Angevins sont montés en régime avant de totalement renverser le match. Brouillons, ils ont perdu beaucoup de ballons dans les premières minutes avant de complètement se réveiller, à l'image d'un Pereira Lage qui a sonné la révolte des Blanc-Et-Noir. Après avoir égalisé, la formation de Stéphane Moulin a pris l'avantage rapidement, avant de mettre la tête sous l'eau à des Girondins totalement submergés. Incapables de réagir, les Bordelais auraient pu repartir du stade Raymond Kopa avec une défaite bien plus lourde sans l'aide de la VAR et un Costil bien inspiré sur certaines offensives angevines.

LES BUTS

0-1 (4e) : Les Girondins démarrent fort ! Suite à une faute de Thomas plein axe aux abords de la surface de réparation angevine, Bordeaux obtient un très bon coup franc. De Préville se charge de le frapper et envoie une mine qui vient heurter l'intérieur du poteau gauche de Butelle avant d'aller caresser les filets.

1-1 (27e) : Reine-Adélaïde remet les compteurs à zéro ! Lancé côté droit par Mangani, Pereira Lage enroule un centre parfait. Il trouve Reine-Adélaïde à la retombée, au second poteau, qui convertit l'offrande en but en plaçant une reprise de l'intérieur du pied droit. Tout est à refaire pour Bordeaux.

2-1 (33e) : Pereira Lage donne l'avantage au SCO ! Après un renversement de jeu, un joueur angevin dévie le ballon de la tête à destination de Pereira Lage. L'ancien clermontois accélère sur la gauche avant de repiquer vers l'axe. A l'entrée de la surface, il décoche une frappe à mi-hauteur que Costil ne peut qu'effleurer. Angers passe devant au tableau d'affichage.

3-1 (45e) : Angers déroule, Bordeaux coule ! Dans l'axe gauche du terrain, Reine-Adélaïde percute avant de remiser sur sa droite vers Mangani. Le milieu angevin parvient à tirer du pied droit et envoie le ballon sous la barre du gardien bordelais, le break est fait avant la pause.

L'HOMME DU MATCH

M. Pereira Lage (SCO Angers). Quel match de la recrue angevine ! Pour son premier match officiel dans son nouveau jardin, l'ancien clermontois a semé la zizanie dans la défense bordelaise. Très disponible dans son couloir, sa justesse dans les transmissions (3 passes clefs, 72% de passes réussies, 2 centres, 1 passe décisive) a fait la différence en faveur des Angevins. Auteur d'une prestation complète, il a été justement récompensé de son premier but en Ligue 1, permettant à son équipe de prendre l'avantage.

LES CONSEQUENCES

Portés par la doublette Reine-Adélaïde - Pereira Lage, le SCO a totalement dominé les débats après son égalisation et cette victoire ne souffre d'aucune contestation possible. Tranchants en contres et auteurs de quelques belles séquences de jeu, les Angevins auraient pu s'offrir un plus large succès si le doublé de JRA n'avait pas été annulé pour un hors-jeu très léger (54e) ou encore si Costil ne s'était pas montré aussi vigilant.

Côté girondin, malgré un premier quart d'heure de qualité avec notamment une entame de match détonante, la défaite est méritée tant les joueurs du club au scapulaire ont semblé anesthésié par l'égalisation de leur adversaire du soir. A l'exception de Nicolas de Préville qui a tenté de tirer son équipe, la formation de Paulo Sousa a affiché un manque de rythme inquiétant. Une donnée qu'il faudra rectifier en vue du prochain match.

LES NOTES

Photos associées