L1 - Avant Dortmund, Paris est passé par toutes les émotions ! (résumé et notes Amiens-PSG)

Commentaire(s)
L1 - Avant Dortmund, Paris est passé par toutes les émotions ! (résumé et notes Amiens-PSG)
Le Paris Saint-Germain et l'Amiens SC se sont quittés dos à dos (4-4), ce samedi après-midi en Ligue 1. 25E JOURNéE L1

À trois jours de son huitième de finale aller de Ligue des Champions à Dortmund, le Paris Saint-Germain a connu un match complètement dingue à Amiens, à l'occasion de la 25ème journée de Ligue 1, ce samedi après-midi. Menés de trois buts puis repassés en tête au prix d'une folle remontada, les hommes de Thomas Tuchel doivent finalement se contenter d'un score de parité (4-4).

Ligue 1 - 25e Journée

Amiens
4 - 43 - 1 Paris
S. Guirassy 5'
G. Kakuta 29'
F. Diabate 40'
S. Guirassy 90' +1
45' Ander Herrera
60' N. Kouassi
65' N. Kouassi
74' M. Icardi

Avec un onze de départ inédit et largement remanié, le Paris Saint-Germain réalisait un début de match timide, dans un rôle d'observateur, laissant clairement le cuir aux Picards. Ces derniers ne tardaient pas à en profiter et, à la suite d'un ballon perdu par Idrissa Gueye, Serhou Guirassy, parfaitement servi par une passe dans l'intervalle de Gaël Kakuta, faisait exploser la Licorne d'un tir croisé du pied droit à ras de terre (1-0, 5ème). Une ouverture du score qui faisait sortir Thomas Tuchel de ses gonds... Passablement énervé par l'entame de son match plus que moyenne de son équipe, le technicien allemand était rapidement entendu par ses joueurs, qui mettaient enfin le pied sur le ballon. Edinson Cavani passait alors tout près de concrétiser ce temps fort, mais sa tentative de lob ne trompait pas la vigilance d'un Régis Gurtner décisif (20ème). L'Amiens SC répondait du tac au tac et Serhou Guirassy, sur un bon décalage de Juan Otero, flirtait avec le but du break mais tombait sur un Keylor Navas inspiré (25ème).

Paris prend l'eau, Amiens fait feu de tout bois

Le dernier rempart parisien devait s'incliner quelques petites minutes plus tard sur un bijou de Gaël Kakuta. D'une frappe du gauche exceptionnelle, le meneur de jeu amiénois trouvait la lucarne opposée (2-0, 29ème). Méconnaissables, les Parisiens touchaient ensuite le fond lorsque Fousseni Diabaté, au terme d'un raid solitaire, venait inscrire avec l'aide de Thiago Silva et du poteau droit le troisième but de son équipe (3-0, 40ème). Passé complètement au travers de cette première mi-temps, le Paris Saint-Germain avait toutefois la bonne idée de réduire la marque quelques petites secondes avant la pause. Ainsi, sur un corner botté côté gauche par Julian Draxler, Ander Herrera, à la réception d'une déviation de Nicholas Opoku, plaçait son plat du pied droit en opposition pour envoyer le cuir sous la transversale (3-1, 45ème) et relancer - un peu - les débats.

Marquinhos et Marco Verratti changent la donne

Au retour des vestiaires, Thomas Tuchel se fendait d'un double changement. Très décevants, pour ne pas dire plus, Thiago Silva et Idrissa Gueye étaient suppléés par Marquinhos et Marco Verratti. Deux entrées qui allaient complètement modifier la physionomie de la partie. Très vite, les Rouge-et-Bleu se montraient menaçants et il fallait un immense Régis Gurtner, décisif sur sa ligne des deux mains, pour empêcher Edinson Cavani de marquer de la tête, de près, son 200ème but sous la tunique parisienne (52ème). Moins en vue depuis la reprise, l'ASC avait malgré tout l'occasion de faire un nouvel écart. Malheureusement pour Luka Elsner et consorts, Gaël Kakuta, très impressionnant en cette fin d'après-midi pluvieuse, dévissait totalement sa reprise du gauche sur un centre idéal déployé par Haitam Aleesami (58ème). Un des tournants du match puisque Paris réduisait encore la marque moins de 120 secondes plus tard.

Tanguy Kouassi voit double, Amiens revient sur le gong !

Sur un corner de Julian Draxler frappé depuis le côté gauche, Tanguy Kouassi s'élevait plus haut que tout le monde dans la surface pour décroiser sa tête et tromper Régis Gurtner (2-3, 60ème). Après avoir marqué le 4000ème but de l'histoire du Paris Saint-Germain contre Reims en Coupe de la Ligue, le jeune défenseur venait de s'offrir le premier but de sa carrière en Ligue 1. Sur un nuage, il ne s'arrêtait d'ailleurs pas en si bon chemin et se fendait d'un doublé en reprenant, toujours de la tête, toujours sur corner, un service d'Angel Di Maria (3-3, 65ème). Sonnés et émoussés, les Amiénois allaient même craquer une quatrième fois sur un but de Mauro Icardi, parfaitement servi par Juan Bernat (3-4, 71ème). Revenu du diable Vauvert, le PSG passait ensuite tout proche de mettre fin à tout suspense mais manquait d'adresse. Régis Gurtner faisait d'abord front à deux reprises, devant Edinson Cavani puis Angel Di Maria (76ème). "El Matador", pourtant seul dans la surface, sur un décalage idéal de l'Argentin, ne convertissait ensuite pas l'offrande de son partenaire (90ème). Paris avait laissé passer sa chance. Amiens, formidable de courage et de volonté, en profitait alors pour arracher le nul sur une nouvelle réalisation de Serhou Guirassy (4-4, 90ème+1).

Photos associées