L1 - Bordeaux prend une option pour la Ligue Europa (1-0)

Commentaire(s)
L1 - Bordeaux prend une option pour la Ligue Europa (1-0)

Les Girondins de Bordeaux se sont imposés en toute fin de match face à Lorient, dimanche lors de la 37e journée de Ligue 1, grâce à un penalty de Gouffran à la 91e minute. Ce succès permet aux hommes de Francis Gillot de s'emparer de la 5e place du classement et prendre une option sur la dernière place qualificative pour la Ligue Europa. Bordeaux jouera sa qualification en se déplaçant chez son concurent direct, Saint-Etienne, le weekend prochain.

37ème journée de Ligue 1
Bordeaux - Lorient : 1-0 (0-0)
But :
Gouffran (91ème, sp) pour Bordeaux

Les compos de départ :

Girondins de Bordeaux : C. Carrasso - Mariano, Henrique, Ciani, Trémoulinas - Obraniak, Plasil (cap.), L. Sané, Maurice-Belay - Jussiê, Gouffran.

FC Lorient : Janot - L. Koné, Bourillon, Ecuele Manga, Le Lan (cap.) - Coutadeur, Mulumba, Romao, Mareque -Monnet-Paquet, Campbell.

"On ne mérite pas de l'emporter ce soir mais ça fait du bien de l'emporter comme ça des fois". Cédric Carasso ne s'y est pas trompé. Le penalty transformé par Yoann Gouffran dans les arrêts de jeu de cette 37ème journée pourrait bien être le tournant d'une fin de saison haletante en Gironde. Bordeaux est actuellement en passe de réaliser un sacré exploit. Relégables au soir de la 14ème journée, les hommes de Francis Gillot sont désormais cinquièmes et virtuellement qualifiés pour la prochaine Ligue Europa. Avec ce cinquième succès de rang, les voilà avec leur destin en main avant une dernière journée riche en suspens puisqu'ils seront aux prises avec l'AS Saint-Etienne dans ce qui s'apparente à une véritable finale pour l'Europe.

"C'est halucinant d'en être là", ajoute Carasso. Il aura fallu en effet attendre les toutes dernières secondes pour voir ce succès se profiler. La faute à un match bien terne de la part des Girondins. Malgré deux tiers de possession de balle, ils n'ont su profiter de leur domination pour mettre à mal une équipe lorientaise en quête de maintien. Les hommes de Christian Gourcuff jouent même crânement leur chance, notamment sur des contres ravageurs. Cédric Carasso est même obligé de s'employer à plusieurs reprises (11ème, 53ème). Avant que son homologue ne commette l'irréparable. Joker médical des Merlus, Jérémie Janot, jusqu'à là bien solide sur sa ligne, s'en va plaquer Henri Saivet au coeur du temps aditionnel. Yoann Gouffran ne tremble pas. Et voilà Bordeaux avec une finale à disputer du côté de Geoffroy-Guichard. Celle de Lorient se tiendra sur sa propre pelouse face... au Paris Saint-Germain !