à la une
Samedi 6 Juin

L1 - Briand et Guingamp arrachent le nul contre Bordeaux (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Briand et Guingamp arrachent le nul contre Bordeaux (analyse et notes)
L'EAG et les Girondins de Bordeaux n'ont pas su se départager (1-1), ce dimanche après-midi.

Ce dimanche après-midi, l'En Avant Guingamp a arraché le point du nul face aux Girondins de Bordeaux (1-1), à l'occasion de la 13ème journée de Ligue 1. Solides et appliqués, les Marine-et-Blanc ont longtemps cru tenir la victoire. Mais le raté de Jérémy Ménez sur penalty a coûté très cher. Dans les arrêts de jeu de la partie, les Guingampais, invaincus depuis désormais six rencontres, ont recollé et voient leur belle série se poursuivre.

Ligue 1 - 13ème journée
EA Guingamp - Girondins de Bordeaux : 1-1 (0-1)
Buts : J.Briand (90ème+3) pour l'EAG - I.Lewczuk (22ème) pour les Girondins de Bordeaux.

LE FAIT DU MATCH

Les Girondins de Bordeaux ratent le break ! Les Bretons sont dans un temps fort depuis plusieurs minutes et poussent pour égaliser. Jimmy Briand vient d'ailleurs de toucher les montants. Mais, sur un contre rondement mené, les Marine-et-Blanc obtiennent un penalty généreux - la faute est en dehors de la surface - suite à une accrochage de Lucas Deaux sur Youssouf Sabaly. Jérémy Ménez se présente alors pour réaliser le break. Mais l'attaquant français, qui tire son penalty sur la droite de Johnsson, voit sa tentative être repoussée brillamment par le portier des Rouge-et-Noir. Sa seconde tentative, lorsque le cuir lui revient, ne sera pas plus productive, sa reprise du droit passant à gauche des buts. Deux ratés qui seront lourds de conséquences...

LES BUTS

0-1 (22ème) : Bordeaux ouvre le score ! Coup-franc pour les Marine-et-Blanc, sur le côté gauche. Valentin Vada se charge de le botter en direction de la surface. Igor Lewczuk, entre deux défenseurs et dos au but. parvient à placer une tête renversée. Karl Johan Johnsson est battu sur sa gauche. Le premier but du défenseur polonais en Ligue 1.

1-1 (90ème+3) : L'En Avant Guingamp recolle in extremis ! Marçal se démène dans son couloir gauche et parvient à récupérer le cuir. Le latéral brésilien sert alors Lucas Deaux, qui décoche un centre en direction de la surface. Jimmy Briand, au premier poteau, vient dévier victorieusement le cuir de la tête. Jérôme Prior, irréprochable jusque-là, doit s'incliner sur sa droite. Le troisième but de la saison pour le capitaine de l'EAG.

L'HOMME DU MATCH

Igor Lewczuk (Girondins). En l'absence de Nicolas Pallois, absent sur suspension, l'international polonais s'est comporté en vrai patron de la défense. Il a parfaitement communiqué avec ses coéquipiers de la défense et a colmaté de nombreuses brèches. Solide dans les duels et très serein. Auteur de l'ouverture du score des siens, de la tête. Seul petit bémol de l'après-midi : il a souffert, comme toute la défense aquitaine, lorsque Sloan Privat a fait son entrée en jeu en fin de match.

LES NOTES

EAG : Johnsson (6) - Marçal (5,5), Sorbon (6), Kerbrat (5,5), Ikoko (5) - Didot (5), Sankoh (4), Deaux (4,5) - M.Coco (4), Briand (Cap.) (7), Salibur (4,5).

Girondins : Prior (6,5) - Poundjé (5,5), Lewczuk (7), Sertic (5,5), Sabaly (6,5) - Toulalan (4,5) - Vada (5,5), Plasil (Cap.) (5,5) - Ménez (4,5) - Rolan (4), Kamano (4,5).

LES CONSÉQUENCES

En manque d'inspiration pendant de très longues minutes, les protégés d'Antoine Kombouaré ont finalement arraché un point mérité face à des Marine-et-Blanc incapables de réaliser le break. Comme un symbole, Jimmy Briand, qui s'est démené sur le front de l'attaque durant toute la partie, est le sauveur du jour. Avec ce match nul, l'EAG conserve son invincibilité dans son Stade du Roudourou. Au classement, les coéquipiers d'Étienne Didot pointent au 5ème rang, avec 22 points au compteur.

Bordeaux peut nourrir de gros regrets ! Rapidement devant au score et rarement inquiétés, les joueurs au scapulaire ont raté le coche en fin de partie. Le penalty manqué par Jérémy Ménez pèse lourd au final. Avec deux points de plus, les hommes de Jocelyn Gourvennec auraient doublé leurs adversaires du jour et seraient revenus à hauteur de l'Olympique Lyonnais à la 4ème place... Finalement, il faudra se contenter d'une 7ème place provisoire, avec 20 unités.

Photos associées