L1 - Caen fait chuter Dijon !

Commentaire(s)
L1 - Caen fait chuter Dijon !
Caen fait tomber Dijon CAEN DIJON 4E JOURNéE L1

Première défaite pour Dijon ! Sur leurs terres, les Bourguignons subissent la loi du SM Caen (0-2) qui tient sa première victoire en cette quatrième journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 4ème journée
DIjon FCO - SM Caen : 0-2 (0-1)
Buts : Crivelli (24ème) et Beauvue (90ème+2) pour Caen

Le match démarre timidement, la possession est dijonnaise, mais le bloc normand est bien en place. Les occasions sont rares, et les fautes se succèdent. Rien à signaler... jusqu'à l'ouverture du score du SMC. En pleine surface, la défense bourguignonne négocie bien mal un ballon qui traîne, traîne... jusqu'à Enzo Crivelli. Au milieu de la forêt de jambes, l'attaquant malherbiste ouvre le score (0-1, 24ème). Piqué au vif, le DFCO, co-leader à l'entame de la journée, rétorque par Julio Tavares. Mais l'attaquant, déjà buteur par trois fois cette saison, devance Brice Samba mais sa frappe passe à côté (26ème).

Poussés par un Gaston-Gérard chauffé à blanc, les Rouges tentent de revenir. Mais la possession de balle ne fait pas tout, et avec 61% des ballons dans les pieds, les Dijonnais ne reviennent pas. La mi-temps n'y change rien, les hommes d'Olivier Dall'Oglio butent sur un mur. Seul Frédéric Sammaritano pense égaliser mais sa frappe échoue au pied du poteau de Brice Samba (66ème).

La rencontre est une succession de passe côté dijonnais face à une véritable armoire normande. Dix minutes avant le terme, un frisson parcourt les tribunes alors que l'arbitrage vidéo est demandé après un cafouillage... rien, finalement : le score en reste là... jusqu'à un dernier coup de pied arrêté. Mal frappé par Dijon, le ballon revient sur Claudio Beauvue. Pour son premier match depuis son retour en France, l'attaquant s'en va, seul, doubler la mise (0-2, 90ème+2). Caen débloque son compteur, et met un stop à Dijon !

L'HOMME DU MATCH

Le bloc caennais. Après trois rencontre à faire jouer ses hommes, Fabien Mercadal a décidé d'attendre les Dijonnais. Habitués à profiter des espaces laissés par l'adversaire, les Bourguignons ont fini par prendre l'eau. La faute à une défense en détresse sur le premier but. En face, Enzo Crivelli n'a pas cherché à comprendre, il a donné un avantage décisif à Malherbe. Une leçon de réalisme. Une leçon également, pour une équipe joueuse de Dijon. Un peu trop joueuse.