L1 - Caen fait une très bonne opération face à Reims ! (analyse)

Commentaire(s)
L1 - Caen fait une très bonne opération face à Reims ! (analyse)
Caen peut croire au maintien ! 36E JOURNéE L1

À domicile, dans une belle ambiance, le Stade Malherbe Caen s'est imposé 3-2 face au Stade de Reims. Une victoire importante dans la lutte pour le maintien.

Ligue 1 - 36ème journée
Stade Malherbe Caen - Stade de Reims : 3-2 (3-1)
Buts : Ninga (14ème), Fajr (40ème), Guilbert (45ème) pour le SMC. Doumbia (37ème), Zeneli (82ème, s.p) pour le SDR.

LE FAIT DU MATCH

Caen fait la bonne opération du soir. Avec la défaite de Monaco à Nîmes, les Normands ont saisi une belle opportunité pour faire leur retard sur les Monégasques. Toujours barragiste, le SMC est toutefois à égalité de points avec le club princier et pourrait terminer en dehors de la zone rouge !

LES BUTS

1-0 (14ème) : Ouverture du score pour le MSC ! Alerté sur son couloir gauche, Imorou centre fort en direction du second poteau en direction de Casimir Ninga. Le Tchadien fait parler sa détente et saute au-dessus de Yunis Abdelhamid pour boxer le ballon de la tête dans les cages d'Edouard Mendy !

1-1 (37ème) : Sur un corner mal dégagé par la défense caennaise, Moussa Doumbia, seul aux 25 mètres, tente sa chance du pied gauche. Le cuir est dévié par un pied caennais mais termine au fond des filets de Brice Samba.

2-1 (40ème) : Quel coup-franc de Fayçal Fajr ! Malik Tchokounté obtient un bon coup-franc, plein axe, à la suite d'une faute de Rémi Oudin. L'International marocain se charge de botter le coup de pied arrêté en enroulant de sa sublime patte droite. Edouard Mendy se détend, touche le ballon mais pas suffisamment pour le mettre hors des cages. Résultat, le cuir percute le poteau avant de rentrer !

3-1 (45ème) : Trouvé par le jeune Herman Moussaki sur la droite, Frédéric Guilbert prend son temps et ajuste un bon centre du pied gauche. Ce ballon enroulé est tellement bien négocié qu'il va terminer au fond des filets sans que personne ne dévie sa trajectoire. Edouard Mendy est battu.

3-2 (81ème) : Reims réduit la marque. Zahary, entré en cours de jeu, commet une faute dans la surface de réparation sur Moussa Doumbia. Un pénalty logique que Zeneli transforme sans trembler.

L'HOMME DU MATCH

Faycal Fajr (SMC) : le maître à jouer caennais a encore brillé dans son domaine de prédilection : les coups de pieds arrêtés. Auteur d'un splendide coup-franc pour redonner l'avantage aux siens, le Marocain a réalisé un match solide dans l'entrejeu (8 duels, 81% de passes réussies).

LES CONSÉQUENCES

Le SMC fait une superbe opération dans la lutte pour le maintien. Comme expliqué précédemment, les Normands reviennent à égalité de points avec Monaco, premier non-relégable, et conservent 2 points d'avance sur Dijon.

Côté rémois, la fin de saison est plutôt compliquée. S'ils ont obtenu rapidement leur maintien, les hommes de David Guion pêchent ces dernières semaines et n'ont pas su renverser le SMC. Le Stade de Reims s'endort à la 9ème place.