L1 - Caen se défait de Toulouse dans la douleur

Commentaire(s)
L1 - Caen se défait de Toulouse dans la douleur
Le SM Caen s'est imposé face au TFC (1-0), ce samedi soir.

Ce samedi soir, Caen a pris le meilleur sur le Toulouse Football Club (1-0), au Stade Michel d'Ornano, dans une rencontre comptant pour la 8ème journée de Ligue 1. Ivan Santini, sur un penalty tiré en "panenka", est l'unique réalisateur d'une partie terne. La première victoire des Normands depuis le 27 Août dernier et un succès contre Bastia (2-0, 3ème journée). Le TFC, qui a touché les montants par Jimmy Durmaz et qui a vu Martin Braithwaite rater deux belles occasions, pourra nourrir quelques regrets.

Ligue 1 - 8ème journée
SM Caen - Toulouse FC : 1-0 (0-0)
But : I.Santini (64ème s.p.) pour le SM Caen.

"Cette défaite, je la prends pour moi. J'ai manqué deux grosses occasions", a indiqué Martin Braithwaite au micro de Radio France Bleu Toulouse sitôt la partie terminée. Si le revers concédé par les Pitchouns en Normandie n'est pas uniquement dû à l'inefficacité de l'attaquant danois, il est vrai que cela n'a pas aidé. Car dans cette partie, c'est bien le TFC qui a pris le meilleur départ. Dès la première minute de jeu, le capitaine des Violets, bien lancé par Oscar Trejo dans la profondeur, a eu la balle du 0-1. Mais a perdu son duel face à Rémy Vercoutre, envoyant sa tentative à droite du poteau du portier malherbiste. Peu avant la pause, son pointu du droit n'a, là aussi, pas attraper le cadre. Passés proches de la correctionnelle, les Caennais ont ensuite vu la transversale détourner une frappe puissante de Jimmy Durmaz.

Des ratés qui ont maintenu dans le match de pâles Normands, qui, après l'heure de jeu, ont enfin passé la vitesse supérieure. Pas malchanceux, ces derniers ont obtenu un penalty pour une faute de main (du coude pour être très exact) de François Moubandjé sur un centre de Rony Rodelin. Ivan Santini, qui s'est présenté face à Alban Lafont, n'a pas tremblé, envoyant une belle panenka plein axe (1-0, 64ème). Devant au score, le SMC a ensuite été tout proche du break mais la tête de Pape Sané, à la réception d'un corner botté par Julien Féret, s'est écrasée sur la transversale du portier toulousain. Jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre, le TFC a poussé. En vain. Avec ce succès étriqué, Caen grimpe à la 12ème place du classement (10 points). Les hommes de Pascal Dupraz, eux, reculent au 4ème rang, bloqués à 14 unités.

L'HOMME DU MATCH

Julien Féret : Malgré son âge avancé (34 ans), le meneur de jeu normand a encore une fois fait étalage de sa technique et de sa belle vision de jeu. De nombreuses passes, précises, qui ont amené le danger et une tentative du droit, en fin de match, qui aurait mérité meilleur sort. LE leader caennais.