L1 - Dijon domine Nantes mais repart avec un point (analyse)

Commentaire(s)
L1 - Dijon domine Nantes mais repart avec un point (analyse)
Nakoulma a ouvert la marque NANTES DIJON 33E JOURNéE L1

Le FC Nantes a été accroché, ce samedi, par un DFCO toujours aussi joueur malgré des absents de poids (Abeid, Tavares, Saïd). Les Canaris perdent encore quelques points dans la course à l'Europe...

Ligue 1 - 33ème journée
FC Nantes - Dijon FCO : 1-1(1-0)
Buts : Nakoulma (34e) pour Nantes. Kwon (61e) pour le DFCO.

LE FAIT DE MATCH

Sala, abonné aux poteaux ! Emiliano Sala n'a pas eu de chance ce samedi. Si sa première tentative a tout de même permis, malgré elle, d'ouvrir le score pour le FCN, l'attaquant a aussi manqué la balle de la victoire à la 80e minute. Trouvé par Dubois, il adresse une nouvelle tête qui termine sur le poteau de Reynet. Une action qui aurait pu changer la donne de la rencontre.

LES BUTS

1-0 (34e) : Un une-deux entre Thomasson et Dubois crée un décallage. Ce dernier centre pour la tête de Sala, sur le poteau. Le ballon revient sur Nakoulma qui ajuste Reynet du plat du pied droit.

1-1 (61e) : Superbe travail de Sliti qui se débarrasse de Thomasson et Rongier côté droit avant d'adresser un bon ballon dans la surface pour Kwon. La reprise du plat du pied droit du Coréen fait mouche et trompe Tatarusanu.

L'HOMME DU MATCH

Naïm Sliti (Dijon) : Passeur décisif ce soir, le milieu tunisien a réalisé une grande partie pour organiser le jeu du DFCO. Avec 5 passes avant un tir, 86% de passes réussies, 7 duels gagnés, et 1 interception, il a tout tenté pour peser dans la rencontre.

LES CONSÉQUENCES

Nantes n'arrive toujours pas à trouver la victoire ! Les Canaris enchainent leur 5ème match sans récupérer les 3 points malgré une ouverture du score contre le cours du jeu en première période. Les Nantais, débordés par des Dijonnais joueurs (60% de possession), n'ont rien pu faire pour empêcher l'égalisation du DFCO. Au classement, Nantes est 9ème.

De son côté, le Dijon FCO n'a pas gâché ses principes de jeu à l'extérieur. Les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont atteint la barre symbolique des 42 points et devraient rapidement fêter leur maintien en L1. Un regret toutefois, les Dijonnais aurait pu hériter d'un pénalty en première période, non sifflé par l'arbitre.