L1 - Du spectacle, des buts mais pas de vainqueur entre Reims et Amiens (résumé)

Commentaire(s)
L1 - Du spectacle, des buts mais pas de vainqueur entre Reims et Amiens (résumé)
Le Stade de Reims et l'Amiens SC se sont quittés dos à dos (2-2), ce samedi soir en Ligue 1. 27E JOURNéE L1

Mené de deux buts par un Amiens solide et efficace, le Stade de Reims, au prix d'une très belle fin de partie, est parvenu à arracher le match nul (2-2), ce samedi soir dans le cadre de la 27ème journée de Ligue 1. Onzième match sans défaite pour le club champenois, qui grimpe provisoirement à la 5ème place du classement (42 points). L'ASC, de son côté, réalise une bonne opération malgré le scénario de la rencontre et conforte son 17ème rang (25 points).

Ligue 1 - 27ème journée
Stade de Reims - Amiens Sporting Club : 2-2 (0-2)
Buts : B.Dia (70ème), M.Cafaro (84ème) pour le SDR ; M.Konaté (39ème s.p.), Y.Abdelhamid (44ème c.s.c.) pour l'ASC.

Devant ses supporters, le club champenois démarrait la partie tambour battant et se montrait rapidement menaçant. Trouvé par un bon service signé Arber Zeneli, Pablo Chavarria s'écroulait dans la surface à la suite d'un contact litigieux avec Prince Gouano (5ème). Mais Monsieur Schneider ne bronchait pas, au grand dam des spectateurs présents dans les travées d'Auguste-Delaune. Largement dominateurs, les hommes de David Guion réalisaient une première demi-heure de grande qualité, mais manquaient de tranchant à l'approche du but pour se créer de réelles occasions. Amiens, solide et discipliné, en profitait avant la pause et obtenait un penalty logique pour une main de Thomas Foket, au duel avec Serhou Guirassy (38ème). Moussa Konaté, d'un intérieur du pied droit, ne se faisait alors pas prier pour prendre Édouard Mendy à contre-pied et placer son équipe en tête (0-1, 39ème). Sonnés, les Rémois se faisaient breaker quelques minutes plus tard. Parfaitement trouvé dans le couloir droit, Cheick Timité décochait, du pied droit, un centre contré par Yunis Abdelhamid, qui terminait sa course dans la lucarne opposée (0-2, 44ème).

Au retour des vestiaires, Amiens flirtait avec le but du K-O, à deux reprises. Konaté, après un bel enchaînement dans la surface, butait d'abord sur un Mendy décisif par un arrêt salvateur de la jambe gauche (56ème). Puis, sur un superbe coup-franc de Saman Ghoddos, Guirassy, surpris aux six mètres, ratait le cadre de très peu (61ème). L'ASC avait laissé passer sa chance... En effet, après l'entrée en jeu de Boulaye Dia pour un Rémi Oudin décevant (66ème), le Stade de Reims passait le tempo supérieur ! Au second poteau, à la réception d'un centre puissant de Zeneli, l’attaquant rémois se jetait et catapultait, du genou, le cuir dans le but de Régis Gurtner pour redonner espoir à son équipe (1-2, 70ème). Revigoré, le promu champenois parvenait à égaliser moins d'un quart d'heure plus tard, grâce à un autre entrant. D'une frappe puissante du droit, décochée depuis l'extérieur de la surface, Mathieu Cafaro trouvait le petit filet opposé (2-2, 84ème). Le Stade Auguste-Delaune pouvait exulter et se prenait même à rêver en une victoire longtemps inespérée ! Il faudra finalement se contenter d'un nul, malgré l'ultime tentative vicieuse de Zeneli (90ème+3).

L'HOMME DU MATCH

Arber Zeneli (Stade de Reims). Débarqué du SC Heerenveen lors du mercato d'hiver, l'international kosovar (5 sélections) est très vite devenu indispensable à sa nouvelle équipe. Dans son couloir gauche, il a été virevoltant (76% de passes réussies, 1 passe décisive, 3 dribbles, 3 tirs), délivrant une nouvelle prestation de grande qualité. Il aurait même pu être le héros du soir dans les toutes dernières secondes du match mais sa frappe tendue n'a fait qu'effleurer le poteau (90ème+3).