L1 - Du spectacle, des buts mais pas de vainqueur entre Strasbourg et Monaco (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Du spectacle, des buts mais pas de vainqueur entre Strasbourg et Monaco (analyse et notes)
Le RC Strasbourg Alsace et l'AS Monaco se sont quittés sur un match nul (2-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 4E JOURNéE L1

Ce dimanche après-midi, le Racing Club Strasbourg Alsace et l'AS Monaco se sont séparés sur un score de parité (2-2), à l'issue d'une rencontre spectaculaire comptant pour la 4ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 4e Journée

Strasbourg
2 - 21 - 2 Monaco
K. Lala (P.) 39'
A. Thomasson 84'
11' I. Slimani
40' I. Slimani

LE FAIT DU MATCH

Monaco rate le break et le paie cash ! On joue la 81ème minute de jeu lorsque le double buteur asémiste, Islam Slimani, perfore à nouveau l'arrière garde des Bleu-et-Blanc. L'avant-centre algérien, arrivé aux abords de la surface, sollicite le une-deux avec Fodé Ballo-Touré qui lui remet parfaitement le ballon d'une magnifique talonnade. Arrivé face à Matz Sels, le Fennec place un intérieur du pied droit qui fracasse la barre transversale, puis tente un retourné acrobatique détourné in extremis par le dernier rempart alsacien. Le 1-3 était tout proche. Moins de 180 secondes plus tard, le RCSA recollera...

LES BUTS

0-1 (11ème) : Monaco prend les devants ! Gil Dias décale côté droit Gelson Martins, qui multiplie les crochets avant d'adresser un centre plongeant à destination de la surface. Islam Slimani surgit alors dans l'axe et parvient de manière acrobatique à contrôler le cuir devant Matz Sels, avant de conclure du pied gauche dans le but vide. C'est le deuxième but inscrit cette saison en Ligue 1 par l'international algérien.

1-1 (39ème) : Strasbourg revient ! Mohamed Simakan, depuis la droite du terrain, expédie un centre à ras de terre. Ludovic Ajorque tente d'attraper le cuir mais est bousculé dans le dos par Guillermo Maripan et s'écroule dans la surface. Penalty pour Strasbourg. D'une frappe croisée du pied droit, au sol, Kenny Lala se charge de le transformer pour égaliser et ouvrir son compteur buts cette saison.

1-2 (40ème) : Les Rouge-et-Blanc refroidissent la Meinau ! Sur une passe en retrait de Lionel Carole, Stefan Mitrovic manque complètement son contrôle et laisse filer le ballon. Islam Slimani, qui avait anticipé, se saisit du cuir, dribble Matz Sels d'un crochet vers la gauche et termine du pied gauche dans le but vide. Premier doublé en Ligue 1 pour l'avant-centre asémiste, auteur de son troisième but de la saison.

2-2 (84ème) : Strasbourg recolle encore ! Sur un coup-franc mal tiré par Dimitri Liénard, le ballon file vers la ligne de touche, à droite du terrain. Au courage, Ibrahima Sissoko se dépouille pour sauver la balle, et centrer à destination de la surface. Après une remise de la tête parfaite de Liénard, Adrien Thomasson, depuis le deuxième poteau, place une reprise du plat du pied droit limpide, qui termine dans le petit filet opposé de Benjamin Lecomte, trop court. C'est la deuxième réalisation inscrite cette saison en Ligue 1 par le numéro 26 des Bleu-et-Blanc.

L'HOMME DU MATCH

Islam Slimani (AS Monaco). L'avant-centre algérien a réalisé un match impressionnant sur la pelouse du Racing Club Strasbourg Alsace. Double buteur (7 tirs au total) et impérial dans le jeu aérien (5 duels gagnés), il est passé tout proche d'un triplé exceptionnel.

LES CONSÉQUENCES

Mené par deux fois au score, le Racing Club Strasbourg Alsace n'a jamais abdiqué et décroche finalement un point précieux et mérité. Poussés par leurs fidèles et bruyants supporters, les hommes de Thierry Laurey ont tout donné pour accrocher un nul qui va faire du bien aux têtes après la déroute concédée jeudi soir à Francfort en barrage retour de la Ligue Europa. Au classement, le RCSA, qui n'a toujours pas gagné cette saison en Ligue 1, est à la dix-septième place (3 points). Prochain rendez-vous : un déplacement sur le terrain du PSG, le samedi 14 septembre (17h30) lors de la 5ème journée.

Disposée en 3-5-2, l'AS Monaco a livré un vrai bon match en Alsace. Mais les Rouge-et-Blanc n'ont pas su faire le break et ont finalement été rattrapés par des Strasbourgeois courageux et volontaires. Il faudra, comme la semaine dernière face au Nîmes Olympique (2-2), se contenter d'un tout petit point. Toujours sans victoire, les protégés de Leonardo Jardim restent englués à la dix-neuvième place du classement (2 points). Après la trêve internationale, les Asémistes se frotteront à l'Olympique de Marseille, le dimanche 15 septembre (21 heures, Stade Louis-II) en clôture de la 5ème levée.

Photos associées