à la une

L1 - Fin de série pour le FC Metz, la passe de trois pour le Stade Brestois (résumé)

Le Stade Brestois 29 s'est imposé sur la pelouse du FC Metz (0-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
Le Stade Brestois 29 s'est imposé sur la pelouse du FC Metz (0-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 12E JOURNéE L1

Ce dimanche après-midi, à l'occasion de la 12ème journée de Ligue 1, le Stade Brestois a confirmé sa très belle forme du moment en s'imposant sur la pelouse du FC Metz (0-2). Troisième victoire de rang pour le club breton, qui grimpe à la dixième place du classement (18 points). Les Grenats, eux, voient leur série d'invincibilité se stopper et reculent à la douzième position (16 points).

Ligue 1 - 12e Journée

Metz
0 - 20 - 1 Brest
12' I. Cardona
64' J. Boye (CSC)

Invaincus depuis sept rencontres en championnat, les Grenats ont très bien entamé leur partie sur leur pelouse de Saint-Symphorien. Sur une incursion de Thomas Delaine dans le couloir gauche, terminée par un centre puissant à ras de terre, Gautier Larsonneur a jailli pour intercepter le cuir devant Opa Nguette (8ème). Quelques petites secondes plus tard, le dernier rempart breton s'est parfaitement détendu pour empêcher Lamine Gueye de trouver son petit filet (8ème). Il s'est ensuite montré vigilant sur une frappe lointaine et flottante de Farid Boulaya (11ème). Sous pression en ce début de partie, les Bretons ont finalement réussi à ouvrir la marque contre le cours du jeu. Sur un corner sortant, tiré du pied gauche par Romain Faivre, Irvin Cardona est passé devant Opa Nguette au premier poteau pour placer une tête gagnante (0-1, 12ème).

À voir aussi : Le film de Metz - Brest

Menés au score, les joueurs mosellans sont malgré tout très vite repartis de l'avant, se créant deux nouvelles opportunités. Menaçant dans la surface brestoise après un bon service de Vagner Dias Gonçalves, Lamine Gueye s'est tout d'abord heurté à un retour salvateur de Brendan Chardonnet (18ème). Puis, Opa Nguette est tombé sur un Gautier Larsonneur décidément très inspiré (20ème). Plutôt dominateurs malgré une belle occasion brestoise manquée par Irvin Cardona (23ème), les Grenats sont ensuite passés tout près de l'égalisation lors d'un gros temps fort. Opa Nguette, encore lui, trouvé aux 25 mètres, a déclenché une frappe du droit un peu lobée qui a contraint Gautier Larsonneur à une sublime parade (41ème). Chaud dans son but, le gardien brestois a ensuite écoeuré ce même Opa Nguette, se montrant décisif devant son poteau (43ème). Enfin, moins de 60 petites secondes plus tard, Monsieur Ben El Hadj a désigné le point de penalty, de manière assez incompréhensible (44ème). Une joie de courte durée pour les hommes à la Croix de Lorraine puisque l'arbitre, aidé par la VAR, est finalement revenu sur sa décision initiale (45ème).

Irvin Cardona voit double

Après la pause, le rythme de la partie est clairement retombé. Malgré les différents changements résolument offensifs opérés par Frédéric Antonetti, les occasions les plus franches ont été à mettre au crédit des visiteurs. Ainsi, après une frappe croisée du gauche signée Romain Perraud, qui a chatouillé le montant d'Alexandre Oukidja (60ème), le club breton est parvenu à réaliser le break. Sur un contre rondement mené, Franck Honorat a offert le doublé à Irvin Cardona, malicieux devant Alexandre Oukidja et John Boye (0-2, 64ème). Avec deux buts d'avance, le Stade Brestois ne s'est pas arrêté en si bon chemin, continuant d'attaquer et de se montrer menaçant. Sur une belle tête de Paul Lasne, le 0-3 n'est pas passé bien loin mais Alexandre Oukidja a sorti un arrêt réflexe décisif (67ème). Jusqu'au coup de sifflet final, les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont ensuite géré plutôt tranquillement leur avance et ont encore pu compter sur un Gautier Larsonner inspiré devant Farid Boulaya (87ème). Brest enchaîne donc un troisième succès de rang, grimpe dans la première moitié de tableau et double son adversaire du jour, qui voit sa belle série prendre fin.

L'HOMME DU MATCH

Irvin Cardona : Auteur d'un beau doublé (ses 4ème et 5ème buts de la saison), l'attaquant du Stade Brestois est bien évidemment élu homme du match. Mention spéciale, aussi, à Gautier Larsonneur, décisif à plusieurs reprises dans son but.