à la une
Mercredi 3 Juin

L1 - Gérard Lopez confirme la possibilité d'un emprunt

Commentaire(s)
L1 - Gérard Lopez confirme la possibilité d'un emprunt
Gérard Lopez s'est exprimé ce dimanche. CORONAVIRUS

En raison du péril économique que représente la crise sanitaire actuelle, Gérard Lopez a confirmé que le football français pourrait recourir à un emprunt auprès de fonds privés.

La situation économique des clubs français inquiète de plus en plus. Alors que la crise sanitaire semble partie pour durer plusieurs semaines encore, les instances réfléchissent à des solutions pour amortir les pertes économiques et assurer la survie de chaque club. Vendredi, la LFP a émis l'hypothèse d'un prêt auprès de fonds privés. Chargé de s'occuper des négociations en raison de son expérience dans ce domaine, Gérard Lopez, le président lillois, a confirmé que l'idée d'avoir recours à un emprunt faisait son chemin.

"Si l'on ne reprend pas et que les diffuseurs ne paient pas, le besoin sera de minimum de 200 à 300 millions d'euros. Ce sont des chiffres que l’on connait en se référant aux comptes d’exploitation de la plupart des clubs. Si le décalage est plus important, ce chiffre va passer à 400 à 500 millions. La capacité d’emprunter pour ne pas bloquer son capital, c’est très anglo-saxon. Si on doit aller chercher un financement de ce type-là - la ligue a déjà travaillé sur ce sujet - c’est pour que tous les clubs qui en ont besoin en France, de façon intégrée, puissent avoir accès à ce financement. Ce sont des fonds qui sont habitués à réagir rapidement" a expliqué le patron lillois lors d'une conférence téléphonique ce dimanche.

Gérard Lopez a poursuivi : "cela se fait avec des garanties, c’est ce dont on doit discuter avec la ligue et les clubs. Je donne un coup de main parce que je les connais et que je peux peut-être aider à faire accélérer le processus. Les garanties seront importantes mais c’est une question de semaines, pas de mois, si on ne perd pas trop de temps avec la préparation. C’est quelque chose qui peut se faire assez rapidement."