L1 - Guingamp s'offre le Celtico, Rennes est K-O (analyse)

Commentaire(s)
L1 - Guingamp s'offre le Celtico, Rennes est K-O (analyse)
Le SRFC s'est incliné face à l'EAG (0-1), ce dimanche après-midi. RENNES EAG 24E JOURNéE L1

Ce dimanche après-midi, l'En Avant Guingamp a arraché au bout du suspens un succès précieux face à Rennes (0-1), dans un Celtico comptant pour la 24ème journée de Ligue 1. Yeni Ngbakoto, buteur sur une superbe inspiration, est le héros du jour !

Ligue 1 - 24ème journée
Stade Rennais FC - En Avant Guingamp : 0-1 (0-0)
But : Y.Ngbakoto (90ème+2) pour l'EAG.

LE FAIT DU MATCH

Un derby, un vrai ! De l'intensité, de l'engagement, des grosses occasions (Prcic 6ème, Benezet 11ème, Sarr 15ème, Bourigeaud 18ème, Sakho 66ème, Ikoko 68ème, Sarr 81ème) de part et d'autre, un penalty sifflé pour l'EAG puis annulé et enfin un but venu d'ailleurs inscrit dans les ultimes secondes du match : les acteurs de ce Celtico ont offert un grand spectacle aux supporters du Roazhon Park.

LE BUT

0-1 (90ème+2) : L'EAG refroidit le Roazhon Park ! À la suite d'un corner rennais, la défense de l'EAG se dégage. Yeni Ngbakoto est alors lancé dans la profondeur. Arrivé à droite de la surface, l'ancien attaquant des Queens Park Rangers lève la tête, voit Koubek avancé et décoche un lob parfait du plat du pied droit. Le ballon termine sa course dans le petit filet opposé du portier rennais.

L'HOMME DU MATCH

Karl-Johan Johnsson (EAG). Le portier suédois a gardé son équipe dans le match en se montrant décisif à plusieurs reprises. D'abord sur une tentative de lointaine de Sanjin Prcic, puis en remportant son duel face à Ismaïla Sarr, et enfin en stoppant de belle manière une tête de Joris Gnagnon.

LES CONSÉQUENCES

Dominateur sur l'ensemble de la partie, Rennes pourra nourrir de gros regrets suite à cette défaite cruelle. Les hommes de Sabri Lamouchi ont pêché dans le dernier geste et peuvent s'en mordre les doigts. Au classement, les Rouge-et-Noir reculent à la 10ème place, bloqués à 31 points.

Secoués par la première demi-heure rennaise, les Guingampais ont réagi en fin de premier acte, avant de réaliser une seconde période bien plus aboutie, conclue en beauté par Ngbakoto. Au final, une victoire heureuse pour l'EAG, qui grimpe à la 9ème place du classement (32 points).