L1 - Kombouaré débute par un nul (analyse et notes Dijon-MHSC)

Commentaire(s)
L1 - Kombouaré débute par un nul (analyse et notes Dijon-MHSC)
Le DFCO et le MHSC se sont quittés sur un score de parité (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1. DIJON MONTPELLIER 20E JOURNéE L1

Pour sa grande première sur le banc de touche, Antoine Kombouaré a vu son DFCO partager les points avec le Montpellier Hérault Sport Club (1-1), ce dimanche après-midi, à l'occasion de la 20ème journée de Ligue 1. Un résultat de parité plutôt logique au vu de la physionomie de la partie, où les deux gardiens ont brillé.

Ligue 1 - 20ème journée
Dijon FCO - Montpellier HSC : 1-1 (0-0)
Buts : W.Saïd (54ème) pour le DFCO ; D.Le Tallec (61ème) pour le MHSC.

LE FAIT DU MATCH

Dijon ne tient son avantage que six petites minutes... Devant au tableau d'affichage suite à la très belle réalisation signée Wesley Saïd (54ème), le DFCO a encaissé bien trop vite l'égalisation, qui plus est sur une action marquée par plusieurs erreurs de marquages. Rageant pour Antoine Kombouaré.

LES BUTS

1-0 (54ème) : Le DFCO prend l'avantage ! Ambroise Oyongo est mis sous pression par le pressing très haut de Kwon Chang-hoon et perd le cuir. Le Coréen sert alors Julio Tavares, qui remet en retrait sur Jordan Marié, qui décale instantanément Wesley Saïd sur la gauche. D'une frappe enroulée du plat du pied droit, l'ancien joueur de Rennes va chercher le petit filet opposé de Benjamin Lecomte, battu. C'est le deuxième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 9 des Bourguignons.

1-1 (61ème) : Le MHSC recolle ! Sur un coup-franc vite botté, Kwon Chang-hoon n'a pas été attentif et lâche le marquage sur Andy Delort. Trouvé sur la gauche de la surface par Florent Mollet, l'attaquant lève la tête et se fend d'un superbe centre de l'extérieur du pied droit. Damien Le Tallec, au second poteau, libre de tout marquage, n'a plus qu'à pousser le cuir de la tête au fond des filets. C'est le troisième but marqué en Ligue 1 cette saison par le numéro 14 pailladin.

L'HOMME DU MATCH

Bobby Allain (Dijon FCO). Quasi imbattable, il a réalisé cinq arrêts de grande classe au cours de la partie, dont un exceptionnel devant Petar Skuletic, à la demi-heure de jeu. En effet, à la suite d'une tête sur la transversale de Florent Mollet, le dernier rempart bourguignon, pourtant à terre et sans appuis, a jailli tel un félin pour bloquer sur sa ligne la tentative de l'avant-centre serbe. Une parade fantastique, à voir et à revoir sans modération. Mention spéciale, aussi, à son homologue pailladin. Avec six arrêts à son actif, Benjamin Lecomte a également répondu présent.

LES NOTES

Dijon : Allain (7) - Chafik (5,5), Yambéré (5,5), Lautoa (6), Haddadi (5) - Marié (6), Amalfitano (5,5), Abeid (6) - Kwon (6,5), Tavares (Cap.) (6), Saïd (6).

Montpellier : Lecomte (6,5) - Pedro Mendes (6), Hilton (Cap.) (6), Congré (6) - Aguilar (6), Skhiri (5), Le Tallec (6), Oyongo (5) - Mollet (6) - Skuletic (6), Delort (6,5).

LES CONSÉQUENCES

Dominé en première période, le DFCO a livré un second acte bien plus consistant, se montrant intéressant sur les phases offensives. En ouvrant le score, les protégés d'Antoine Kombouaré auraient même pu prétendre à mieux. Il faudra finalement se contenter d'un tout petit point, qui laisse le club bourguignon à la dix-huitième place du classement (17 points).

Nettement dominateurs pendant les 45 premières minutes de jeu, les Pailladins ont raté le coche, la faute à un Bobby Allain en état de grâce. Après la reprise, ils ont été sérieusement bousculés, puis menés, mais ont eu le mérite de revenir au score rapidement. Avec ce résultat, le MHSC confirme ses difficultés de ces dernières semaines et pointe au cinquième rang (31 unités).

Photos associées