à la une
Mercredi 25 Novembre

L1 - L'équipe-type de la 10ème journée

Commentaire(s)
VIDEOS FOOT

Après cette 10ème journée de Ligue 1, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et lève le voile sur son équipe-type du week-end.

L'équipe-type de la 10ème journée

Lecomte : Pas de véritable exploit, mais plusieurs arrêts de classe à mettre à l'actif du portier Breton, artisan du point ramené du Vélodrome par le FC Lorient (1-1).

Aurier : S'il fallait une nouvelle preuve du palier franchi par Serge Aurier avec le PSG cet été, le latéral droit ivoirien en a apporté une sur la pelouse de Furiani (0-2), samedi, en rendant une nouvelle copie très propre, agrémentée d'une passe décisive pour le second but d'Ibrahimovic.

Bodmer : Son calme et son élégance dénotent au milieu de la fougue des jeunes Niçois, mais Mathieu Bodmer n'en reste pas moins un maillon essentiel du onze de Claude Puel, dont il est le premier relanceur. Hier soir, à Rennes, il s'est également mué en buteur pour initier le succès azuréen à Rennes (1-4).

Umtiti : Si la défense lyonnaise, accablée par les blessures à répétition (Morel, Bisevac, Yanga-Mbiwa, Bedimo...) a beaucoup tourné lors de ces dix premières journées, Samuel Umtiti, lui, n'en a jamais bougé (10 titularisations). Tant mieux pour l'OL, qui a de nouveau pu compter sur la solidité de son jeune défenseur à Monaco (1-1), vendredi soir.

Rafael : Exceptionnellement positionné dans le couloir gauche, suite aux absences de Morel et Bedimo, le brésilien n'a pas déjoué, loin de là. Il s'est surtout montré décisif en toute fin de match, en égalisant suite à un cafouillage dans la défense monégasque.

Ndoye : L'action de son but de l'égalisation à Toulouse (victoire 1-2 d'Angers) symbolise à elle seule sa performance, mais aussi son profil atypique au sein de l'effectif angevin : après avoir récupéré un ballon à hauteur de la ligne médiane, le milieu sénégalais vient se positionner dans la surface et place un coup de boule qui fait mouche. Son troisième but de la saison en Ligue 1.

Rongier : À l'origine du succès nantais contre l'ESTAC (3-0), samedi soir, Valentin Rongier en a profité pour inscrire son tout premier but en L1. Et quel but ! Une frappe du coup du pied, des vingt mètres, qui est allée se loger dans la lucarne droite de Petric, impuissant.

Seri : L'OGC Nice, qui vient d'enchaîner quatre succès d'affilée (17 buts marqués, 4 encaissés), se porte bien. Mais derrière Hatem Ben Arfa (voir plus bas), qui attire tous les projecteurs sur ses dribbles chaloupés et autres exploits techniques, Claude Puel peut compter sur ses hommes de l'ombre, dont Jean-Michael Seri fait partie. Déjà impressionnant à Saint-Etienne (victoire 1-4), il y a trois semaines, le milieu ivoirien s'est de nouveau sublimé sur la pelouse de Rennes, ce dimanche.

Lemar : Buteur avec l'équipe de France Espoirs quatre jours plus tôt (victoire 2-1 contre l'Ukraine), l'ancien Caennais s'est mué en passeur, vendredi, pour déposer son corner sur la tête de Mario Pasalic, auteur de l'ouverture du score monégasque contre Lyon (1-1). Un pied de nez adressé à l'OL, qui voulait le recruter cet été avant de se faire griller la politesse par l'ASM. Match après match, Lemar prouve à ses dirigeants qu'ils ont bien fait de faire le forcing pour s'attacher ses services.

Delort : Il est rare de voir Andy Delort marcher sur le terrain et ce n'est pas le SMC qui s'en plaindra. Son activité incessante sur le front de l'attaque malherbiste a encore payé, samedi soir à Reims, où il a mené à la perfection un contre initié et conclu par Julien Féret.

Ben Arfa : Il est encore l'homme de cette 10ème journée et avec sa prestation d'hier soir (1 but et 1 passe décisive), il était difficile d'en faire autrement. Comme souvent depuis le début de la saison, Hatem Ben Arfa a ébloui la rencontre de son talent et le public rennais lui a d'ailleurs rendu la monnaie de sa pièce en l'ovationnant à sa sortie. Il est sans conteste le joueur le plus marquant de ce premier quart de saison.