L1 - L'équipe-type de la 11e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 11e journée
L'équipe-type de la 11e journée de Ligue 1. EQUIPE-TYPE L1 11E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Equipe-type très offensive cette semaine avec un système en 3-4-1-2 animé par Liénard et Yazici dans les couloirs et un trio d'attaque Di Maria - Icardi - Ben Yedder.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 11ÈME JOURNÉE

Gautier Larsonneur (Brest) : cinq arrêts pour le portier Brestois, qui a permis à son équipe d’obtenir son troisième clean sheet d’affilée, le cinquième de la saison, face à Dijon (2-0).

Mohamed Simakan (Strasbourg) : généreux, le latéral droit du Racing n’a pas donné sa part au chien contre Nice (1-0), avec une grosse activité dans son couloir (91 ballons touchés, 8 centres, 3 passes avant un tir, 7 duels gagnés).

Kamil Glik (Monaco) : c’est évidemment beaucoup trop tôt pour prétendre qu’on a retrouvé le Kamil Glik de la saison 2016-2017, mais le défenseur polonais a enfin affiché de la solidité à Nantes, où l’ASM a obtenu sa première victoire sans encaisser de but (0-1).

Yunis Abdelhamid (Reims) : déjà présent dans notre équipe-type la semaine dernière, le défenseur du Stade de Reims a encore rendu une copie très propre face à des Nîmois remuants et volontaires malgré le score nul et vierge (0-0). Solide (3 dégagements, 2 tacles, 15 duels gagnés au total), il a livré une partition presque sans faute.

Yusuf Yazici (Lille) : passeur sur l'ouverture du score d’André contre Bordeaux (3-0), l’international turc a offert un avantage plus conséquent à son équipe en transformant avec sang froid un penalty obtenu par son compatriote Zeki Çelik. En fin de match, il a flirté avec le doublé sur une magnifique frappe enroulée du gauche, avant d'offrir le troisième but à Loïc Rémy. Sans aucun doute sa prestation la plus aboutie depuis son arrivée dans le Nord cet été.

Marco Verratti (PSG) : nouvelle prestation XXL pour Petit Hibou dans le Classique (4-0). Impliqué sur trois des quatre buts parisiens, il a réussi 91% de ses passes et a disputé 18 duels au total. Dépositaire du jeu de son équipe, il a touché 117 ballons dans le coeur du jeu.

Paul Lasne (Brest) : il a été l’éclaircie d'une soirée pluvieuse à Brest, en perçant les nuages et les filets dijonnais pour ouvrir le score d’une volée limpide des 20m, son premier but sous les couleurs du SB29. Positionné derrière l’attaquant, il a parfaitement joué son rôle de meneur avec 84% de passes réussies dont 4 avant un tir.

Dimitri Liénard (Strasbourg) : de retour dans le onze de départ alsacien, le milieu de terrain a livré un très gros match (89 ballons touchés, 87% de passes réussies, 2 passes clés). À l'aise dans le jeu (7 centres, 2 tirs, 2 dribbles) mais également dans le combat (8 duels gagnés, 6 tacles, 6 interceptions, 2 dégagements).

Angel Di Maria (PSG) : homme fort du début de saison parisien, l'argentin a de nouveau brillé face à l’OM en ajoutant trois passes décisives à son compteur (sur 6 passes clefs au total), ce qui fait de lui le deuxième meilleur passeur du championnat (derrière Islam Slimani).

Mauro Icardi (PSG) : pour son premier Classique, il s'est montré à la hauteur de l'événement en inscrivant un doublé en seulement 15 ballons touchés au total ! En état de grâce, il en est à 7 buts sur ses 5 derniers matchs toutes compétitions confondues.

Wissam Ben Yedder (Monaco) : déjà héros du succès face à Rennes le week-end passé (3-2), l'attaquant français a de nouveau offert la victoire à l'AS Monaco en inscrivant l'unique but de la rencontre d'un enchaînement technique impeccable suivi d'une frappe imparable. Véritable poison pour la défense, il aurait pu s'offrir un hat-trick mais des positions de hors-jeu ont été signalées. L'international tricolore confirme toutefois son statut de meilleur buteur du championnat et sa forme actuelle.