L1 - L'équipe-type de la 12ème journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 12ème journée
VIDEOS FOOT

Retrouvez l'équipe-type de la rédaction de MadeInFoot.com suite à la 12ème journée de Ligue 1.

L'équipe-type de la 12ème journée de MadeInFoot

Enyeama (7) : Impuissant sur la tête de Gradel, le nigérian a sauvé le point du match nul, grâce à une parade main droite impeccable pour stopper le pénalty de l'attaquant des Verts. Solide.

Jallet (6) : Toujours aussi régulier dans son couloir droit, il a une nouvelle fois mis son expérience au service d'une juvénile et talentueuse formation lyonnaise. L'ancien Parisien est indiscutablement l'un des meilleurs coups du dernier mercato estival.

Hilton (7) : L'expérimenté brésilien enchaîne les bonnes prestations, depuis quelques semaines. Cinquième clean sheet de la saison pour le patron de la sixième meilleur défense de Ligue 1 et ses coéquipiers.

Planus (6,5) : Le chouchou du public girondin n'a pas manqué son retour à Chaban-Delmas. Pour son premier match de la saison, il a inscrit le premier but des Marine et Blanc, mais a également su rester solide face aux assauts de Ben Yedder et Pesic. Avec Ilori, Pallois, Yambéré, Sané et donc Planus, Willy Sagnol aura le choix, cette saison, pour composer son axe central.

Guerreiro (6) : Héros du Moustoir pendant plus d'une mi-temps, samedi après-midi, le petit défenseur portugais a livré une très bonne prestation face au PSG, même si le second acte fut plus compliqué pour lui, comme pour le reste de l'équipe de Sylvain Ripoll.

Sanson (7) : Semaine après semaine, l'ancien milieu de terrain du Mans confirme son grand potentiel. Contre l'ETG, il a maîtrisé la bataille du milieu de terrain et, avec sa qualité technique supérieure à la moyenne, a impulsé nombres d'occasions héraultaises. Un gros coffre et une activité de tous les instants.

Malbranque (6,5) : Le vieux en a encore sous la semelle. Auteur d'une grosse prestation dans la convaincante victoire obtenue par l'Olympique Lyonnais contre l'OGC Nice (1-3), samedi soir. Très présent dans l'entrejeu, l'ancien meneur de jeu de Sunderland s'est même permis le luxe d'inscrire le premier but de sa formation. Une rotation de poids pour les Gones.

Chavarria (6,5) : Le Lensois, à l'image de sa formation, n'a rien lâché face à l'Olympique de Marseille. Solide, présent dans les bons coups du RCL et n'a pas ménagé ses efforts dans le travail défensif. À l'origine de l'égalisation des Sang et Or.

Maïga (7,5) : Quatrième titularisation et premiers buts sous les couleurs du FC Metz pour l'attaquant malien. Un doublé décisif, puisqu'il a permis aux Grenats de se défaire des Caennais (3-2) et de prendre encore un peu plus d'air au classement (8ème, 18pts).

Lacazette (7,5) : Dans la forme de sa vie, l'attaquant rhodanien a fait exploser, à lui seul, l'arrière-garde des Aiglons. Sa première réalisation, consécutive à un raid individuel de grande classe, est de toute beauté. Avant de clore le suspense en toute fin de rencontre. Dans tous les bons coups et proposant de nombreuses solutions à ses coéquipiers.

Mounier (7) : Rolland Courbis a du apprécier la belle entente naissante entre Mounier et Bérigaud. Les deux joueurs, tous deux auteur d'un très bon match face à l'ETG, se sont trouvés les yeux fermés. Mounier, sur son aile gauche, a, comme souvent cette saison, rayonné. Auteur de centres de grande qualité et de la deuxième réalisation de son équipe, en fin de rencontre. Avec un plus de chance ou de réalisme, c'est selon, il aurait pu inscrire un doublé. Un cadre du MHSC en cette saison 2014-2015.