L1 - L'équipe-type de la 15e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 15e journée
L'équipe-type de la 15e journée de Ligue 1. EQUIPE-TYPE L1 15E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Malgré le report du match de clôture entre Monaco et le PSG, la rédaction de MadeinFOOT a composé son équipe-type de la 15e journée de Ligue 1.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 15E JOURNÉE

  • Benoît Costil (Bordeaux) : deuxième apparition consécutive dans notre équipe-type pour le gardien bordelais, auteur de six arrêts à Reims (1-1) mais pris à défaut par Boulaye Dia en toute fin de match.
  • Hiroki Sakai (Marseille) : 80% de duels gagnés, 0 faute commise et 91% de passes précises pour l’international japonais, qui a encore allié sobriété à efficacité (2 occasions créées) dans la victoire de l’OM sur Brest (2-1).
  • Mohamed Simakan (Strasbourg) : révélation de cette première partie de saison à Strasbourg, le jeune défenseur s’est démené pour empêcher l’OL de s’imposer à Strasbourg (5 dégagements, 3 interceptions, 7 tacles, 15 duels gagnés). En vain, puisque les Lyonnais sont repartis avec une victoire 1-2 de la Meinau.
  • Pablo (Bordeaux) : le défenseur brésilien a remporté tous ses duels, au sol (1) comme dans les airs (3), à Reims. Il a également réussi 4 interceptions, 90% de ses passes et perdu seulement 2 ballons.
  • Jordan Amavi (Marseille) : l’ex-international Espoirs tutoie enfin son meilleur niveau sous le maillot de l’OM et l’a encore prouvé en enchaînant les bonnes interventions défensives dans son couloir gauche.
  • Arnaud Lusamba (Nice) : il a activement participé au succès des Aiglons sur Angers (3-1), avec une passe décisive (pour Dolberg) et un but, son premier sous le maillot du Gym.
  • Damien Le Tallec (Montpellier) : buteur de la tête, un domaine dans lequel il a excellé (5 duels aériens gagnés sur 6), il a ensuite abattu un énorme travail dans le coeur du jeu, où son association avec Chotard et Savanier a encore très bien marché contre Amiens (4-2).
  • Ludovic Blas (Nantes) : l’ovation qu’il a reçue de la Beaujoire atteste d'une prestation de qualité face au TFC (2-1). À l'aise techniquement (91% de passes réussies), influent dans le jeu (56 ballons touchés, 2 passes clefs) et décisif avec le but du break, il a été l'homme le plus en vue dans une rencontre globalement terne.
  • Maxwel Cornet (Lyon) : auteur de l'égalisation d'un magnifique enchaînement contrôle-frappe du gauche, il a ensuite offert le but de la victoire à Reine-Adélaïde sur un centre millimétré. Décisif et plutôt en vue dans le jeu (2 grosses occasions créées). Il a, en outre, bien travaillé dans son couloir sur le plan défensif (5 duels remportés, 1 tacle, 1 dégagement).
  • Gaëtan Laborde (Montpellier) : deux semaines après avoir mis fin à une longue disette, il a trouvé le chemin des filets pour la deuxième fois de la saison en marquant sur corner de la tête le but du 2-1 pour le MHSC. Quelques minutes plus tard, il s’est mué en passeur pour Mollet.
  • Dimitri Payet (Marseille) : de nouveau positionné sur le côté gauche, où son entente avec Amavi a posé de gros problèmes à Faussurier, il n'a pas hésité à rentrer dans l'axe pour obtenir de nombreux coups-francs, dont un qu'il a expédié sur la barre. Avec 85% de passes réussies, 4 dribbles réussis sur 5 tentés, 6 passes clefs et 13 centres, Payet s'est sublimé et, sans se montrer décisif, a lui aussi amplement mérité l'ovation reçue à sa sortie.