à la une
Mardi 27 Octobre

L1 - L'équipe-type de la 18ème journée

Commentaire(s)
VIDEOS FOOT

Retrouvez l'équipe-type de la rédaction de MadeInFoot.com suite à la 18ème journée de Ligue 1.

L'équipe-type de la 18ème journée de MadeInFoot

Lössl (7,5) : Arrivé sur la pointe des pieds en Bretagne cet été, le danois devait occuper le poste de doublure de Mamadou Samassa. Mais ce dernier aura bien du mal à retrouver les cages guingampaises à son retour de blessure, tant son coéquipier impressionne. Décisif hier soir, notamment sur une parade consécutive à une reprise à bout portant d'Ibrahimovic, Lössl s'impose petit à petit comme indéboulonnable.

Sidibé (6) : Le jeune défenseur Lillois a montré la voie à ses coéquipiers, face au TFC, en ouvrant le score au terme d'une percée dans son couloir droit. Une réelle alternative à Béria et Corchia sur ce flanc de la défense nordiste.

Bisevac (7) : De retour de blessure, le défenseur central rhodanien était passé à côté de son derby. Mais depuis, cela va (beaucoup) mieux ! Contre Caen, l'ancien défenseur du Paris Saint-Germain s'est montré à son avantage, étant parfaitement placé dans les duels, qu'ils soient terriens ou aériens. Une belle qualité de première relance, en sus.

Sorbon (6,5) : À l'image de sa formation, le défenseur n'a rien lâché face au Paris Saint-Germain. Pas avare d'efforts, il a colmaté les brèches et s'est montré très solide dans les duels aériens.

Guerreiro (7) : Latéral gauche de formation, l'international portugais a été repositionné légèrement plus haut par Sylvain Ripoll, depuis plusieurs semaines. Auteur de son quatrième but de la saison, samedi soir, face à Metz (3-0), l'ancien Caennais confirme sa très bonne forme du moment.

Kerbrat (8) : Indiscutable la saison dernière, Christophe Kerbrat a vécu un début d'exercice 2014-2015 délicat. Bousculé par son entraîneur, qui l'avait laissé sur le banc à plusieurs reprises ces dernières semaines, le défenseur de formation a été repositionné dans l'entrejeu, hier soir, face au PSG. Et qu'elle soit temporaire ou définitive, cette reconversion est réussie, puisqu'il fut l'un des principaux artisans du succès guingampais (1-0).

Gueye (7) : Si le LOSC a vécu des derniers mois compliqués, Idrissa Gueye a semblé être l'un des seuls à surnager au milieu du naufrage nordiste. Et pour le réveil des hommes de René Girard, dimanche, devant Toulouse (3-0), il fut une nouvelle fois prépondérant.

Ferreira-Carrasco (7,5) : Il a été dans tous les bons coups dans la probante victoire obtenue par son équipe face à l'Olympique de Marseille. Offensivement ou défensivement, il a tout donné dans cette rencontre de haute volée. De surcroît, il est à l'origine de la seule réalisation de la rencontre signée Bernardo Silva.

Fekir (7) : Deux penaltys provoqués - dont un raté par ses soins - mais une débauche d'énergie impressionnante. Tout comme sa technique et sa vision de jeu bien au-dessus de la moyenne. Il est facile ! Un tout bon, cela ne fait plus aucun doute.

Mounier (8) : L'homme fort du MHSC en cette saison 2014 - 2015 ! Auteur d'une nouvelle prestation de grande qualité face au Racing Club de Lens avec une réalisation à son actif - du pied gauche bien évidemment - et une très forte influence sur le jeu. Dans tous les bons coups et ne rechigne pas aux efforts défensifs.

Lacazette (8) : Un doublé, à l'initiative du troisième but de son équipe et une nouvelle prestation de très grande qualité. L'actuel meilleur réalisateur de la Ligue 1, avec quinze réalisations à son actif, n'en finit plus d'impressionner. Son entente avec Fekir est un régal. Il a clairement franchi un cap en cette saison, devenant le leader incontesté des Gones.