L1 - L'équipe-type de la 25e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 25e journée
L'équipe-type de la 25e journée de Ligue 1. EQUIPE-TYPE EQUIPE-TYPE L1 25E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Une formation en 3-4-3 a été retenue par la rédaction de MadeinFOOT pour composer l'équipe-type de la 25e journée.

L'EQUIPE-TYPE DE LA 25E JOURNEE

  • Brice Samba (Caen) : Trois arrêts pour le gardien Caennais, qui a gardé sa cage inviolée (0-0 contre Strasbourg) pour la cinquième fois de la saison.
  • Marquinhos (PSG) : impérial au milieu de terrain à Manchester, cinq jours plus tôt, le brésilien a cette fois excellé en défense centrale, sur la pelouse de St-Etienne (victoire 0-1). Il a réussi le peu de travail défensif qu'il a eu à faire (5 dégagements, 3 interceptions, 2 tacles) et a encore excellé dans la relance, avec plusieurs longs ballons très bien dosés.
  • Alexander Djiku (Caen) : le "clean sheet" réalisé par le Stade Malherbe de Caen doit aussi beaucoup à l'ancien Bastiais, qui a retrouvé de la solidité face aux attaquants Strasbourgeois (5 interceptions, 3 tacles, 13 duels gagnés sur 15).
  • Félix Eboa Eboa (Guingamp) : malgré la défaite et la domination écrasante des lyonnais, le défenseur central Guingampais a réalisé une prestation de très belle facture au Groupama Stadium. Le Camerounais a d'abord sauvé son équipe sur une frappe à bout portant de Terrier, avant de permettre à l'EAG d'égaliser grâce à un coup de tête sur corner. Défensivement, il s'est montré intraitable face à Moussa Dembélé, peu en vue dans cette rencontre (2 tacles réussis sur 2 tentés, 8 duels gagnés sur 10).
  • Paul Lasne (Montpellier) : habituellement positionné dans le couloir gauche, il a cette fois joué à droite après avoir remplacé Ristic à la mi-temps ; il s'en est très bien sorti. Intéressant offensivement, il a surtout bien bloqué Luiz Araujo (6 duels gagnés sur 9, 2 dégagements, 1 tacle).
  • Téji Savanier (Nîmes) : outre son but fantastique, inscrit de 48 mètres, le milieu de terrain de 27 ans a livré un match plein face à Dijon (2-0). Très présent dans l'entre-jeu et dans tous les bons coups des Crocos (73% de passes réussies, 2 tirs, 4 dribbles, 2 duels aériens remportés, 5 tacles), il a rayonné, délivrant une nouvelle prestation XXL.
  • Maxime Lopez (Marseille) : le numéro 27 des Phocéens a livré un match très impressionnant face à Amiens (2-0), se comportant en vrai patron du milieu de terrain malgré son jeune âge (21 ans). Très présent à la récupération (6 tacles réussis) et à la construction du jeu (2 dribbles, 95% de passes réussies), il n'a pas raté grand chose et son association avec Morgan Sanson est prometteuse.
  • Jordan Amavi (Marseille) : en grande difficulté depuis le début de saison, l'ancien Niçois reprend du poil de la bête. Samedi, il a été très remuant dans son couloir gauche (3 centres réussis sur 3 tentés) et a même tenté sa chance de loin, avec une frappe qui s'est écrasée sur la transversale de Gurtner.
  • Nabil Fekir (Lyon) : auteur d'un but exceptionnel, il a par ailleurs livré un match plein (10 duels gagnés, 2 passes clés, 11 centres) qui rappelle à quel point il manquera à son équipe, mardi soir face à Barcelone.
  • Rémi Oudin (Reims) : le milieu offensif champenois aime le Stade Rennais ! Déjà double buteur à l'aller, le numéro 18 des Rouge-et-Blanc a remis le couvert dimanche, dans la victoire 2-0 du Stade de Reims. Impliqué sur l'ouverture du score des siens, il a ensuite inscrit le but du break (son sixième de la saison en Ligue 1), d'une frappe surpuissante à la conclusion d'un contre.
  • Flavien Tait (Angers) : entré en jeu très tôt dans ce match suite à la blessure de Kanga, le milieu angevin a rayonné face à Nice (3-0), notamment en première période. Incisif dans ses prises de balle, juste dans ses passes (74% de passes réussies), à l'image de son ouverture vers Fulgini sur l'obtention du pénalty, il a été dans la plupart des bons coups angevins. Auteur de 3 passes avant un tir, il a ensuite abattu un gros travail défensif lorsque le bloc équipe a reculé pour conserver son avance.