L1 - L'équipe-type de la 31e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 31e journée
L'équipe-type de la 31e journée de Ligue 1. EQUIPE-TYPE EQUIPE-TYPE L1 31E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Alors que l'AS Monaco doit encore jouer à Rennes mercredi, MadeinFOOT dévoile déjà son équipe-type de la 31e journée, débutée il y a trois semaines par PSG-Angers et poursuivie ce week-end.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 31E JOURNÉE

  • Johnsson (Guingamp) : salvateur, le portier suédois a permis aux siens de conserver les trois points face à Bordeaux (2-1). Après un premier gros arrêt sur une frappe enroulée de De Préville en première période, le gardien danois a passé un début de deuxième période tranquille... avant d'écoeurer les Girondins en fin de match. Auteur d'une jolie parade pas récompensée sur le penalty de Malcom, il a évité l'égalisation bordelaise sur une double-occasion : la tête de Sankharé et la reprise de Laborde n'y ont rien fait.
  • Debuchy (St-Etienne) : pour son 250e match en Ligue 1, le latéral droit des Verts a encore livré une grosse performance à Nantes (0-3). Premier buteur du jour, il a été présent dans tous les bons coups de son équipe. Impeccable défensivement avec 6 dégagements et 5 interceptions, il est sorti sous l'ovation de La Beaujoire à la 75e minute.
  • Subotic (St-Etienne) : à l'image de son équipe, le défenseur serbe a dégagé une forte impression de sérénité sur la pelouse de La Beaujoire. Toujours bien placé, il a pris la mesure d'Emiliano Sala, qui n'est pourtant pas le premier venu. Auteur de plusieurs interventions de qualité, dont une interception proche du rond central à l'origine du troisième but de sa formation.
  • T.Silva (PSG) : comme Kylian Mbappé (voir plus bas), le défenseur du PSG avait brillé il y a trois semaines en match avancé de cette 31e journée, contre Angers (2-1). Avec dix dégagements et trois interceptions, il avait longtemps repoussé les assauts angevins, malgré la grosse pression mise par le SCO en fin de rencontre.
  • Seka (Strasbourg) : le défenseur du Racing, très solide dans son couloir gauche après l’exclusion de Ndour à l’heure de jeu, a réalisé un très bon match tant sur le plan défensif (15 ballons gagnés) que dans l'apport offensif. Son magnifique but salvateur en fin de rencontre a permis ainsi au RCSA de sauver le point du nul devant Metz (2-2).
  • Grenier (Guingamp) : plutôt discret depuis qu’il a posé ses valises à Guingamp l’hiver dernier, l’ancien Lyonnais était en verve hier après-midi. Au-delà de son joli but sur coup-franc, il a pesé dans l’entre-jeu breton (79 ballons touchés, record de son équipe) et a apporté énormément de danger devant les buts de Costil (3 frappes, 2 passes avant un tir). C’est aussi lui qui a provoqué la faute qui a amené le second but.
  • Skhiri (Montpellier) : à Caen, le jeune milieu de terrain pailladin a régné en maître dans l'entre-jeu. Ses statistiques parlent pour lui et confirment qu'il est un joueur très intelligent, presque sans déchet : 85% de passes réussies, 1 dribble, 1 duel aérien remporté et 1 tacle réussi. Ajoutez à cela un but, celui du break, inscrit de son pied gauche, et vous obtenez une prestation XXL pour le numéro 13 du MHSC.
  • Mbappé (PSG) : après un début d’année compliqué, l’international tricolore s’était relancé au milieu du mois dernier en délivrant une copie quasi-parfaite contre Angers. Au-delà de ses deux buts, qui n'étaient pas les plus difficiles de sa jeune carrière, il avait été un danger constant pour la défense angevine et s'était créé une multitude d’occasions. Seule fausse note, son "sauvetage" malheureux qui avait empêché Angel Di Maria d'aggraver le score, à 2-0.
  • Sio (Montpellier) : le numéro 14 de Montpellier a fait preuve d'un beau réalisme sur la pelouse difficile du Stade Michel d'Ornano. Auteur de ses 9ème et 10ème buts cette saison en Ligue 1, il s’est offert un beau cadeau au lendemain de son 29ème anniversaire.
  • Depay (Lyon) : en l'absence de Mariano, Memphis Depay était positionné à la pointe de l'attaque lyonnaise contre Toulouse (2-0) et a largement répondu aux attentes. A l'image de ce qu'il avait montré en match amical avec les Pays-Bas contre le Portugal, l'ancien joueur de Manchester United s'est montré très disponible (73 ballons joués), a été capable de jouer dos au but, de décrocher, et de varier son utilisation du ballon. Influent dans le jeu, le Néerlandais s'est aussi mué en buteur froid à deux reprises, prouvant son excellente forme du moment.
  • Cabella (St-Etienne) : le numéro 10 de l'ASSE a frappé fort. Il a entamé sa partie face aux Canaris tambour battant, étant tout proche d'ouvrir le score sur une frappe du plat du pied droit, miraculeusement sauvée sur sa ligne par un défenseur nantais. Quelques minutes plus tard, il a été à l'origine du premier but des siens. Disponible et en jambes, le milieu de terrain offensif a ensuite fait parler son efficacité et son adresse, inscrivant deux jolis buts, toujours du plat du pied droit. Infatigable et également intéressant dans le travail défensif, il est indispensable à la bonne marche des Verts.