L1 - L'équipe-type de la 35e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 35e journée
L'équipe-type de la 35ème journée de Ligue 1. EQUIPE-TYPE EQUIPE-TYPE L1 35E JOURNéE L1

Suite à la 35e journée de Ligue 1 jouée ce week-end, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et dévoile son équipe-type.

L'EQUIPE-TYPE DE LA 35E JOURNÉE

  • Walter Benitez (Nice) : Avec ses 4 arrêts, dont un pénalty arrêté dans les dernières minutes, le portier niçois a montré face au PSG qu'il était bel et bien une valeur sûre de la Ligue 1. S'il s'est montré impressionnant sur sa ligne, il s'est toutefois incliné une fois sur un pénalty de Neymar à l'heure de jeu...
  • Kenny Lala (Strasbourg) : unique buteur côté strasbourgeois, le latéral droit alsacien a multiplié les efforts sur son côté et a été récompensé. Avec 3 dribbles, réussis, 3 duels gagnés et 83% de passes réussies, il présente une belle copie !
  • Daniel Congré (Montpellier) : auteur d'une sublime passe décisif pour le but égalisateur de Mollet, le défenseur central s'est montré précieux face à Amiens. Solide, il termine la rencontre avec 11 duels remportés, 2 interceptions, 2 dégagements et 1 passe clé.
  • Boubacar Kamara (Marseille) : dans la défense à trois avec Rami et Caleta-Car, le jeune marseillais a réalisé une performance solide (13 duels gagnés). Il a coupé court aux offensives alsaciennes en faisant preuve d'une belle lecture du jeu (2 interceptions, 5 dégagements, 1 tir bloqué). Il a également tenté d'être le premier relanceur de son équipe (84% passes réussies).
  • Théo Pellenard (Angers) : l'arrière gauche angevin a réalisé une prestation aboutie au Matmut Atlantique. Bien en place défensivement (3 dégagements, 1 tir bloqué, 1 tacle), il a également participé à la construction des actions et n'a pas hésité à se projeter pour offrir des solutions dans son couloir (84% passes réussies, 5 duels gagnés, 2 dribbles réussis).
  • Valentin Rongier (Nantes) : en bon capitaine, le milieu de terrain a parfaitement guidé son équipe vers une cinquième victoire de rang en championnat. Omniprésent dans le jeu (89% de passes réussies, 8 passes clés, 4 duels gagnés), il a été l'homme le plus en vue dans cette rencontre et a été récompensé de ses multiples efforts par une très belle réalisation.
  • Boubakary Soumaré (Lille) : associé pour la première fois de la saison en Ligue 1 à Thiago Maia, le milieu de terrain défensif des Dogues a parfaitement répondu présent entre Rhône et Saône. Face à l'Olympique Lyonnais, dans une finale pour la deuxième place, il s'est montré à la hauteur de l'événement. Buteur et omniprésent (88% de passes réussies, 3 passes clés, 2 dribbles, 5 duels remportés, 2 tacles), il a fait forte impression sur la pelouse du Groupama Stadium.
  • Denis Bouanga (Nîmes) : à l'image de son équipe, il a réalisé un match solide (9 duels gagnés, 2 dribbles) et a su se montrer décisif sur le plan offensif (1 but, 2 passes clés).
  • Rémy Cabella (ASSE) : Homme fort des Verts en cette fin de saison 2018-2019, le numéro 7 ligérien a confirmé sa bonne passe du moment avec un match consistant sur le Rocher (85% de passes réussies, 7 duels gagnés, 3 tacles). À l'origine de l'égalisation, magnifique buteur puis passeur décisif, il a incontestablement tiré son équipe vers la victoire.
  • Youcef Atal (Nice) : auteur d'un triplé dimanche dernier face à l'En Avant Guingamp (3-0), le jeune latéral du Gym a confirmé sa très grande forme du moment en rendant une copie impressionnante sur le billard du Parc des Princes. Appliqué (87% de passes réussies), combatif (13 duels gagnés, 2 interceptions) et virevoltant (4 dribbles, 2 passes clés), il a donné le tournis à Juan Bernat.
  • Kalifa Coulibaly (Nantes) : à l'image de son équipe, l'avant-centre des Canaris termine très bien cette saison 2018-2019. Face au DFCO, il a livré une grosse bataille avec l'axe central bourguignon et s'en est plutôt très bien sorti (12 duels gagnés, 1 passe clé, 2 dribbles). Auteur, par ailleurs, de son septième but de la saison en championnat, sur un penalty frappé en force, plein axe.