L1 - L'équipe-type de la 3e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 3e journée
L'équipe-type de la 3e journée de Ligue 1. EQUIPE-TYPE EQUIPE-TYPE L1 3E JOURNéE L1 VIDEOS FOOT

Suite à la 3e journée de Ligue 1, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et lève le voile sur son onze-type du week-end.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 3E JOURNÉE

Mandanda (OM) : l'ancien capitaine de l'OM est bien là ! Alors que ses partenaires ont vu leur confiance partir au fil des minutes, le portier est resté solide lorsque les Angevins ont commencé à prendre leurs aises. S'il n'a rien pu faire sur l'égalisation de Toko Ekambi (1-1), le gardien tricolore s'est en revanche distingué sur la frappe lointaine de Capelle (74ème) et sur la tête piquée de Romain Thomas (80ème)... Heureusement pour Marseille.

Tete (Lyon) : très en réussite sur ses interventions défensives (5 tacles réussis sur 5 tentés, 5 interceptions, 4 duels aériens gagnés…), le défenseur néerlandais s’est surtout distingué en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs. Malheureusement, il n’a pas suffi à assurer la victoire de l’OL devant Bordeaux (3-3).

Glik (Monaco) : rarement inquiété à Metz (0-1), l’ancien du Torino a livré une prestation solide (1 tacle, 2 interceptions, 8 dégagements), tout en renforçant sa réputation sur les coups de pieds arrêtés offensifs (2 tirs, dont 1 cadré).

Da Silva (Caen) : auteur de l’ouverture du score précoce de Caen à Lille (0-2), le défenseur Normand s’est ensuite appliqué à bien défendre (2 interceptions, 8 dégagements) au côté d’un Alexander Djiku avec qui il affiche déjà une belle complémentarité.

Pierre-Gabriel (St-Etienne) : le jeune latéral est LA satisfaction de ce début de saison chez les Verts. Capable d'évoluer à gauche comme à droite, "RPG" a réalisé une nouvelle prestation impressionnante face à Amiens (3-0). Intraitable défensivement (9 tacles, 2 interceptions), il a également apporté sur le plan offensif, se fendant de quelques centres de qualité.

Lerager (Bordeaux) : un abattage défensif impressionnant (6 tacles, 3 interceptions) et surtout une grosse présence dans la surface adverse. Elle lui a d’ailleurs permis d’inscrire son premier but sous le maillot au scapulaire, à la réception d’un centre de Théo Pellenard, sur l’une de ses 3 frappes du match (2 cadrées).

Rabiot (PSG) : on parle beaucoup de Neymar (voir plus bas) depuis hier soir, mais Adrien Rabiot a aussi réalisé une énorme prestation contre son ancien club (il était prêté à Toulouse sur la deuxième partie de saison 2012-13). Sa première frappe a amené l’égalisation de Neymar et la seconde a fait mouche.

Malcom (Bordeaux) : l'attaquant brésilien s'est mué en sauveur de Bordeaux à Lyon. Auteur d'un doublé, sur deux inspirations géniales, il a permis à son équipe d'arracher le point du nul. En outre, il a essayé de servir ses partenaires dans les meilleures conditions (5 passes avant un tir) et a très souvent fait vivre un cauchemar à la défense lyonnaise.

Fekir (Lyon) : son but fabuleux, de plus de 50 mètres, fera très certainement partie des plus beaux de cette saison de Ligue 1. Mais son match ne s’est pas résumé à ce coup de canon, puisqu’il a également réussi 5 dribbles et 92% de ses passes.

Neymar (PSG) : comme à Guingamp le week-end dernier, l’ancien Barcelonais a été épatant pour ses débuts au Parc des Princes. Impliqué sur cinq des six buts parisiens contre Toulouse, il a provoqué un penalty, délivré deux passes décisives (sur 7 passes avant un tir) et inscrit un doublé (sur 6 frappes). À noter également ses 24 duels remportés, un record sur les dix dernières saisons de Ligue 1.

Sala (Nantes) : son abnégation sur le front de l’attaque nantaise, alors que les Canaris jouaient à dix depuis la demi-heure de jeu, a payé en fin de match avec un but aussi joli que décisif dans la victoire des siens à Troyes (0-1).