L1 - L'équipe-type de la 6e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 6e journée
Le onze-type de la 6e journée de Ligue 1. VIDEOS FOOT

Lyon, St-Etienne, Nice, Toulouse, Angers et Bordeaux : voici les six clubs représentés dans l'équipe-type de la rédaction de MadeinFOOT pour cette 6e journée de Ligue 1, disputée cette semaine...

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 6E JOURNÉE

Ruffier (ASSE) : Six arrêts face au FC Nantes (0-0), dont un sur un pénalty de Sala. Mal tiré, certes, mais ça compte quand même ! Une énorme prestation pour l'ancien Monégasque.

Rafael (OL) : Rarement pris à défaut sur son côté (6 tacles, 3 interceptions), le brésilien a été impliqué dans quasiment tous les bons coups de l’OL face à Montpellier (5-1). Auteur de quatre centres et deux passes avant un tir, c’est lui qui combine parfaitement avec Nabil Fekir (voir plus bas) sur le second but du franco-algérien.

Baysse (Nice) : Auteur du premier des quatre buts niçois face à Monaco (4-0), l'ancien Brestois a parfaitement lancé le derby azuréen. Un match qu'il a ensuite parcouru avec beaucoup de sérénité, assurant une première relance impeccable pour les Aiglons (90% de passes réussies).

Pallois (Bordeaux) : Le grand défenseur Bordelais a profité de sa taille pour faire parler son jeu de tête, en dégageant son camp à douze reprises à Metz (victoire 0-3 des Girondins). Un record hier soir.

Pierre-Gabriel (ASSE) : Latéral droit de formation, il n'avait pas laissé un souvenir impérissable dans le couloir gauche. Aligné à ce poste lors de la réception du TFC, il avait été emprunté, se contentant du strict minimum. Hier soir, suite aux blessures et à l'exclusion de Kévin Malcuit, il a retrouvé ce fameux couloir gauche. Cette fois-ci, "RPG" a parfaitement répondu aux attentes, et même mieux ! Intraitable défensivement (13 ballons récupérés), il n'a jamais paniqué malgré l'infériorité numérique des siens, ressortant toujours proprement le ballon (83% de passes réussies).

Ndoye (Angers) : Le capitaine du SCO s'est montré solide dans ses interventions (6 duels aériens remportés), mercredi contre Caen (2-1). Véritable box-to-box, son apport offensif s'est aussi avéré très précieux. Auteur d'une belle passe décisive de la tête sur l'ouverture du score de Ketkeophomphone, c'est lui qui pousse Da Silva à la faute sur le second but angevin.

Tolisso (OL) : L’international Espoir, symbole du renouveau lyonnais entamé la semaine dernière, a eu du mal à rentrer dans son match, perdant un ballon dans son camp, sur l’ouverture du score montpelliéraine. Il s’est ensuite rattrapé en inscrivant un doublé, sur ses trois frappes cadrées du match (quatre tirs au total). Avec le record du nombre de ballons touchés (110), Tolisso a aussi provoqué l’expulsion de Morgan Poaty, au bout de 8 minutes. Le tournant du match.

Fekir (OL) : Il n’a pas raté son retour à la compétition, près d’un mois après sa légère rechute au genou, suivie d’une arthroscopie. Après avoir transformé un pénalty qu’il a lui-même provoqué, le tricolore a continué son festival en inscrivant un second but, au terme d’une superbe action conclue sur un une-deux avec Rafael. Il n’a pas non plus oublié de régaler ses partenaires, avec pas moins de huit centres, un record sur ce Lyon-Montpellier.

Toivonen (Toulouse) : Deux frappes. Le suédois n’a pas eu besoin de plus pour inscrire un doublé sur la pelouse de Lille mardi soir (victoire 1-2). En remportant également quatre duels aériens, il a fait beaucoup de mal à l’axe défensif des Dogues.

Balotelli (Nice) : Deuxième match en Ligue 1 et deuxième doublé pour le géant italien, qui a encore fait parler son sens du but face à Monaco. Sa réussite, il la doit surtout à sa précision sans faille : chacune de ses quatre frappes au but ont été cadrées !

Malcom (Bordeaux) : Dans tous les bons coups, le brésilien a réalisé une superbe performance face aux Grenats. Après avoir ouvert le score à la 36e minute, il a perforé la défense adverse par sa technique et sa vitesse, en profitant pour frapper deux fois aux buts et offrir six centres à ses partenaires (record du match). Auteur également de la passe amenant le but de Laborde, le jeune attaquant confirme ses belles prestations depuis le début de saison.