L1 - L'équipe-type de la 9e journée

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la 9e journée
L'équipe-type de la 9e journée de Ligue 1. VIDEOS FOOT

Suite à la 9e journée de Ligue 1, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et dévoile son équipe-type du week-end.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 9E JOURNÉE

Johnson (Guingamp) : Trois arrêts, dont un du nez, pour une victoire "clean sheet" des Guingampais, samedi face au LOSC (1-0).

Chafik (Dijon) : Dans son duel avec Monnet-Paquet, l'arrière droit du DFCO a fait forte impression hier à St-Etienne (1-1). Premier homme à mettre la pression sur les Verts en début de match, le latéral s'est offert plusieurs débordement intéressants (2 centres) et une chevauchée de 50 mètres qu'il a terminée épuisé dans la surface peu avant l'heure de jeu... Avant de repartir au combat et de terminer la rencontre avec 4 tacles et 9 interceptions au compteur. A 30 ans, il se dévoile enfin à la Ligue 1 !

Baysse (Nice) : Après avoir ouvert le score très tôt face à Lyon (2-0), l'ancien Stéphanois s'est contenté d'assurer le travail défensif (2 tacles, 5 dégagements défensifs), tout en s'appliquant dans la relance (92% de passes réussies).

Pallois (Bordeaux) : 18 ballons récupérés par l'ancien Niortais, également auteur du but de l'égalisation bordelaise, sur la pelouse de Rennes ce dimanche (1-1).

Marçal (Guingamp) : Toujours très offensif (3 centres, 2 passes avant un tir, 1 dribble réussi), le latéral gauche de l'EAG s'est aussi distingué défensivement devant Lille, avec 4 tacles, 3 interceptions et 5 dégagements. Match après match, le brésilien confirme qu'il peut faire partie des révélations de cette saison en Ligue 1.

Gillet (Nantes) : Le milieu belge a réalisé une belle partie sur le billard du Moustoir (victoire 1-2 de Nantes). Une activité incessante, qui lui a permis de remporter de nombreux duels (dont 3 dans les airs). Très présent à la récupération (7 ballons récupérés), il s'est en plus signalé en inscrivant le deuxième but de sa formation, sur sa seule frappe du match.

Séri (Nice) : Dans l'entre-jeu, le milieu de terrain ivoirien a symbolisé la supériorité niçoise. Inspiré, il a encore une fois offert un abattage impressionnant (81 ballons touchés, 4 centres, 2 frappes...). Jusqu'à inscrire, lui-même, le but du break à l'entame du dernier quart d'heure. Une prestation pleine pour la plaque tournante de l'actuel leader du championnat de France.

Thauvin (OM) : Parmi les Marseillais les plus en vue depuis le début de la saison, l'attaquant phocéen a encore rendu une copie intéressante, dimanche, au Vélodrome. Face à Metz (1-0), il a su se rendre disponible pour provoquer ses adversaires par de nombreuses courses. Auteur de cinq passes avant un tir, c'est aussi lui qui est à l'origine du seul but de la soirée, en frappant le corner sur lequel Gomis s'y est repris à deux fois pour ouvrir la marque.

Diedhiou (Angers) : Famara Diedhiou a retrouvé le chemin des filets en Corse. Très incisif, l'attaquant a fait parler sa vitesse, son physique et son sens du but face à Leca. Profitant des largesses défensives de la défense bastiaise, le meilleur buteur de Ligue 2, saison 2015-2016, a inscrit un joli doublé sur ses quatre frappes du match (dont 3 cadrées).

Braithwaite (TFC) : Le capitaine toulousain a une nouvelle fois montré la voie aux siens en s'offrant deux buts (sur 7 frappes, dont 3 cadrées) et une passe décisive, d'une remise de la tête intelligente pour Trejo. Si la victoire du TFC sur Monaco (3-1), vendredi, est avant tout celle d'un collectif empreint d'abnégation, les Violets ont la chance d'avoir un meneur qui sait les remobiliser et payer de sa personne.

Ninga (Montpellier) : Deux semaines après son triplé à Dijon (3-3), le tchadien s'est encore avéré décisif à trois reprises, samedi, face à Caen (3-2). Car s'il s'est contenté d'un superbe doublé, Ninga a aussi délivré une passe décisive, sur un centre déposé sur la tête de Steve Mounié.