L1 - L'équipe-type de la 9e journée


Découvrez l'équipe-type de la 9e journée de Ligue 1.
L1 - L'équipe-type de la 9e journée

Comme chaque lundi, MadeinFOOT dévoile son équipe-type du week-end de Ligue 1. Pour cette neuvième journée, on retrouve deux joueurs du LOSC, facile vainqueur de Saint-Etienne ce samedi, mais également trois Parisiens, trois Bordelais et deux Marseillais. Reims est également représenté.

L’ÉQUIPE-TYPE DE LA 9E JOURNÉE

  • Edouard Mendy (Reims) : très grosse performance du gardien champenois ! Face à des Nîmois déchaînés au milieu de la deuxième mi-temps, le portier s'est montré infranchissable, capable de faire des pieds et des mains pour repousser le ballon de ses filets. Avec ses trois arrêts en moins de dix minutes (66ème, 68ème, 73ème), le Rémois a su conserver sa cage inviolée pour la sixième fois en neuf rencontres (5 arrêts au total).
  • Sergi Palencia (Bordeaux) : actif sur son côté droit, le latéral espagnol a réussi une belle prestation défensive (2 dégagements, 3 tacles réussis, 3 interceptions, 5 duels gagnés). Offensivement, il s'est aussi montré juste puisqu'il a réussi 78% de ses passes.
  • Adama Soumaoro (LOSC) : 11 dégagements, 7 duels gagnés (dont 4 duels aériens), 1 passe avant un tir, le roc Lillois a écoeuré les attaquants stéphanois dans le gros succès du LOSC (3-1). Le capitaine du soir démontre une nouvelle fois sa solidité défensive.
  • Thiago Silva (PSG) : s'il n'était pas loin de relancer le match en dégageant directement sur la tête de Cornet qui trouve le poteau (52e), le Brésilien a été, durant le reste de la rencontre, impérial. Grâce à son excellent jeu long, il a d'ailleurs lancé Mbappé dans la profondeur sur l'action qui mène au pénalty. Il a aussi réalisé plusieurs interventions importantes (sur Fekir (2e) ou Cornet (43e).
  • Hiroki Sakai (OM) : titularisé à gauche avec l'absence de Jordan Amavi, le japonais a sorti une très belle copie. Dominateur dans les duels (11/13 gagnés), Sakai a aussi réussi ses 3 tacles et 1 dégagement. Du point de vue offensif, le Nippon a fait jouer ses partenaires grâce à 2 passes avant un tir (dont un immanquable de Mitroglou), et 75% de passes réussies.
  • Otavio (Bordeaux) : en pleine confiance ces derniers jours, le milieu brésilien est irrésistible. Face à Nantes, il a récité une superbe partition (88% de passes réussies, 8 duels gagnés), tout en touchant 87 ballons. Défensivement aussi, il a été très présent avec 1 dégagement, 2 tirs bloqués, 5 tacles réussis et 1 interception.
  • Kevin Strootman (OM) : le Batave, en difficulté depuis son arrivée à l'OM, s'est montré précieux tout au long de la rencontre face à Caen. Capable de presser, de récupérer, de distribuer le ballon, l'ancien de la Roma montre enfin pourquoi Rudi Garcia l'a ramené sur la Canebière. Au niveau de ses stats : 86% de passes réussies, deux passes avant un tir et 75 ballons touchés !
  • François Kamano (Bordeaux) : il a été l'homme le plus en vue lors de ce 99ème derby de l'Atlantique, délivrant une prestation très aboutie face aux Canaris. Un penalty provoqué, une efficacité maximale (2 buts sur 2 tirs), des dribbles tranchants et une activité de tous les instants : l'ailier guinéen a fait vivre un cauchemar à l'arrière garde nantaise. Remplacé à la 89ème minute de jeu par Zaydou Youssouf.
  • Neymar (PSG) : sa métamorphose continue pour le plus grand bien du PSG. S'il n'a marqué qu'un but (sur pénalty) et délivré une seule passe décisive, le Brésilien n'a pas cessé de délivrer des bons ballons pour Kylian Mbappé (3 passes avant un tir). Véritable poison pour la défense, il a reçu 5 tacles et gagné 7 de ses duels.
  • Jonathan Bamba (LOSC) : un doublé plein de classe (6ème et 7ème buts de la saison), une passe décisive, des prises de balle intéressantes, des remises de qualité et une implication défensive importante : l'ailier formé à l'ASSE a livré une prestation XXL face à son ancienne équipe.
  • Kylian Mbappé (PSG) : que dire du match du Français ? S'il est passé par toutes les émotions, en ratant d'abord 3 face à face devant Lopes et en touchant le poteau, le Tricolore a plié la rencontre en 13 minutes, le temps pour lui d'inscrire un quadruplé ! Il a également provoqué le pénalty menant à l'ouverture du score parisienne.

Ligue 1

Equipe-type Equipe-type L1 9e journée L1 Videos Foot