L1 - L'équipe-type de la rédaction pour la saison 2015-2016

Commentaire(s)
L1 - L'équipe-type de la rédaction pour la saison 2015-2016
L'équipe-type de la rédaction pour la L1 saison 2015-2016. VIDEOS FOOT

La Ligue 1 édition 2015-2016 a fermé ses portes il y a maintenant deux semaines et la rédaction de MadeInFOOT.com vous livre, à tête reposée, son équipe-type de la saison. Entre les retours gagnants de certains, la confirmation ou l'éclosion pour d'autres, ces 11 joueurs forment une équipe plus qu'intéressante pour concurrencer l'Europe !

L'équipe-type de la rédaction pour la saison 2015/2016

Steve Mandanda (31 ans, OM) : Quelle saison pour le portier Marseillais ! Alors que le club n’était que l’ombre de lui-même, le gardien a brillé toute la saison. Certes, il a été de trop nombreuses fois sollicité à cause de ses coéquipiers, mais il aura permis à l’OM de rester dans l’élite, tout comme son compère Lassana Diarra. Le gardien n’a encaissé que 40 buts en 36 matchs cette saison, et aura sauvé 128 tirs. Son extraordinaire performance contre Lorient restera également dans les annales de la Ligue 1 : 9 arrêts au total durant ce match, son record cette saison, record en carrière égalé sur un match de Ligue 1. Véritable sauveur, l’international français disputera l’Euro avant de tenter une nouvelle aventure loin de l'OM.

Sébastien Corchia (25 ans, LOSC) : Lorsque Thiago Silva a été interrogé sur le potentiel successeur de Serge Aurier au Paris Saint-Germain, il n'a pas réfléchi longtemps pour sortir le nom du défenseur du LOSC. Appliqué défensivement, très bon contre attaquant, l'ancien joueur du Mans (33 matches, 2 buts et 2 passes décisives) progresse saison après saison chez les Dogues. Ces derniers vont d'ailleurs devoir batailler pour le conserver une saison supplémentaire aux abords du Stade Pierre-Mauroy. À seulement 25 ans, l'avenir lui appartient.

Thiago Silva (32 ans, PSG) : Le défenseur central brésilien de 32 ans aura retrouvé toute l’étendue de son talent cette saison. Infranchissable, peu d’attaquants peuvent se vanter d’être passés face à « O Monstro ». Doté d’une excellente relance, ses qualités techniques peuvent s’exprimer totalement dans le jeu parisien. Avec 95% de passes réussies, Silva est l’un des premiers relanceurs des hommes de Laurent Blanc. Il peut également se vanter de gagner 72% de ses duels et de n’avoir commis que 20 fautes sur ses 30 matchs disputés. Même si Dunga ne refait toujours pas appel à lui en sélection brésilienne, le Parisien n’a rien à se reprocher et semble s’améliorer de saison en saison.

Samuel Umtiti (22 ans, OL) : Le défenseur central de l'Olympique Lyonnais a réalisé une saison 2015-2016 étincelante. Malgré quelques pépins physiques, et le niveau cauchemardesque affiché par Mapou Yanga-Mbiwa lors de la première partie de saison, le Gone (30 matches en Ligue 1) a tenu la baraque rhodanienne, comme un grand. À 22 ans, sa marge de progression est énorme. Notamment en attaque, où il peut (doit) faire mieux qu'un seul petit but inscrit en l'espace d'une saison. Récompensé de son magnifique exercice par une sélection chez les réservistes de l'équipe de France puis, grâce aux diverses blessures, par sa présence dans la liste des 23 Bleus pour l'Euro 2016.

Maxwell (34 ans, PSG) : À 34 ans, Maxwell n’a pas dit son dernier mot et reste le meilleur arrière gauche de Ligue 1. Propre, solide et précieux dans le jeu parisien, le Brésilien devrait rempiler pour une ou deux saisons supplémentaires du côté du PSG. Cette saison, il était au four et au moulin avec 3 buts somptueux, 3 passes décisives et touche en moyenne 71 ballons par match. Une chose est sûre pour le PSG, c’est que Layvin Kurzawa apprend à côté d’un très grand.

Lassana Diarra (31 ans, OM) : Après une saison blanche, le milieu de terrain défensif de l'Olympique de Marseille était attendu au tournant. Force est de constater qu'il n'a pas déçu ! Si cela ne se reflète pas dans les statistiques, il a été l'auteur d'une saison impressionnante (26 matches, 1 but et 1 passe décisive). Surtout, il a porté le club phocéen pendant toute la saison. Malgré les difficultés énormes rencontrées par sa formation et des soucis personnels (sa cousine est décédée lors des attentats survenus à Paris), il n'a jamais flanché sur les terrains. Au point de retrouver, fort logiquement, la sélection nationale dont il sera un des hommes de base lors de l'Euro 2016.

Blaise Matuidi (29 ans, PSG) : Pièce maîtresse dans le milieu de terrain de Laurent Blanc, Blaise Matuidi confirme, saison après saison, que le PSG a bien fait de lui faire confiance. Aujourd’hui, à 29 ans, le gaucher s’est imposé comme titulaire dans un effectif doté d’un fort potentiel, que ce soit en club ou en Équipe de France. Avec des débuts tonitruants, le gaucher a distribué 6 passes décisives (son meilleur total depuis le début de sa carrière) pour 4 buts marqués. Il affiche également un pourcentage de passes excellent (92%) et presque 3 tacles sur 4 sont réussis (74%).

Hatem Ben Arfa (29 ans, Nice) : Quel retour pour Hatem Ben Arfa ! Arrivé en surpoids du côté de l’OGC Nice, l’Aiglon s’est totalement remis en question l’année de ses 29 ans. 17 buts en 34 matchs de Ligue 1, le gaucher a également distribué 6 passes décisives. Ses dribbles, sa percussion et sa vision de jeu auront clairement mis à mal les défenseurs de Ligue 1 (48 fautes subies). Avec plus de 130 dribbles réussis, il domine le classement des dribbleurs des 5 grands championnats européens. Sa saison éblouissante lui a permis de renouer avec le maillot de l’Équipe de France et d’espérer une place dans les 23. Malgré son rôle de réserviste, l’attaquant aura été le chouchou des fans et aspire à un plus grand club européen l’an prochain

Àngel Di María (28 ans, PSG) : Pour sa première saison en Ligue 1, Angel Di Maria aura répondu aux exigences du championnat et des dirigeants Qataris. Arrivé pour quelques 60 millions d’euros, l’Argentin a déjà inscrit son nom dans le livre des records de la LFP. Avec 18 offrandes distillées en un exercice, le gaucher devient le meilleur passeur de tout les temps dans notre championnat. Il a également adressé 109 centres dans le jeu tout en inscrivant 10 buts. Un très bon bilan pour une première dans l’élite.

Zlatan Ibrahimovic (34 ans, PSG) : Les superlatifs manquent pour décrire la saison ahurissante réalisée par le géant Suédois. À 34 ans, Ibrahimovic aura réalisé la plus belle année de sa carrière en Ligue 1. En guise d’adieu, le Suédois a fait trembler les filets à 38 reprises et a effectué 13 passes décisives. Malgré un caractère qui ne fait pas toujours l’unanimité, le Géant scandinave aura marqué au fer rouge son passage dans la capitale, dépassant le record de Bianchi de 37 buts en une saison.

Alexandre Lacazette (25 ans, OL) : Élu meilleur joueur de la saison 2014-2015, Alexandre Lacazette a confirmé cette saison, preuve qu'il a tout d'un grand ! Auteur de 21 buts et de 3 passes décisives en 34 matches de Ligue 1 (tous disputés comme titulaire), l'avant-centre des Gones, qui vient de fêter ses 25 ans, a réalisé une fin de saison tonitruante. En effet, avant l'entrée dans le Stade des Lumières (début Janvier contre Troyes), il n'avait inscrit que six petites réalisations... Une seconde partie de championnat en boulet de canon, synonyme de deuxième place pour les Rhodaniens et d'une convocation avec les réservistes de l'équipe de France. À noter, enfin, qu'il a touché 238 ballons dans la surface adverse en Ligue 1 cette saison, plus que tout autre joueur !

Les remplaçants : Vincent Enyeama (LOSC), Marquinhos (PSG), Djibril Sidibé (LOSC), Cheikh Ndoye (SCO Angers), Adrien Rabiot (PSG), Rachid Ghezzal (OL) et Wissam Ben Yedder (TFC).

Vincent Enyeama (33 ans, LOSC) : Malgré ses 33 printemps, le portier international nigérian reste une valeur sûre de la Ligue 1. Avec 35 matches disputés cette saison en championnat, le gardien des Dogues est encore en pleine forme et le prouve chaque semaine sur les pelouses de l'élite. Des arrêts exceptionnels, une capacité impressionnante à rassurer sa défense sur les ballons aériens et sans aucun doute l'un des meilleurs gardiens sur sa ligne. En bref, un tout bon, un rien sous-côté ! Les Dogues, eux, ne doutent pas de son niveau et se sont empressés de le faire prolonger dans le Nord de la France.

Marquinhos (22 ans, PSG) : Le défenseur profite d'une polyvalence extrêmement intéressante pour multiplier les titularisations et les entrées en jeu. Tantôt dans l'axe, tantôt à droite, le jeune brésilien n'est que partiellement utilisé par Laurent Blanc qui tient dans ses rangs un futur très grand. Bon relanceur, agressif mais aussi généreux, Marquinhos a disputé 29 matchs de Ligue 1 cette saison (1 but) et n'a commis que 19 fautes. La prochaine saison devrait être celle de l'explosion. À Paris ou ailleurs...

Djibril Sidibé (23 ans, LOSC) : L'homme de fer du LOSC (37 matches disputés en Ligue 1) a réalisé la meilleure saison de sa carrière. À 23 ans, il commence à exploiter son immense potentiel. Défensivement, il fait plus que tenir le choc (0 carton rouge). Offensivement, il s'appuie sur sa puissance physique associée à une technique au-dessus de la moyenne pour un latéral pour faire la différence (4 buts et 3 passes décisives). Formé à droite, il joue là où son entraîneur a besoin de lui, sans connaître de baisse de niveau. Une coffre énorme et une capacité à répéter les efforts (comme les aller-retours) impressionnante. Récompensé de son bel exercice par une présence chez les réservistes des Bleus.

Cheikh Ndoye (30 ans, SCO Angers) : Maintenue facilement dans l'élite, la formation du SCO Angers peut remercier son milieu de terrain et capitaine Cheikh Ndoye. 32 matches disputés pour 9 buts marqués (dont 3 doublés) et 2 passes décisives : un bilan plus que satisfaisant pour le Franco-Sénégalais qui découvrait l'élite cette saison, à 30 ans. S'il obtient beaucoup de coup-francs (48 fautes subies), il doit progresser dans sa gestion des matches. Notamment au niveau de son agressivité : 2 cartons rouges cette saison.

Adrien Rabiot (21 ans, PSG) : Il aura profité des multiples absences de Verratti et Pastore pour s’imposer dans l’entre-jeu parisien. À 21 ans, Rabiot a confirmé cette saison son immense talent. Important dans la récupération et disposant d’une très bonne relance, ses grandes prestations (surtout en Ligue des Champions : 7 matchs / 3 buts) l’ont amené à une place de réserviste pour l’Euro 2016 : la consécration d’une saison intéressante. Le jeune joueur devra dorénavant exprimer tout son potentiel, match après match, peu importe l’adversaire. Preuve de son évolution, Laurent Blanc lui a fait confiance à 42 reprises, toutes compétitions confondues, son plus grand nombre de matchs joués depuis son début de carrière.

Rachid Ghezzal (24 ans, OL) : Avec 8 buts marqués et 7 passes décisives délivrées en seulement 29 matches (dont 16 comme titulaire), l'ailier rhodanien a, à l'instar de sa formation, réalisé une seconde partie de saison canon. Peu voire pas utilisé par Hubert Fournier, le gaucher a explosé à la face la Ligue 1 suite à la nomination de Bruno Genesio. Capable de transpercer les lignes par ses dribbles, comme de finir de près ou de loin, le natif de Décines-Charpieu est rapidement devenu indispensable aux Gones. Seule mauvaise nouvelle : le Franco-Algérien, en fin de contrat en 2017, tarde à prolonger entre Rhône et Saône et commence à donner quelques sueurs froides aux fans lyonnais.

Wissam Ben Yedder (25 ans, TFC) : Encore une très bonne saison de la part du Toulousain. Précieux dans la remontée extraordinaire pour le maintien, Wissam Ben Yedder a décroché son bon de sortie après 6 années de bons et loyaux services. L'exercice 2015-2016 aura été le plus prolifique de toute sa carrière avec 17 buts en 35 matchs. Il devrait probablement découvrir un autre championnat cet été, à moins que Lyon ne mette le grappin dessus.