à la une
Samedi 24 Octobre

L1 - L'OM débloque enfin son compteur face à Nice (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - L'OM débloque enfin son compteur face à Nice (analyse et notes)
L'OM s'impose 3E JOURNéE L1

L'Olympique de Marseille a décroché sa première victoire de la saison, ce mercredi soir, face à Nice (2-1). Les Phocéens peuvent remercier Dario Benedetto et Dimitri Payet, les deux buteurs de la soirée.

Ligue 1 - 3e Journée

Nice
1 - 20 - 1 Marseille
W. Cyprien (P.) 66'
31' D. Benedetto
73' D. Payet (P.)

LE FAIT DU MATCH

Le match arrêté pendant 10 min, l'OM retrouve ses esprits. "Cette coupure nous a fait revenir au calme" dixit Payet à la mi-temps. À la demi-heure de jeu, alors que les Niçois dominent leur match et poussent pour ouvrir le score, Clément Turpin décide d'interrompre la rencontre en raison de banderoles et chants homophobes (27ème). Cette pause d'une dizaine de minutes permet aux Marseillais de retrouver leurs esprits et de revenir avec de meilleures intentions. Résultat, les Phocéens ouvrent le score (31ème) et les Aiglons ont été coupés dans leur élan.

LES BUTS

0-1 (31ème) : Benedetto alerte Sarr à droite avec une passe dans l'intervalle. L'ailier temporise avant de centrer fort devant le but. La passe du Phocéen est déviée et retombe sur Benedetto, bien placé. L'Argentin décoche une demi-volée du tibia droit qui termine au fond des filets malgré les déviations de Dante puis Benitez.

1-1 (66ème) : Wylan Cyprien égalise sur pénalty. Lancé à pleine vitesse dans la surface de la réparation, Ganago s'effondre dans la surface de réparation après un léger accrochage avec Jordan Amavi. M.Turpin désigne le point de pénalty avant d'être conforté, dans sa décision, par l'arbitrage vidéo. Wylan Cyprien ne se fait pas prier pour transformer son pénalty et allume Steve Mandanda avec une frappe pleine lucarne.

1-2 (73ème) : Dimitri Payet remet l'OM devant ! Valère Germain, dans la surface, s'écroule après un contact dans la surface de réparation auprès de Pelmard. Pénalty logique pour les Marseillais, et Dimitri Payet transforme le pénalty face à Walter Benitez.

L'HOMME DU MATCH

Dimitri Payet (OM) : présent sur toutes les offensives marseillaises, le numéro 10 olympien a rayonné à l'Allianz Riviera. Auteur d'un but, sur pénalty, Payet aurait également pu hériter d'une passe décisive somptueuse (un extérieur du pied) si Morgan Sanson avait réussi à tromper Walter Benitez de la tête, en toute fin de première période (45+2ème). Un match complet pour l'ailier gauche marseillais, qui a distribué au total 3 passes avant un tir.

LES CONSÉQUENCES

C'est la soirée des bonnes nouvelles pour l'Olympique de Marseille ! En effet, André Villas-Boas vient de remporter son premier match de Ligue 1 avec l'OM, après une défaite et un nul, et Dario Benedetto a ouvert son compteur but sous son nouveau maillot. Plus généralement, les Marseillais, dominés en début de match, ont profité de la pause d'une dizaine de minutes, à la demi-heure de jeu, pour retrouver leurs esprits et proposer une copie beaucoup plus plaisante par la suite. Dimitri Payet s'est également distingué.

Côté niçois, la première de Bob Ratcliffe et du groupe Ineos est une déception. Dans une belle ambiance, et sous le regard des deux futures recrues : Alexis Claude-Maurice et Kasper Dolberg, les Aiglons ont été battus par des Phocéens plus réalistes. Très en jambes en début de match, les Rouge-et-Noir ont été stoppés dans leur élan par l'interruption de la rencontre, pour banderoles et chants homophobes.