à la une
Jeudi 29 Octobre

L1 - L'OM revient de loin et arrache le nul contre Lille (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - L'OM revient de loin et arrache le nul contre Lille (résumé et notes)
L'OM s'en sort bien 4E JOURNéE L1

Bousculé, malmené et très loin du compte pendant une heure, l'Olympique de Marseille a arraché le match nul face à Lille ce dimanche soir (1-1).

Ligue 1 - 4e Journée

Marseille
1 - 10 - 0 Lille
V. Germain 85'
47' Luiz Araujo

La Ligue 1 post-Classique est difficile à négocier pour l'Olympique de Marseille ! En effet, après la victoire 1-0 dimanche dernier à Paris, les Marseillais sont vite retombés sur terre, que ce soit face à Saint-Etienne jeudi (défaite 0-2) ou contre Lille ce soir (match nul 1-1). Ironie du sort, les Phocéens ont peiné sur leur deux matchs au Stade Vélodrome et cet enchaînement de gros matchs s'est fait ressentir ce soir. Si Lillois et Marseillais n'ont pas montré grand chose en première mi-temps, les Dogues, beaucoup plus frais physiquement, ont accéléré dans le second acte pour prendre l'avantage.

Il faut dire que les attaquants lillois ont causé énormément de problèmes à la défense marseillaise ! En effet, Luiz Araujo a fait vivre un calvaire à Yuto Nagatomo pour son premier match de Ligue 1, tandis que l'infatigable Burak Yilmaz a effectué un travail de l'ombre monstrueux sur Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car. Même Jonathan David, en deçà depuis le début de la saison, s'est montré inspiré dans le jeu (3 passes clés). L'ouverture du score provient ainsi de Luiz Araujo dès le début du second acte. Lancé en profondeur par Benjamin André, Jonathan Bamba, plein axe, décale Araujo sur sa droite. Le petit ailier repique dans l'axe avec un crochet court avant d'armer une belle frappe du plat du pied (47ème).

Le manque de précision de Burak Yilmaz et des Lillois

Dans la minute qui suit, le LOSC n'est pas loin de marquer le but du chaos à la suite d'une perte de balle de Nagatomo. Le latéral japonais perd la balle devant Araujo, qui lance David. Le Canadien temporise avant d'adresser une passe parfaite pour Yilmaz, qui n'a plus qu'à conclure devant Steve Mandanda. Si le portier est battu, le ballon du Turc s'écrase sur le poteau (48ème). Un nouveau déchet pour le Turc, qui a enchaîné les mauvais placements en première mi-temps (5 hors jeu) mais qui a tellement donné. Mandanda, auteur d'arrêts précieux (63ème, 73ème) peut toutefois remercier une deuxième fois sa cage puisque la barre repousse aussi un coup-franc de Luiz Araujo (66ème).

Mais Lille ne parvient pas à faire le break et l'OM rappelle qu'il peut égaliser à tout moment, à l'image de cette frappe de Valentin Rongier sur le poteau de Maignan (70ème). Pour autant, AVB tente le tout pour le tout en changeant son trio offensif complet : Thauvin, Benedetto et Payet ont été remplacés par Aké, Germain et Radonjic et le Portugais a été récompensé. Sur un corner, Valère Germain devance la sortie de Mike Maignan pour envoyer sa tête au fond des filets (85ème). L'OM, pas flamboyant dans le jeu, marque encore sur un coup de pied arrêté, après deux buts face à Brest et celui face au PSG. En manque de création dans le secteur offensif, les Marseillais affichent au moins un sacré réalisme devant les cages, surtout sur des phases arrêtées. Et le réalisme, c'est finalement ce qui a manqué au LOSC sur cette rencontre...