L1 - L'OM vient à bout de Toulouse et reprend la deuxième place (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - L'OM vient à bout de Toulouse et reprend la deuxième place (résumé et notes)
L'OM a dominé Toulouse. 14E JOURNéE L1

Grâce à une victoire acquise dans le dernier quart d'heure à Toulouse en clôture de la 14ème journée de championnat (0-2), l'Olympique de Marseille reprend la deuxième place et enchaîne une troisième victoire d'affilée.

Ligue 1 - 14e Journée

Toulouse
0 - 20 - 0 Marseille
76' D. Benedetto
79' N. Radonjic

Un match, deux enjeux bien différents au coup d'envoi du match entre Toulouse et Marseille au Stadium ce dimanche. Doublés par Bordeaux et Angers, les Olympiens visaient la victoire pour reprendre leur place de dauphin. Évidemment, les Violets cherchaient eux aussi à s'imposer, mais dans le but de quitter les places de relégables pour remonter à une place de barragiste. Et pour obtenir des victoires, les équipes doivent jouer au football, or les deux formations ont eu du mal à y parvenir lors de la première période, les fautes et imprécisions prenant nettement l'ascendant sur les occasions franches. A défaut de voir des buts, le fait marquant du premier acte a été l'oeuvre de Moreira. Alors que l'on jouait la 39ème minute de jeu, le latéral droit toulousain s'est rendu coupable d'un tacle assassin sur Sarr en essuyant ses crampons sur le genou droit de l'arrière gauche du soir côté phocéen. Après avoir sorti un simple carton jaune, M.Letexier est logiquement revenu sur sa décision après avoir consulté les images et a changé la couleur du carton pour désigner les vestiaires au défenseur du TFC.

Au niveau du jeu, les Marseillais ont pourtant rapidement lancé les hostilités avec un ballon coupé de la tête par Perrin sur un corner, sur lequel Reynet s'est interposé en réalisant un arrêt réflexe de la jambe (2e). Un quart d'heure plus tard, Rongier a de nouveau porté le danger sur les buts du gardien toulousain mais n'a pu ajuster sa frappe en bout de course, au terme d'une action d'école entre l'ancien nantais, Sanson et Benedetto (18e). Il s'agissait alors du dernier tir cadré de l'OM jusqu'à la mi-temps, bien que quelques minutes après celui-ci, Benedetto, bien servi par Rongier, a manqué le cadre de peu sur une frappe à mi-hauteur depuis l'entrée de la surface de réparation (25e). Côté toulousain, malgré une composition relativement offensive jusqu'à l'expulsion avec les présences de Gradel, Boisgard, Sanogo, Koulouris et Dossevi, les tentatives des joueurs de Kombouaré ont été trop timides pour faire trembler Mandanda (27e, 45e+3).

Benedetto retrouve le chemin des buts, Radonjic, première !

Conséquence directe du carton rouge reçu, Kombouaré a donc sorti Koulouris pour faire entrer Amian. De son côté, Villas-Boas a décidé de faire permuter ses latéraux, Sarr retrouvant le couloir droit. Malgré la supériorité numérique, les joueurs marseillais ont peiné à enflammer la rencontre, jusqu'à l'entame du dernier quart d'heure, le moment choisi par les Olympiens pour assommer le TFC. Alors que Mandanda venait de sauver son équipe d'un arrêt réflexe sur une tête piquée de Sanogo à bout portant (71e), une passe de génie de Payet a débloqué la situation ! A peine entré en jeu, Germain s'est battu pour que le ballon reste dans les pieds marseillais aux abords de la surface adverse. Le Réunionnais a alors récupéré le cuir et l'a donné à Benedetto dans le dos de la défense grâce à une passe aussi belle qu'efficace dans l'intervalle. Muet depuis le 4 octobre dernier et un but à Amiens, l'Argentin a conclu après avoir dribblé Reynet (76e) !

Les Marseillais ont ainsi porté le premier coup et en ont profité pour immédiatement mettre Toulouse K.O. Entré en jeu à la place de Lopez, Radonjic a contré une mauvaise relance de Sylla dans le couloir droit. L'international serbe a ensuite accéléré et provoqué son vis à vis. Dans la surface, il a éliminé Rogel d'une feinte de frappe dévastatrice avant de conclure du pied gauche pour offrir le break à l'OM et inscrire son tout premier but (79e) ! Dans la foulée, Rongier est passé tout près du troisième mais Reynet a réalisé la parade (81e). La situation s'est donc décantée en l'espace de quelques minutes suite à une passe remarquable de Payet. Avant cela, l'entame de deuxième période était dans la continuité de la première avec un rythme assez faible et saccadé par les fautes. A domicile, Toulouse enchaîne une quatrième défaite de rang en championnat et reste à la 19ème place. L'OM fait le travail et remonte à la deuxième place grâce à une troisième victoire de suite. Les Olympiens tenteront de la renforcer dès vendredi prochain, avec la réception de Brest en ouverture de la 15ème journée (20h45).

Photos associées