L1/L2 - Accrocheur à Lens, Dijon prend une petite option (résumé)

Commentaire(s)
L1/L2 - Accrocheur à Lens, Dijon prend une petite option (résumé)
Le RC Lens et le Dijon FCO se sont quittés dos à dos (1-1), ce jeudi soir. BARRAGES L1/L2 2019

Ce jeudi soir, le Racing Club de Lens et le Dijon FCO se sont quittés dos à dos (1-1), dans le cadre du barrage d'accession aller. Les Sang-et-Or, qui avaient fait la différence peu après la pause, ont été rattrapés en fin de partie. Ballottage favorable pour les Bourguignons, à trois jours du match retour au Stade Gaston-Gérard, dimanche soir (21 heures).

Barrage L1/L2 - Match aller
Racing Club de Lens - Dijon FCO : 1-1 (0-0)
Buts : J-R.Bellegarde (49ème) pour le RCL ; C.Kwon (81ème) pour le DFCO.

Dans un Boallert-Delelis chauffé à blanc, les visiteurs prenaient le meilleur départ. Seulement quelques secondes après le coup d'envoi, Wesley Lautoa, dans l'axe du terrain, s'essayait avec puissance de loin. Jérémy Vachoux, titulaire dans le but artésien suite à la suspension de Jean-Louis Leca, était contraint de claquer le ballon en corner (1ère). Passé ce petit coup de chaud, les Sang-et-Or prenaient peu à peu la mesure de la partie, contraignant les Bourguignons à la faute. Florent Balmont (6ème) puis Lautoa (11ème) écopaient ainsi d'un avertissement. Gênés par l'agressivité et la dimension physique des Lensois, les hommes d'Antoine Kombouaré flirtaient ensuite avec la correctionnelle. Lancé dans profondeur, Thierry Ambrose filait en direction du but mais était déséquilibré par Senou Coulibaly. Plutôt clément, Monsieur Delerue ne sortait qu'un simple jaune (22ème), provoquant la colère - légitime - de tout un peuple. Sous pression, les visiteurs étaient dans le dur mais s'accrochaient tant bien que mal à ce score de parité. Sur une offensive, le DFCO passait même tout proche de l'ouverture du score, contre le cours de jeu. Heureusement pour le RCL, Vachoux s'interposait brillamment au devant de Wesley Saïd (34ème). Le dernier rempart lensois voyait ensuite la tentative de Benjamin Jeannot, pourtant en bonne position, filer loin de son cadre (42ème).

Au retour des vestiaires, après les traditionnels "Corons", les Sang-et-Or faisaient immédiatement la différence. Sur une magnifique feinte de corps de Yannick Gomis, Jean-Ricner Bellegarde se présentait face à Alex Runarsson et, d'un plat du pied gauche, faisait mouche (1-0, 49ème). Le peuple lensois chavirait de bonheur dans une ambiance impressionnante ! Il frissonnait quelques instants plus tard, sur une tentative puissante de Saïd, en angle fermé, qui venait s'écraser sur l'équerre d'un Vachoux complètement battu (56ème). Élément offensif le plus remuant du DFCO, l’ancien ailier du Stade Rennais s'essayait ensuite à nouveau (63ème, 70ème), en vain, avant de passer proche d'obtenir un penalty pour une intervention limite de Steven Fortes dans la surface artésienne (73ème). L'arbitre central ne bronchait pas puis la VAR confirmait la décision initiale (74ème). Galvanisés par cette injustice, les protégés d'Antoine Kombouaré maîtrisaient la fin de match et finissaient logiquement par égaliser. Sur un caviar de Saïd, Chang-Hoon Kwon, qui venait de faire son entrée en jeu en lieu et place de Florent Balmont (77ème), devançait la sortie de Vachoux d'un subtil piqué du pied gauche (1-1, 81ème). Ensuite, et malgré six minutes de temps additionnel, le score n'évoluait plus. Un résultat de parité qui fait les affaires du club bourguignon, en bonne position pour conserver sa place dans l’élite hexagonale. Le RCL, s'il veut retrouver la Ligue 1 la saison prochaine, devra quant à lui réaliser un troisième exploit consécutif à l'extérieur.

L'HOMME DU MATCH

Jean-Ricner Bellegarde : l'ailier du RC Lens a été tout simplement intenable face au DFCO. Très en vue (80% de passes réussies, 3 dribbles, 1 passe clé, 6 centres, 8 duels gagnés) et décisif (1 but), il a fait vivre un cauchemar à l'arrière garde bourguignonne, qui n'est jamais parvenue à le stopper, ni même à simplement le contenir. Sorti sous l'ovation de Bollaert-Delelis à la 77ème minute de jeu, remplacé par El Hadji Ba.