à la une
Jeudi 22 Octobre

L1/L2 - Les solutions envisagées par Le Graët pour finir la saison

Commentaire(s)
L1/L2 - Les solutions envisagées par Le Graët pour finir la saison
Le Graët le président de la FFF CORONAVIRUS L1 EN DANGER

Alors que les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 ne devraient pas reprendre avant au moins la mi-avril, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët a annoncé ce jeudi ses propositions pour mener à terme les différentes compétitions françaises.

Alors que L'UEFA a récemment annoncé le report de l'Euro 2020 à l'été 2021, se pose désormais la question des championnats nationaux. Libéré du problème des matchs internationaux estivaux, la LFP et la FFF doivent ainsi désormais trouver une solution pour terminer la saison, alors que les différents clubs doivent encore disputer dix rencontres en plus des finales de CDL et CDF. Noël Le Graët le président de la FFF s'est exprimé à ce sujet dans les colonnes de nos confrères de L'Equipe.

"Très franchement, je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin, avec les matches de l'équipe de France et la Ligue des champions", a-t-il déclaré. "La proposition que la Fédération française veut faire aux troupes et à l'UEFA, c'est qu'il faut absolument que l'on aille au moins jusqu'au 15 juillet, avec un fiscal qui se terminerait au 31 juillet. Il n'y a pas d'autre solution." Ces mesures permettraient en effet aux joueurs de ne pas connaitre de période de surmenage avec des matchs tous les trois jours, et ce, à la suite d'une période sans entraînement. Le patron de la FFF a dans le même temps évoqué une mesure fiscale pour que les clubs ne connaissent pas de trop gros déficit économique : "Pour les bilans, au niveau fiscal, on les fait sur treize mois au lieu de douze. Cela éviterait des catastrophes financières fin juin un peu partout."

Un accord avec l'UNFP pour les joueurs en fin de contrat

Si la saison venait à être prolongée au delà du 30 juin, un autre problème se posait, notamment avec la présence dans les différents effectifs de joueurs dont le contrat prenait fin cet été. Pour cela, Le Graët a notamment évoqué un accord possible avec l'UNFP et en a appelé à la responsabilité des joueurs : "Je pense que les joueurs sont assez sages pour jouer quinze jours de plus. Et ceux qui ne voudront pas ne joueront pas... J'en ai parlé avec Philippe Piat (le coprésident de l'UNFP), il n'était pas loin d'être d'accord."

Avec cette possible prolongation de saison et une trêve estivale écourtée, c'est tout le calendrier de la prochaine saison qui pourrait en être affecté. Néanmoins les solutions pour que les saisons de L1 et L2 puissent se finir normalement sont moindres. Le président de la FFF a ainsi affirmé que ces différentes mesures devraient être proposées très prochainement à l'UEFA.