L1 - La passe de cinq pour les Canaris ! (analyse Nantes-Dijon)

Commentaire(s)
L1 - La passe de cinq pour les Canaris ! (analyse Nantes-Dijon)
Le FC Nantes a dominé le Dijon FCO (3-0), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 35E JOURNéE L1

Ce dimanche après-midi, au Stade de la Beaujoire, le Football Club de Nantes a corrigé le Dijon FCO (3-0), à l'occasion de la 35ème journée de Ligue 1. Maladroits en première période, les Canaris ont réglé la mire en seconde mi-temps pour filer vers un succès amplement mérité, le cinquième de rang en championnat.

Ligue 1 - 35ème journée
FC Nantes - Dijon FCO : 3-0 (0-0)
Buts : A.Touré (51ème), K.Coulibaly (74ème), V.Rongier (80ème) pour le FCN.

LE FAIT DU MATCH

Nantes rate la cible lors du premier acte. Dominateur dans le jeu, le FC Nantes s'est montré maladroit dans la finition. Au cours des quarante-cinq premières minutes de jeu, les Canaris ont beaucoup tenté, en vain (13 tirs, tous non cadrés).

LES BUTS

1-0 (51ème) : Nantes prend les devants ! Servi plein axe par Valentin Rongier, Abdoulaye Touré se fend d'une feinte de frappe pour éliminer ses adversaires directs puis décoche, des vingt-cinq mètres, une frappe puissante du pied droit. Le cuir, avec l'aide du poteau, va se loger dans la lucarne gauche d'Alex Runarsson, pris sur sa droite. C'est le troisième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 19 des Jaune-et-Vert.

2-0 (74ème) : Le break pour les Canaris ! Lancé dans la profondeur, Majeed Waris file au but mais est déséquilibré par le retour de Nayef Aguerd, coupable d'une obstruction. L'arbitre de la rencontre n'hésite pas, désigne le point de penalty et sanctionne le défenseur du DFCO d'un second carton jaune, synonyme d'exclusion. D'une lourde frappe du droit, plein axe, Kalifa Coulibaly le transforme et inscrit son septième but de la saison en championnat.

3-0 (80ème) : Le FCN s'envole ! Après un bon travail dans le couloir gauche, Samuel Moutoussamy sert idéalement Valentin Rongier en retrait, sur la gauche des six mètres. D'un beau crochet, le milieu de terrain et capitaine du FCN efface Wesley Lautoa puis déclenche un tir puissant du droit, qui va se loger dans le petit filet gauche du but. Alex Runarsson est trop court et doit s'incliner pour la troisième fois de l'après-midi. C'est le quatrième but marqué cette saison en Ligue 1 par le numéro 28 des Canaris.

L'HOMME DU MATCH

Valentin Rongier (FC Nantes). En bon capitaine, le milieu de terrain a parfaitement guidé son équipe vers une cinquième victoire de rang en championnat. Omniprésent dans le jeu (89% de passes réussies, 8 passes clés, 4 duels gagnés), il a été l'homme le plus en vue dans cette rencontre et a été récompensé de ses multiples efforts par une très belle réalisation.

LES CONSÉQUENCES

Les Canaris ne s'arrêtent plus ! Maîtres de leur sujet, ils ont logiquement pris la mesure du DFCO pour s'offrir un cinquième succès d'affilée en Ligue 1. Avec ce nouveau très bon résultat, les hommes de Vahid Halilhodzic grimpent à la onzième place du classement (46 points) et se rapprochent encore et toujours de la première moitié de tableau. Une très bonne dynamique qu'ils tenteront de confirmer sur la pelouse de l'OGC Nice, samedi prochain (20 heures, Allianz Riviera) dans le cadre de la 36ème journée.

Le DFCO avait besoin de s'imposer pour sortir de la zone de relégation. C'est peine perdue pour les joueurs de Bourgogne, qui n'ont pas montré grand chose sur les bords de l'Erdre. Julio Tavares, parfaitement servi par Naïm Sliti, a eu le ballon de l'ouverture du score en milieu de premier acte mais est tombé sur un Maxime Dupé décisif (27ème). Avec ce revers, les hommes d'Antoine Kombouaré restent bloqués à la dix-neuvième place (28 points), à deux unités du SM Caen (30 points), dix huitième et barragiste. Une victoire face à Strasbourg, samedi prochain (20 heures, Stade Gaston-Gérard), sera impérative.