L1 - Le cauchemar continue pour l'OL... (résumé et notes OL-DFCO)

Commentaire(s)
L1 - Le cauchemar continue pour l'OL... (résumé et notes OL-DFCO)
L'OL a sombré face au DFCO (1-3), ce samedi après-midi en Ligue 1. 31E JOURNéE L1

Semaine cauchemardesque pour l'Olympique Lyonnais... Éliminé par Rennes mardi soir en demi-finale de la Coupe de France, le club rhodanien a lourdement chuté sur sa pelouse face à Dijon (1-3), ce samedi après-midi, dans le cadre de la 31ème journée de Ligue 1. La deuxième place s'éloigne pour les Gones. Le DFCO, de son côté, remonte au dix-huitième rang.

Ligue 1 - 31ème journée
Olympique Lyonnais - Dijon FCO : 1-3 (1-2)
Buts : M.Terrier (1ère) pour l'OL ; W.Saïd (3ème, 7ème), Rafael (65ème c.s.c.) pour le DFCO.

Hier après-midi, en conférence de presse, Bruno Genesio et Houssem Aouar avaient annoncé la couleur : déçu par l'élimination concédée face au Stade Rennais mardi soir en Coupe de France, l'Olympique Lyonnais comptait bien se faire pardonner auprès de ses supporters en obtenant un succès face au DFCO. Dès le coup d'envoi de la rencontre, disputée dans un Groupama Stadium clairsemé, les Gones alliaient les actes aux paroles. Sur une erreur d’Oussama Haddadi, dont le dégagement était contré par Nabil Fekir, Maxwel Cornet se saisissait du cuir et offrait un caviar à Martin Terrier. Aux six mètres, l'ancien attaquant du LOSC et du RCSA faisait mouche d'un subtil plat du pied droit (1-0, 1ère). Une joie qui s'avérait de très courte durée pour les Gones. En effet, Wesley Saïd, après un double relais avec Julio Tavares, se montrait efficace pour éliminer Jason Denayer puis conclure avec un plat du pied droit (1-1, 3ème).

Rattrapés, les Gones étaient dépassés à peine quelques minutes plus tard. Trouvé dans le couloir droit et pas attaqué par la défense rhodanienne, ce même Saïd décochait une frappe puissante du gauche. Marcelo déviait involontairement le cuir, Anthony Lopes s'inclinait à nouveau (1-2, 7ème). Sonnés, les Lyonnais mettaient des grosses minutes à réagir mais flirtaient avec l'égalisation. Sur un corner botté par Fekir, Marcelo, à bout portant, smashait sa tête, détournée miraculeusement par Alex Runarsson, auteur d'une parade réflexe exceptionnelle (21ème). Chaud, le gardien islandais se montrait à nouveau décisif quelques instants plus tard en s'interposant parfaitement sur deux tentatives de Cornet. D'abord sur une frappe lointaine (27ème), puis sur un enroulé du pied gauche, sorti d'un arrêt du visage (32ème). Sur le reculoir, le DFCO affichait une sérénité relativement étonnante. Il passait même proche du break en fin de premier acte mais Julio Tavares manquait son plat du pied gauche, sur un service idéal de Fouad Chafik (35ème).

Le Groupama Stadium en colère

Après le repos, le DFCO décochait la première banderille, par l'intermédiaire de Jordan Marié, qui obligeait Lopes à la parade (48ème). Maxwel Cornet, élément offensif lyonnais le plus remuant de l'après-midi, répondait par un raid solitaire impressionnant mais voyait sa tentative fuir le cadre du but bourguignon (52ème). Moussa Dembélé, moins de 120 secondes plus tard, ne faisait pas preuve de plus d'efficacité en expédiant sa reprise du plat du pied à bout portant au dessus du but (54ème). L'avant-centre rhodanien manquait ensuite de réussite, lorsque le dernier rempart dijonnais parvenait à détourner la tête de l'ancien attaquant du Celtic Glasgow sur sa ligne (62ème). Nabil Fekir et Houssem Aouar, dans la continuité de l'action, ne parvenaient également pas à conclure... Une énorme occasion, ratée, qui n'était pas sans conséquence puisque le DFCO faisait le break quelques instants plus tard. Décalé sur la droite de la surface par Chafik, Saïd levait la tête et envoyait un centre en retrait à ras de terre. Le malheureux Rafael, d'une "Madjer" involontaire, trompait alors son propre gardien au premier poteau (1-3, 65ème).

Dans un Groupama Stadium refroidi, devenant même de plus en plus hostile, les Gones tentaient tant bien que mal de réagir. Mais, peu inspirés, les Rhodaniens n'arrivaient à rien et ne se montraient pas du tout menaçants. Pire, Jason Denayer quittait même ses partenaires sur blessure (87ème), touché à la cuisse gauche. Une fin de match cauchemardesque pour l'OL, conspué par ses propres supporters. Avec ce deuxième revers de la semaine à domicile, les hommes de Jean-Michel Aulas restent à la troisième place du classement (56 points), à quatre points du LOSC, deuxième (60 points), qui pourrait s'envoler en cas de succès à Reims demain après-midi (15 heures). Porté par un Wesley Saïd virevoltant et un Alex Runarsson décisif, le DFCO réalise, lui, la grosse opération de cette 31ème journée. Avec cette victoire probante, le club bourguignon n'est plus lanterne rouge et remonte provisoirement à la dix-huitième place (24 points), celle du barragiste.

LES NOTES

OL : Lopes (4) - Dubois (5), Marcelo (4), Denayer (5), Rafael (3,5) - Tousart (4), Aouar (3,5) - Cornet (6), N.Fekir (Cap.) (3,5), Terrier (5) - Dembélé (4).

Dijon : Runarsson (8) - Chafik (7), Yambéré (6), Lautoa (Cap.) (7), Haddadi (5,5) - R.Amalfitano (6,5), Balmont (6), Marié (6) - Jeannot (6), Tavares (6), Saïd (8).