à la une

L1 - Le DFCO ouvre enfin son compteur et plombe l'OGC Nice (résumé)

L'OGC Nice s'est incliné face au Dijon FCO (1-3), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
L'OGC Nice s'est incliné face au Dijon FCO (1-3), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 12E JOURNéE L1

12 journées ! Il aura donc fallu attendre 12 journées de cette saison 2020-2021 de Ligue 1 pour assister au tout premier succès du Dijon FCO. En déplacement sur la pelouse de l'OGC Nice ce dimanche après-midi, le club dijonnais a assommé la formation azuréenne (1-3), punie pour son manque de détermination.

Ligue 1 - 12e Journée

Nice
1 - 30 - 2 Dijon
A. Gouiri (P.) 80'
21' Baldé
31' G. Ngonda
66' Baldé

Sur une série de trois défaites de rang toutes compétitions confondues, le Gym n'a pas pris cette partie face à la lanterne rouge par le bon bout. Les hommes de Bourgogne, eux, n'ont pas perdu de temps pour se montrer dangereux via Eric Junior Dina Ebimbe, auteur d'une frappe croisée à ras de terre captée en deux temps par Walter Benitez (11ème). Un peu mous, les Niçois ont tenté de réagir. D'abord timidement par Pierre Lees-Melou, qui a expédié, du pied gauche, le cuir au-dessus du but dijonnais (15ème). Puis un peu plus franchement par Amine Gouiri, qui, à bout portant, a flirté avec l'ouverture du score sur un très bon service dans la surface de Jeff Reine-Adélaïde (18ème). Un "raté" qui a coûté très cher au Gym, puni moins de petites 180 secondes plus tard sur un contre éclair, conclu du gauche depuis le point de penalty par Mama Baldé (0-1, 21ème). En confiance suite à cette ouverture du score, le DFCO a continué sur sa lancée et le break est rapidement intervenu. Sur un centre de Sacha Boey, Glody Ngonda a déclenché une magnifique reprise de volée pour s'offrir son tout premier but dans l'élite hexagonale et donner un double avantage à sa formation (0-2, 31ème). Sonnés par ce nouveau but encaissé, les Aiglons ont eu du mal à terminer ce premier acte. Comme en Ligue Europa jeudi soir, les hommes de Patrick Vieira ont affiché de sérieuses lacunes, entre manque d'intensité, de détermination, et des passes bien trop molles. Le DFCO en a parfaitement profité pour regagner les vestiaires avec deux buts d'avance au tableau d'affichage.

À voir aussi : Le film de Nice - Dijon

Après la pause, les Aiglons sont revenus avec de meilleurs intentions. Ainsi, Hicham Boudaoui a rapidement mis Anthony Racioppi à contribution (50ème), puis Amine Gouiri, homme le plus en vue du Gym, s'est essayé de la tête, sans réussite (60ème). Dans un temps plutôt fort, face à des Bourguignons sur le reculoir, le Gym s'est ensuite procuré une double opportunité de réduire la marque mais Rony Lopes, sur coup-franc (66ème), puis Amine Gouiri, de près, dans la continuité de l'action (66ème), ne sont pas parvenus à tromper la vigilance de l'arrière-garde dijonnaise, également sauvée par son montant sur le coup. Finalement, comme lors du premier acte, l'OGC Nice a payé cash son manque d'efficacité dans le dernier geste. Profitant d'une grossière erreur de Danilo, Mama Baldé s'en est allé tromper Walter Benitez pour porter l'estocade (0-3, 67ème). Humilié par la lanterne rouge, le Gym, après plusieurs tentatives vaines (Rony Lopes 72ème et 76ème, Alexis Trouillet 74ème) et une fin de match plus aboutie, a finalement réussi à sauver l'honneur sur un penalty transformé par Amine Gouiri (1-3, 80ème). Une réaction trop tardive pour les Azuréens, clairement dans le dur et qui en sont désormais à quatre revers de rang toutes compétitions confondues. Au classement, le Gym recule à la onzième place (17 points). Le DFCO, de son côté, débloque enfin son compteur victoire et reprend espoir dans la course au maintien. Toujours bon dernier (7 points), le club bourguignon n'est qu'à une unité de Lorient, dix-huitième et barragiste (8 points), et deux du Stade de Reims, le premier non relégable (9 points).

L'HOMME DU MATCH

Mama Baldé : L'attaquant du DFCO a inscrit un doublé bienvenu (ses 3ème et 4ème buts de la saison) sur la Côte d'Azur. Décisif et déterminant dans la toute première victoire obtenue par sa formation, il est bien évidemment élu homme de la rencontre. Remplacé à la 73ème minute de jeu par Moussa Konaté.