L1 - Le MHSC rate le coche à Dijon (analyse et notes)


Dijon n'a rien lâché !
L1 - Le MHSC rate le coche à Dijon (analyse et notes)

Montpellier n'y arrive toujours pas ! À l'extérieur, les Montpelliérains se sont montrés appliqués mais n'ont pas réussi à garder le résultat. À 10 minutes de la fin, le MHSC menait pourtant 3 buts à 1 mais ces derniers ont reculé et encaissé deux buts. Ce match nul laissera un goût amer aux hommes de Frédéric Hantz.

Ligue 1 - 8ème journée
Dijon FCO - Montpellier HSC : 3-3 (1-2)
Les buts : Diony (39e), Vanden Borre (c.s.c 81e), Rüfli (90+1e) pour le DFCO. Ninga (18e, 25e, 58e) pour le MHSC

LE FAIT DU MATCH

Le but contre son camp de Vanden Borre : Dans le contrôle, les Montpelliérains commencent, comme trop souvent cette saison, à reculer au fil du match. À 10 minutes du terme, Loïs Diony, très intéressant lors de cette rencontre, fait parler son physique et s'incruste dans la surface de réparation. Vanden Borre, venu aider, rate son geste et marque contre son camp. Le but fait paniquer les Montpelliérains, qui vont s'effondrer lors du temps additionnel. Encore une fois cette saison, le MHSC perd deux points dans un match pourtant à leur portée.

LES BUTS

0-1 (18e) : Jérome Roussillon fait l'effort sur son côté gauche et réalise un très bon centre en retrait. Il trouve Casimir Ninga esseulé au niveau du point de pénalty. Ce dernier s'applique pour placer la balle en lucarne !

0-2 (25e) : Casimir Ninga réalise un contre express pour son deuxième but de la soirée ! Après avoir reçu le ballon sur le côté gauche, le Montpelliérain dépose Varrault d'un grand pont de trente mètres. Le buteur fait parler sa puissance pour résister au retour de la défense et réussit parfaitement son un contre un.

1-2 (39e) : Sur le côté gauche, Loïs Diony fait la différence et adresse un centre à ras-de-terre en direction de la surface de réparation. Surpris par la trajectoire du cuir, Geoffrey Jourdren fait une incroyable faute de main et permet de relancer les Dijonnais, jusque là dépassés par les actions montpelliéraines.

1-3 (58e) : Servi par Ryad Boudebouz sur le côté gauche, Casimir Ninga repique dans l'axe. Le Pailladin n'est pas attaqué par Chafik et en profite pour enrouler une frappe de son pied droit, à l'entrée de la surface. Reynet est battu pour la troisième fois de la soirée par le buteur tchadien !

2-3 (81e) : Le MHSC faiblit et recule en cette fin de match ! Loïs Diony résiste à Hilton à l'entrée de la surface et se retrouve en position de frappe. Vanden Borre, qui revient pour défendre, manque son geste et marque contre son camp.

3-3 (90+1e) : Sur un centre rentrant de Rüfli depuis le côté gauche, Rivière se jette devant Hilton. La déviation de la tête est suffisante pour tromper Jourdren, coupable d'une mauvaise appréciation, au premier poteau !

L'HOMME DU MATCH

Casimir Ninga (Montpellier) : Intenable, le Tchadien s'est réveillé face à Dijon ce samedi soir. L'athlétique attaquant a mis à mal la défense dijonnaise, trop laxiste face à lui. Le Montpelliérain a fait parler sa vitesse et son physique pour inscrire un triplé. L'attaquant pensait avoir fait le plus dur, avec son triplé, mais les Dijonnais en ont décidé autrement.

LES NOTES

DFCO : Reynet (4)- Chafik (4), Lang (4,5), Varrault (4), Rüfli (5,5) - Lees Melou (5), Abeid (4,5), Marié (4) - Bahamboula (3,5), Diony (7), Sammaritano (4).

MHSC : Jourdren (3,5) - Vanden Borre (4), Hilton (4,5), Rémy (5), Roussillon (5,5) - Skhiri (5,5), Sanson (7,5), Boudebouz (7), Sylla (6,5) - Ninga (9), Mounié (6).

LES CONSÉQUENCES

Montpellier ne renoue toujours pas avec le succès ! Cette victoire, qui était acquise jusqu'aux derniers instants de la rencontre, n'aura finalement toujours pas lieu. Cette fois, le MHSC n'a pas eu de problèmes de finition et a totalement surclassé son adversaire. Pourtant, l'attitude, trop facile, des Montpelliérains leur a couté cher. Ils repartent avec un point amer.

À domicile, les Dijonnais n'ont pas réussi à s'imposer face à Montpellier, mais ont recollé au score dans les tout derniers instants du match. Les promus ont été dominés mais y ont cru jusqu'au bout, face à une équipe pourtant plus forte qu'eux.

Ligue 1

Montpellier

Dijon FCO

Ryad Boudebouz

Casimir Ninga

Photos associées