L1 - Le Onze de la 19ème journée

Commentaire(s)
L1 - Le Onze de la 19ème journée
Sirigu homme de la semaine
Retrouvez le Onze de la 19ème journée de la Ligue 1, selon MadeInFoot.com.

Gardien de but :

Salvatore Sirigu (Paris Saint-Germain) : Le gardien est en grande forme. Auteur d'interventions décisives, le gardien a su répondre présent quand on l'a sollicité. Hier, contre Saint-Etienne, il n'a pas eu le temps de prendre froid. De magnifiques sauvetages de près, sur sa ligne, de loin. Décisif dans les trois points pris par sa formation. Une prestation énorme.


Défenseurs :

Nicolas Isimat Mirin (Valenciennes FC), défenseur gauche : Intraitable comme souvent. Défenseur axial, le joueur est décalé sur le côté gauche dans notre Onze. Solide défensivement, il a été le patron. Auteur d'un tacle magnifique dans la surface devant Lacazette Sans conteste, un des meilleurs défenseur central du championnat quand il est dans cette forme.

Sylvain Marchal (AS Saint-Etienne), défenseur central : Le défenseur a montré tout son talent. Quand il est en forme physique, Marchal est un défenseur de premier plan. Solide dans les airs, jamais pris à défaut. Très bon dans ces interventions et dans ses relances. Des tacles de qualités, il a colmaté les brèches.

Renato Civelli (OGC Nice), défenseur central : Le défenseur de Nice est un guerrier, il a été le patron de sa défense. son jeu de tête et son envie sont impressionnants. Un mental de gagneur. Il est revenu à son meilleur niveau depuis plusieurs semaines. Auteur d'un but et d'une passe décisive. Sa joie de jouer fait plaisir à voir.

Brice Dja Djedje (Evian Thonon Gaillard), défenseur droit : Le défenseur est à créditer d'une prestation de qualité. Aligné sur le côté droit de la défense, il a été solide en défense, et s'est beaucoup montré en attaque. Auteur du quatrième but de sa formation sur coup franc.


Milieux de terrain :

Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille), milieu offensif gauche : Le milieu de terrain a été décisif. Comme souvent depuis plusieurs semaines. Le petit milieu a mis à mal la défense très regroupée de Nancy. Auteur d'un très beau but, d'une belle frappe du gauche. Il a, ensuite, délivré une passe décisive pour Lucho. Il est en pleine forme et les résultats de sa formation suivent.

Florent Balmont (Lille OSC), milieu axial : Solide prestation pour le milieu de terrain. Il a toujours cherché à accélérer le jeu et à jouer vers l'avant. Auteur d'un but de toute beauté qui, on le pensait, devait donner la victoire à sa formation. Bien servi par Obraniak, à l'entrée de la surface, il contrôle de la poitrine et place le ballon d'une reprise du droit, sous la barre du gardien niçois. Son impact dans les duels et son sens du jeu ont été utiles.

Cédric Barbosa (Evian Thonon Gaillard), milieu relayeur : Le milieu de terrain a fait vibrer ses supporters. A trente cinq ans, il a maîtrisé l'entrejeu. Auteur d'un but d'un joli piqué du gauche, son sixième de la saison et d'une passe décisive. Des coups de pieds arrêtés de qualité, il a apporté du rythme. Toujours présent quand on a besoin de lui. Un match complet.

Jirès Kembo Ekoko (Rennes), milieu offensif droit : Auteur du seul but de sa formation d'un magnifique coup franc qui a laissé Carrasso sans réaction. Une prestation de qualité. Il a inscrit son septième but de la saison et a offert un beau cadeau à ses coéquipiers. Indispensable pour sa formation.

Attaquants :

Vincent Aboubakar (Valenciennes FC), attaquant : L'attaquant confirme sa montée en puissance. Il a bien servi de point d'ancrage dans la défense lyonnaise. Auteur de belles remises, des appels de qualité. Des déviations utiles pour Danic et Kadir. Sa prestation aurait pu être récompensée par un but avec un peu plus de réalisme.

Eric Mouloungui (OOC Nice), attaquant : L'attaquant a du talent, c'est un fait certain. Auteur d'une passe décisive pour Dja Djedje, d'un centre en retrait, après avoir pris le meilleur sur plusieurs joueurs, et à l'origine du troisième but de sa formation, il a éclaboussé le match de toute sa classe. Il a mis à mal, à de nombreuses reprises, la défense lilloise. Sanctionné de deux cartons jaunes sévères qui gâchent un peu sa magnifique prestation. Précis, utile dans les déviations.